Murray et Fleury : activés

D’abord, il faut savoir que les Knights (19-9-1) ont officiellement retiré le vétéran Marc-André Fleury de la liste des blessés, dimanche dernier. La dernière rencontre de Flower remonte au 13 octobre, dans une défaite contre les Wings. Absent depuis ce temps, en raison d’une commotion, il a raté les 25 dernières parties des siens. Malgré un bon départ (4 : 2.48 et .925), Malcolm Subban (10 : 2.33 et .924) et Oscar Dansk (4 : 1.78 et .946) en ont profité pour s’imposer et démontrer qu’il ne s’agissait pas de l’équipe de Fleury. À un tel point, qu’on se demande si le québécois ne pourrait pas être monnayé d’ici la date limite des transactions, alors que beaucoup d’équipes se cherchent du renfort entre les poteaux. Pendant l’absence de tout ce beau monde, ce fut plus difficile pour Maxime Lagacé (13 : 3.79 et .872), mais le groupe a tout de même pu maintenir une fiche de 7-6-1, fort de l’extraordinaire chimie qui lie ce groupe.

Plus tôt, aujourd’hui, les Pens (16-13-3) ont à leur tour activé de la liste des blessés le gardien Matt Murray. Blessure – bas du corps – qui remontait au 27 novembre, il a alors dû quitter la rencontre contre les Flyers. Maintenant qu’il est de retour, la Direction a réassigné Casey DeSmith aux Scranton Penguins, dans la Ligue américaine. Dans la défaite de 2-1 d’hier contre les Av’s, Tristan Jarry a bien fait, en maintenant un pourcentage d’arrêts de .963. Il se débrouille d’ailleurs bien depuis le lancement de la campagne avec une fiche de 5-2-2 (2.49 et .919). À leurs dix dernières sorties, la troupe de Mike Sullivan affiche un rendement de 5-5-0 et est présentement au 6e rang de la Division Métropolitaine, à 2 points seulement des Caps et du 3e rang. On espère que le repos forcé de Murray l’aura replacé sur la bonne voie, puisqu’il connaissait un début de campagne assez difficile : 2.95 et .906, bon pour une fiche de 11-7-1. Il faut dire que la bande à Crosby est présentement méconnaissable, outre les ennuis à la défensive, ils peinent à s’inscrire au pointage à 5 vs 5. En pareille situation de jeu, ils sont pourtant les meneurs de la ligue pour les tirs, tout en pointant au 3e rang des pires équipes en ce qui concerne les filets inscrits. Seuls les Sharks et les Sabres ont fait pire. Avec des gros canons comme Crosby (32 points), Kessel (37 points), et Malkin (28 points en autant de matchs), on ose croire que cette situation ne saura perdurer encore longtemps.

Scénario digne d’un bon film Série B, on s’attend à ce que Fleury soit en mesure d’affronter les Penguins, jeudi prochain, tandis qu’à Pittsburgh on a également l’intention d’envoyer Murray dans la mêlée. Il s’agira d’un premier duel entre ces deux anciens coéquipiers. Voilà une rencontre qui revêtira un cachet tout particulier.

En attendant, imaginons la suite de ce film : Matt Murray continu d’éprouver des difficultés devant son filet, et les Penguins décident de rapatrier Marc-André Fleury pour le secouer. Ce faisant, ils cèdent un choix de 2e ronde aux Knights, quelques mois à peine après avoir donné une sélection de 2e tour pour s’en départir. Maintenant, imaginons ceci : une fois parvenu en séries, Murray repique une 3e fois le filet à Fleury et remporte une 3e Coupe consécutive. Je ne sais pas pour vous, mais moi j’achète mon ticket et je vais voir ce film au moins deux fois de suite ! 

Maintenant, la question du jour est celle-ci : Qui de Murray ou Fleury remportera ce premier duel ?
Que dis-je… il y a une autre question du jour : allons nous assister à ce résultat improbable ou les Pens rateraient les séries éliminatoires, alors que les Knights (2e dans la Division Pacifique) seraient de la partie ?? Certes, il reste encore beaucoup de parties, pouvant drastiquement changer le portrait de ce tableau, mais c’est tout de même un tableau que j’achèterais, après avoir vu mon film. Une nouvelle parité est en train de s’installer dans la ligue,  dites-vous ?

Crédit images entête, NHL.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: