Retour sur le Cas Fleury

Un peu plus tôt aujourd’hui, je suis tombé sur un article de TVA Sports qui relayait le top 10 des meilleurs gardiens de la LNH, selon le réseau NHL Network. Le top 10 en question n’est pas le sujet, ici. Alexandre, un nouveau collaborateur de Hockey101, publiera d’ailleurs son propre top (31) des meilleurs gardiens, prochainement. C’est plutôt un passage précis de l’article de TVA Sports qui m’a fait tiquer :

‘’ Fleury a été exclu du top 10 par les experts du réseau, lui qui amorcera le prochain chapitre de sa carrière avec les Golden Knights de Vegas. ‘’ Après m’être penché sur le sujet, il y a quelques semaines, à nos débuts, je vais donc revenir sur la question. Je comprend, en tant que québécois, qu’on puisse ressentir de la sympathie pour l’homme mais, en tant que fan de hockey, je me demande ce qui pourrait pousser quelqu’un à vouloir inclure le portier Marc-André Fleury dans son top 10 des meilleurs gardiens ? Le Sorelois de 32 ans affiche, en carrière, un pourcentage d’arrêts de .912 et une moyenne de buts alloués de 2.59. Il a terminé la dernière campagne avec un médiocre .909 et un désastreux 3.02.

Statistiques en carrière, Fleury, nhl.com

Des statistiques faibles, même pour un gardien numéro 2. Alors, on le placerait dans le top 10, en regard de ses meilleures performances durant les dernières séries éliminatoires (.924 et 2.56) ? Matt Murray, revenu tard dans le bal printanier, après avoir soigné ses blessures, a fait encore mieux : .937 et 1.70 ! Même chose durant la saison régulière, alors qu’il a déclassé son second en récoltant .923 et 2.41.

Statistiques en carrière, Murray, nhl.com

Pour que ce soit clair, je ne ressens aucune aversion envers le québécois sélectionné premier au total du repêchage de 2003. Je suis parfaitement conscient qu’il s’agit d’un être humain et d’un coéquipier de première classe. À dire vrai, j’ignore si on peut trouver son égal, à travers la Ligue, en ce qui concerne sa classe et son dévouement envers son équipe. Cependant, même si c’est très louable, ce n’est pas suffisant pour être classé parmi l’élite de ses pairs, en tant qu’athlète. Qu’on se le dise, si l’organisation de Pittsburgh a assurément vécu son départ avec une certaine tristesse, Fleury n’a pas été perdu aux mains des Golden Knights. On lit souvent que les Pens regrettent sa sélection (ce qui est sûrement vrai, en regard de l’être humain d’exception qu’il est), pourtant on semble oublier que Rutherford a dû se résoudre à donner un choix de 2e ronde à son homologue, McPhee, afin de s’assurer que ce dernier arrête son choix sur le gardien, au repêchage d’expansion. Bien sûr, l’idée de se départir de la dernière année à 5.750M de son contrat aura fort probablement pesé dans la balance. En ce sens, c’était la bonne décision à faire, au niveau comptable. Cependant, il est claire que Marc-André Fleury jouit d’une réputation surfaite et que ses statistiques d’année en année ne peuvent lui justifier une place dans un top 10 des meilleurs gardiens récent. Lorsque Matt Murray s’est amené à Pittsburgh, en tassant Fleury du poste de premier gardien, ce n’était pourtant pas la première fois que ce dernier se faisait chasser. Durant les séries d’après-saison de la campagne 2012-13, après 5 parties de désastreuses performances ( .883 et 3.52), c’est Tomas Vokoun qui l’a chassé de son filet, prolongeant ainsi le parcours éliminatoires des Penguins de 11 parties supplémentaires ( .933 et 2.01).

Statistiques en carrière, Vokoun, nhl.com

Même au printemps 2009, lorsque que le Flower a mit la main sur sa première Coupe Stanley, ses statistiques étaient désolantes : .908 et 2.61. On parle d’un gardien qui n’a conclut que 3 de ses campagnes avec un pourcentage d’arrêt supérieur à .920 (.921 en 2007-08, .020 en 2014-15 et .921 en 2015-16) sur un total de 13 saisons dans la grande Ligue. Sans rien vouloir lui enlever, il ne s’agit pas de chiffres très impressionnants. En conséquence, je crois qu’une hypothétique présence de Fleury parmi l’élite des gardiens serait tout à fait discutable. Qu’en pensez-vous ?

Crédit image, TVA Sports – Article écrit par Mac

Hockey Herald
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: