Changement d’air à Toronto, Mike Babcock congédié

Le 20 novembre 2019 aura été un moment clé. Il s’agit du premier congédiement de la saison dans la LNH. Ce n’est toutefois pas le dernier à se produire en 2019-20.

 

Dernièrement, une pression commençait à se ressentir dans l’entourage des Leafs. Les récents déboires de la formation de Toronto allaient certainement mettre l’emploi de quelques-uns en danger. Avec une fiche de 9-10-4, il était évident qu’un changement s’imposait.

Hier, 20 novembre, c’est finalement l’entraîneur-chef, Mike Babcock, qui a dû faire ses boîtes. De ce fait, il est également le premier entraîneur à perdre son emploi cette saison. En 4 saisons complètes et un quart avec les Maple Leafs, l’homme affiche un bilan de 173 victoires, 133 défaites en temps réglementaires ainsi que 45 en temps supplémentaires. Au cours de ces 4 saisons, il aura été exclu des séries éliminatoires lors de sa première saison avant de baisser pavillon dès la première ronde les trois années suivantes.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Mike Commodore n’a pas caché sa joie lorsqu’il a appris la nouvelle. Il a même poussé sa luck un peu loin en lançant plusieurs attaque à Babcock sur Twitter.



À l’âge de 56 ans, Babcock se retrouve présentement sans emploi. Toutefois, cela ne risque pas de durer très longtemps. J’ai le pressentiment que le congédiement de Babcock ouvrira le marché. Je pense aux Devils ou aux Hawks qui seront peut-être davantage tenter de passer un coup de fil à Babcock et congédier leur entraîneur actuel.

Connu pour son égo élevé, il est loin de faire l’unanimité. De mon côté, j’ai mes réserves. Avec la nouvelle génération de jeunes hockeyeurs, je doute qu’il soit encore en mesure de connaître beaucoup de succès. C’est dommage à dire, mais je crois que son heure de gloire est terminée. Contrairement à Barry Trotz, par exemple, Babcock ne semble pas avoir été en mesure de s’adapter à la nouvelle LNH.

Également, le cap des 20 matchs est dépassé par les formations de la LNH. Le temps commence à presser pour les entraîneurs qui n’arrivent pas à récolter des victoires régulièrement. Il y a fort à parier que les évaluations tirent à leurs fins dans les bureaux et que des décisions concernant l’avenir seront prises prochainement par plusieurs organisations.

Lors de ma nouvelle chronique – Nos réponses à vos questions -, j’avais mentionné, au sens propre, que les Maple Leafs paieraient cher le congédiement de leur entraîneur. La formation de Toronto a donc intérêt à jouer à la hauteur de leur talent. En congédiant Babcock, Kyle Dubas s’est mis un fusil sur la tempe. Advenant une fin prématurée de la saison des Leafs, il pourrait bien être le prochain à devoir faire ses boîtes et quitter les bureaux de l’organisation.



Si les Leafs se doivent de gagner maintenant, qu’adviendra-t-il de Mike Babcock ? Et bien, il se trouvera assurément un autre emploi. Certains croient qu’il est surévalué. Toutefois, il reste un très bon entraîneur. Il devra probablement réduire ses demandes salariales, mais, dans mon livre à moi, il est pratiquement certain qu’on le reverra cette saison dans la LNH. La question est plutôt : Avec quelle formation ?

Écoutons l’avis de The Hockey Guy sur le congédiement…




En prolongation

Suite au congédiement, les Maple Leafs ont procédé à l’annonce de la promotion de Sheldon Keefe en tant qu’entraîneur-chef dans la LNH. Ce dernier était l’entraîneur-chef du club-école des Leafs. 199 victoires. C’est ce qu’il a récolté en 319 matchs dans la LAH en plus de remporter le championnat en 2017-18. Bien hâte de voir s’il sera en mesure de ramener l’équipe torontoise sur le droit chemin.

Pour de bons conseils en assurance invalidité suite à un accident ou une maladie, contactez Serge Côté : 

 N’attendez pas que la malchance frappe en premier… 


Crédit image entête, Tony Ding/Associated Press



Félix Gosselin
 

Passionné de hockey depuis toujours, Félix réalise présentement sa techniques de comptabilité et de gestion au Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue avant de se rendre à l'université en communication prochainement. Son désir de se surpasser jours après jours lui permet de vous offrir des textes constamment améliorés.

%d blogueurs aiment cette page :