1

Marquera, marquera pas… hué ou acclamé ?

À l’approche d’une des confrontations les plus attendues de l’année, deux questions se posent :


Est-ce que Pacioretty parviendra à marquer ce soir ? Auteur de seulement 2 filets après 12 matchs, disons que les choses augures mal ! Si au moins il parvenait à s’inscrire à la feuille de pointage en obtenant quelques passes, son calvaire serait sûrement nettement moins difficile. Mais non ! L’ancien capitaine du Tricolore n’a toujours pas obtenu d’aide cette saison, en plus de montrer un différentiel cumulatif de -3. Disons que la pression doit commencer à se faire sentir… et que McPhee doit déjà se demander s’il a fait une bonne affaire en allongeant 7M par saison à sa nouvelle acquisition. Il faudra quand même se méfier de lui. La motivation supplémentaire d’affronter son ancienne équipe pourrait suffire à le faire sortir de sa torpeur… Si on se fie à l’entraînement de ce matin, il n’est cependant pas au bout de ses peines :

Pendant ce temps, Domi, Tatar et même Galchenyuk ont tous profité de leur nouvel environnement pour rendre de précieux services à leur nouvelle équipe respective. À travers la ligue, on compte d’autres exemples, tels que Ryan O’Reilly ou Jeff Skinner. Tic, tac, tic, tac, Pacio, c’est le son de ta carrière qui s’échappe… À l’heure actuelle, Marc Bergevin semble l’avoir échappé belle, en transigeant son ancien marqueur tout juste avant que les choses sérieuses commencent ! Tatar, Suzuki et un 2… merci, Vegas !

Extrait de l’article Pacioretty sourit moins, JdM

B’en oui ! Généreux, Jonathan Bernier essayait de gonfler les stats de Pacio. Mais, on n’est pas fou et on l’a décelé ! … À moins qu’il tienne compte de sa prédiction de ce soir (1b, 1p…). Prophète de malheur !



Cela dit, peu importe les difficultés qu’il rencontre actuellement, et qui perdurent depuis les séries 2016, il ne faudrait surtout pas oublier les précieux services rendus à son ancienne formation En plus de ses multiples campagnes de 30 buts, on parle d’un athlète qui aimait Montréal. Il y passait l’année et ne se défilait jamais devant les médias. En ce sens, je pense qu’il serait tout à fait déplacé de le huer… On devrait profiter de l’occasion pour lui réserver un accueil digne de ce nom. C’est d’ailleurs ce à quoi s’attend également Claude Julien… Pourquoi ne pas lui réserver une de ces ovations dont Montréal a le secret ? Cette chose qui rend le Centre Bell si spécial. À titre informatif, je ne crois pas vraiment qu’il se fera huer. Mais comment vraiment le savoir, dans une ville qui n’hésite parfois pas à huer nos propres joueurs…

Qu’on l’aime ou pas, pendant ses dix années à Montréal, il faut reconnaître que Max Pacioretty nous a fait vivre bien des émotions. Après tout, quand on se sépare, avant de dénigrer la personne concernée, il faudrait d’abord prendre le soin de se souvenir ce qui nous a fait tomber en amour avec celle-ci en premier lieu :

Pour ma part, j’attendais avec impatience qu’on transige Pacioretty. Mais, malgré tous les défauts que je lui trouvais, je savais apprécier sa contribution… Et puis, il faut donner pour recevoir. Quoique… actuellement, McPhee a peut-être l’impression de n’avoir rien reçu. Ça viendra, je ne suis pas inquiet pour Pacio. Pas encore, du moins.

Fait à noter, depuis son retour de l’infirmerie, l’ailier des Knigths a passé près de 20 minutes par match sur la glace. En deux parties, depuis, il a maintenu un différentiel de +1, dirigé 4 tirs, en a bloqué 1 et il distribué 4 coups d’épaule. Tant qu’il s’implique, il peut attendre encore un peu avant de recommencer à marquer… genre, attendre après ce soir. 



En Prolongation 
À ce stade-ci, je suppose que Pacioretty serait heureux de marquer un ou deux filets déserts, de temps à autre…

Pacioretty et ses fameux filets déserts!

Pour connaître les formations probables et quelques détails entourant la partie, n’oubliez pas de consulter l’Avant-match de ce soir :

Avant-match, Habs vs Knights (10/11/18)




Crédit image entête, AFP via TVASports.ca



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Les Condors seront plus forts… – Hockey Herald - novembre 11, 2018

[…] Marquera, marquera pas… hué ou acclamé ? […]

Reply

Leave a Reply: