1

Regard sur les 15 meilleurs espoirs au prochain repêchage (15 à 11)

J’aime bien prendre du temps pour suivre le développement des jeunes joueurs de hockey, souvent même à partir de leur 15 ou 16 ans, lorsqu’ils sont déjà dominants et pressentis pour devenir de futurs choix de première ronde. Avec Internet et les vidéos qu’on peut y trouver, c’est d’autant plus facile d’analyser les jeunes joueurs pour des amateurs comme nous, qui ont un regard extérieur, que ce l’était il y a 10 ou 20 ans. Nous pouvions alors seulement nous fier  sur les rapports des éclaireurs et des experts qui en font un travail. Certes, ils savent ce qu’ils font, mais c’est beaucoup plus plaisant de pouvoir constater par nous-même. Je ne suis donc pas un expert, mais seulement un amateur qui a pour passion le hockey et le développement des joueurs.


Dans ce classement, je n’ai pas pris en compte le rang des équipes. J’y suis tout simplement allé avec les joueurs qui, selon moi, ont le potentiel de sortir de 1 à 15.

Je séparerai donc mes textes en trois parties pour les besoins de la recherche. Aujourd’hui, allons-y avec les positions 15 à 11 :

15e : Philip Broberg, Suède 

Défenseur gaucher, Broberg est un gros bonhomme très mobile. Du haut de ses 6 pieds 3 pouces, 203lb, il est un patineur exceptionnel pour sa taille. Il a une bonne accélération et atteint rapidement sa pleine vitesse. Il semble aussi être doté d’une très bonne intelligence hockey, ce qui lui permet, entre autres, d’avoir une excellente première passe et de n’être que très rarement mal pris en zone défensive. Dans les quelques parties que j’ai vu de lui, là où j’ai eu un petit accrochage, c’est au niveau de son lancer; assez puissant mais manque de précision ! La précision étant une chose qui se travail bien, je ne suis pas inquiet qu’il améliorera cette facette de son jeu avec le temps.

14e : Ryan Suzuki, Canada

Suzuki est un joueur de centre avec un gabarit intéressant de 6 pieds et 176lb. Il est très talentueux avec la rondelle et est un habille patineur. L’habileté à créer des jeux à pleine vitesse et sa vision du jeu sont ses plus grandes forces. Avec avec son indéniable talent, ça fait de lui l’un des joueurs les plus dangereux de la Ligue junior de l’Ontario. Ses 75 points en 65 parties, pour un joueur de 17 ans, parlent d’eux-même. Si j’avais à lui trouver un défaut, ce serait sa force physique. Il est facilement sorti du jeu lorsqu’il affronte des joueurs plus gros et plus forts que lui. Défensivement, ça vient avec une lacune non-négligeable. Il devra donc travailler sa masse musculaire, tout en s’assurant de ne pas perdre sa vitesse et ses habiletés.

13e : Cole Caufield, USA

Très agile sur patin, Caufield est un centre qui peut jouer à l’aile droite. Certaines équipes pourraient hésiter à le prendre si haut, en raison de sa petite taille (5’7 et 155lb), mais dans mon cas, je ne m’en ferais pas trop avec ça. On voit de plus en plus de petits joueurs réussir à dominer dans la grande ligue. Caufield est très agile et rapide, en plus d’être un dangereux marqueur. Sa touche autour du filet est sans doute sa plus grande force. Il peut marquer de n’importe quel endroit sur la patinoire.

12e : Cam York, USA

Vous remarquerez que je préconise beaucoup les joueurs mobiles et rapides. Je crois que c’est le présent et l’avenir de la LNH. York est justement le prototype du défenseur mobile et agile qui cadre bien dans l’ère d’aujourd’hui. Un général sur les unités spéciales, l’américain est un joueur très intelligent avec et sans la rondelle. Il sera assurément un joueur de Top-4 dans une équipe de la Ligue nationale, éventuellement.

11e : Victor Soderstrom, Suède

Soderstrom est un défenseur droitier, un autre produit de la machine suédoise. Sa plus grande force est son intelligence hockey qui le sert autant offensivement que défensivement. Il est ultra-complet. Son coup de patin est fluide et il prend les bonnes décisions avec la rondelle. Son lancer est aussi excellent que ses premières passes. Soderstrom sera, sans aucun doute, lui aussi un défenseur Top-4, et possiblement plus encore.



C’est déjà tout pour aujourd’hui… La semaine prochaine, je ferai mon classement du 10e au 6e !

Bonne fin de semaine à vous tous !


Crédit image entête, NHL.com


Jonathan Audet
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Regard sur les 15 meilleurs espoirs au prochain repêchage (10 à 6) - Hockey Herald - mai 18, 2019

[…] Pour faire suite à mon premier article paru il y a deux semaines, j’y vais maintenant avec les positions 10 à 6 des meilleurs espoirs au prochain repêchage, selon mon expertise de non-expert ! Notez que pour mes recherches, je ne me suis pas seulement fié à ce que je lisais sur les joueurs en question, mais aussi à plusieurs vidéos, et dans certains cas, quelques matchs complets. […]

Reply