Un « Flyers-inversé » pour les Sabres !

Il y a environ un an, le 14 décembre 2017, les Flyers collaient une 5e victoire de suite, après avoir encaissé 10 revers consécutifs. Ce revirement de situation a ensuite contribué à qualifier l’équipe en séries. Les hommes de Dave Hakstol ont remporté ce fameux 5e gain, en prenant la mesure des Sabres…



Cet après-midi, tandis que les deux équipes croisaient de nouveau le fer, ces mêmes Sabres ont échappé une avance de 2-0 (grâce aux 9e et 10e filets de Jack Eichel) pour finalement s’incliner par le pointage de 6 à 2.

Il s’agissait d’un 5e revers de suite pour la troupe de Phil Housley… cette séquence survient précisément après une superbe série de 10 victoires d’affilée ! Voilà pour le « Flyers-inversé »…

Surprenants Flyers !

Un an plus tard, entre les deux mêmes clubs… Il n’y a pas à dire; ça ne s’invente tout simplement pas !



À l’inverse de l’inexorable avancée des Flyers l’année dernière, est-ce que cette séquence fera office de son du glas pour les Sabres ? Pour l’instant, bien positionnés au 3e échelon de la Division Atlantique, avec 38 points après 30 matchs, ils disposent encore d’un agréable coussin de 5 points sur le Canadien… Toutefois, on le sait; les choses peuvent rapidement changer au hockey !

Quant aux Flyers, ils auront besoin de plusieurs autres performances inspirées de la part du gardien Anthony Storlarz. Avec ses 28 arrêts sur 30 tirs (.933), il a contribué à cette importante victoire. Malheureusement, il s’agissait seulement d’un 3e gain au cours des 10 derniers matchs… L’équipe demeure donc à l’avant-dernier rang de la Division Métropolitaine. Du moins, pour l’instant…


Ailleurs dans la LNH
À son premier match dans l’uniforme des Kings, Nikita Scherbak n’a pas tardé à se démarquer. Patrouillant le flanc gauche de Adrian Kempe et Tyler Toffoli, le Russe a effectivement permis à son équipe d’égaliser la marque :

Il ne faut cependant pas vraiment s’en émouvoir. On savait déjà que Scherbak avait du talent. C’est sa constance et son éthique de travail qui ont toujours fait défaut…

En ce sens, je ne crois pas qu’il faille s’attendre à un miracle. Chassez le naturel, il revient au galop… Mais bon, qui sait, peut-être que le fait d’avoir été soumis au ballottage lui aura servi de coup de fouet.

Je lui souhaite la meilleure des chances. De toute façon, il n’y avait tout simplement plus de place pour lui à Montréal.




Crédit image entête, Getty Images via RDS.ca



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: