2

Nos réponses à vos questions, édition du 17 novembre 2019

Nouveau concept sur le site, nos réponses à vos questions. À chaque semaine, nous vous offrons la chance de nous poser diverses questions en rapport avec le hockey. Le dimanche, je tenterai d’y répondre avec le plus d’exactitude possible. Nous débutons donc cette série hebdomadaire sans plus attendre.

Nouveau concept sur le Hockey Herald : Nos réponses à vos questions ! Inspiré par ce qui se fait ailleurs, chaque …

Posted by Hockey Herald on Saturday, November 16, 2019



Tout d’abord, Ricky Bouchard me demande :

« Les coachs de la LNH suivent-ils des formations ? (Par exemple, le PNCE au Canada) »

Et bien mon cher Ricky, je n’ai pas de réponse exacte. Il est certain qu’ils ont suivi des formations, mais lesquelles, je ne peux pas répondre à cela. La plupart des entraîneurs sont des anciens joueurs qui ont joué à un niveau élevé, d’autres ont grimpé les échelons auprès des structures élites locales et dans le junior / universitaire. En conclusion, les formations dépendent énormément du parcours de l’entraîneur. Par exemple, un ancien joueur professionnel n’aura pas nécessairement sa formation d’entraîneur de Hockey Canada tandis que quelqu’un qui a débuté dans le midget AAA ou quelque chose du genre aura complété le PNCE.

 

Par la suite, Mathieu Harvey, fan des Canucks, espère bien revoir son équipe remporter la Coupe Stanley avant sa mort. Sa question est :

« Est-ce que les Canucks ont des chances d’être parmi les prétendants à la Coupe d’ici 3 à 5 ans ? »

Mathieu, je te souhaite de voir la Coupe dans les mains de tes Canucks au cours des prochaines années. Il est difficile de prévoir une fenêtre car tout peut arriver. La LNH possède une assez bonne parité comparativement aux autres ligues sportives professionnelles comme la MLB. Chose certaine, tes Canucks de Vancouver sont sur la bonne voie.

Devant le filet, Jacob Markstrom et Thatcher Demko font un excellent travail. Le flambeau commence à se passer cette saison et Demko est voué à un très beau futur. À mon avis, la situation des gardiens de but est réglée pour plusieurs saisons.

Défensivement, le choix de première ronde en juin dernier, Quinn Hugues sera assurément la pierre angulaire de cette brigade. Également, le #51, Troy Stecher risque d’être un membre important de la défensive dans les prochaines années. À cela, il ne faut pas oublier Tyler Myers et Christopher Tanev qui sont encore en mesure d’apporter leur pierre à l’édifice pour quelques saisons. À Utica, il faudra surveiller le défenseur offensif, Olli Juolevi, qui pourrait faire le saut dans la LNH bientôt s’il réussi à améliorer son jeu défensif.

Offensivement, on retrouve Elias Pettersson, Brock Boeser, Jake Virtanen et Bo Horvat qui composeront le noyau de l’attaque de cette équipe. Ce sont des joueurs talentueux qui seront des éléments importants en séries éliminatoires.

Bref, les Blues de St. Louis sont un bel exemple que tout est possible. Pour ce qui est des Canucks de Vancouver, les éléments en place sont intéressant. À mon avis, cette fameuse « fenêtre » sera, en effet, ouverte au cours des prochaines saisons. En attendant, tournons le couteau dans la plaie, voici l’intro de la finale de 2011.



Également, Joël Couturier fait allusion aux récents déboires des Maple Leafs de Toronto. Il se questionne sur le futur de Mike Babcock avec la formation torontoise :

« Est-ce que Mike Babcock sera congédié d’ici Noël ? »

Joël, de mon côté, j’aurais tendance à te dire que son poste est effectivement en danger. Avec l’immense potentiel que possède cette équipe, il est évident que Babcock devra réussir à remporter des matchs. Certes, Mitch Marner est présentement à l’écart du jeu, mais il y a d’autres canons au sein de cette équipe. Au-delà des récentes mauvaises performances des Leafs, il faut aussi se souvenir que Mike Babcock a eu quelques petits accrochages dans le passé avec des membres de l’organisation. Est-ce que les mauvaises performances des dernières semaines pourrait être la goutte qui fait déborder le vase ? C’est une possibilité.

Gardons toutefois en tête comme l’homme a signé une entente de 8 ans d’une valeur de 6 250 000$ par année, laquelle se termine au terme de la saison 2022-23. En lui montrant la porte cette année, c’est plus de 18 000 000$ que les Leafs devront tout de même lui verser en salaire. De plus, ils devront se trouver un nouvel entraîneur. Ça commence à faire pas mal d’argent pour un entraîneur.

Dans mon livre à moi, il est clair que Babcock ne fit pas avec la mentalité et la jeune équipe que sont les Maple Leafs de Toronto. Reste à savoir si l’état-major et le propriétaire sont prêt à dépenser de l’argent pour un vent de renouveau derrière le banc. Et ça, il n’y a que dans les bureaux des Leafs qu’on le sait.

 

On continue avec Jordy Malier qui nous pose une question sur les rumeurs entourant Taylor Hall :

« Que pensez-vous des rumeurs (Enfin, des articles sur TVA Sports) sur Taylor Hall à Montréal ? Même si Bergevin est toujours à l’affût d’un bon coup, je le vois mal sacrifier un 1er choix, ainsi que tous le reste, l’année du repêchage au Centre Bell. Surtout au vu d’une interview qu’il a donné, il n’y a pas si longtemps, dans laquelle, il parlait de l’importance pour le club de ce repêchage. Cela l’obligerait à « acheter » un choix de premier tour supplémentaire. »

Dès le départ, tu l’as dit, c’est TVA Sports. En 2019, les médias ont besoin d’avoir des visiteurs sur leur site pour survivre. Lorsque le Tricolore est impliqué, immédiatement, il y a un minimum d’engouement. À mon avis, ils ont profiter d’un contexte pour obtenir des clics. Mais bon, ce n’est que mon avis personnel à moi. Ce n’est pas très scientifique.

Pour ce qui est de Hall à Montréal, je penche en ta faveur. Il est vrai que Marc Bergevin est constamment à la chasse en quête d’une offre l’avantageant, ce qui n’arrivera probablement pas dans une transaction impliquant Hall. Ray Shero est un bon DG et je doute qu’il le laisse partir pour une caisse de puck et 2-3 bâtons. À l’opposé, je ne vois pas Bergevin sacrifier un jeune ou un choix au repêchage.

L’ensemble des facteurs font que je ne crois pas à une transaction amenant Taylor Hall à Montréal malheureusement.

 

Notre ami Steve Doucet parle également des Devils. Toutefois, il nous questionne sur P.K Subban :

Subban terminera-t-il la saison avec les Devils ? Surtout si Hall quitte à date limite. »

Selon moi, il faut s’attendre à ce que Subban demeure au New Jersey, du moins, jusqu’à la fin de la saison. Il n’est pas un joueur facile à transiger. De plus, son lourd contrat risque de mettre le frein à plusieurs équipes. Advenant un départ de Hall, je ne crois tout de même pas que Subban suivra. Je ne m’éterniserai pas plus sur le sujet puisque, honnêtement, je ne sais pas quoi ajouter.

Je vais m’arrêter là pour cette semaine car l’énergie et le temps n’y est plus. J’espère que ce texte vous aura plu et on se retrouve dimanche prochain pour la deuxième édition.

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, Hockey Herald



Félix Gosselin
 

Passionné de hockey depuis toujours, Félix réalise présentement sa techniques de comptabilité et de gestion au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue avant de se rendre à l'université en communication prochainement. Son désir de se surpasser jours après jours lui permet de vous offrir des textes constamment améliorés.

Stephan - 19 novembre 2019

Comment se passe la progression des espoirs du Ch présentement?

Changement d'air à Toronto, Mike Babcock congédié - Hockey Herald - 21 novembre 2019

[…] de ma nouvelle chronique – Nos réponses à vos questions -, j’avais mentionné, au sens propre, que les Maple Leafs paieraient cher le congédiement […]

Comments are closed

%d blogueurs aiment cette page :