Le retour de Dale Weise, ce que j’en pense….

Ainsi, Marc Bergevin a pris tout le monde par surprise, en ramenant le Gretzky Néerlandais à Montréal ! Si Dale Weise a connu ses meilleurs moments avec le Canadien, en 2014-15 et 2015-16, avec des campagnes respectives de 29 points en 79 matchs et 26 points en 56 matchs, on se souviendra surtout de lui – outre pour sa chevelure – comme étant la pièce maîtresse qui a permis d’amener Phillip Danault à Montréal…



Depuis qu’il a décidé de lever le nez sur l’offre de Bergevin, qui désirait alors le ramener dans le giron de son équipe durant l’été 2016, Weise n’a plus jamais été en mesure de répéter le genre de performance qu’il offrait dans l’uniforme du Tricolore.

De plus, les succès du principal intéressé ont été obtenus sous l’égide de Michel Therrien, avant que Claude Julien vienne remplacer ce dernier. Il sera très intéressant de découvrir si Weise sera tout de même en mesure de reprendre là où il l’avait laissé en quittant Montréal.

Après tout, la magie de la foule du Centre Bell fait des miracles sur certains joueurs…



Enfin, en plus de rapatrier Weise, le DG du Tricolore est parvenu à passer David Schlemko :

Si on a cédé Byron Froese dans la transaction, il faut préciser que ce dernier est un simple AHLer comme on peut en trouver un peu partout… Certes, le vétéran s’en sort très bien dans la Ligue américaine, mais il n’est jamais parvenu à transposer ses résultats au niveau supérieur.

Enfin, en mettant la main sur Folin, on s’est également arrangé pour ajouter de la profondeur à la ligne bleue. Parce que si ce ne sont pas les ailiers qui manque dans ce club, il en allait tout autrement pour ce qui est du groupe d’arrières… Certes, le retour de Weber ainsi que l’ajout de Brett Kulak auront permis de consolider le jeu, mais personne n’est à l’abris des blessures. D’autant plus que le nouveau-venu est un droitier…

En ce sens, l’idée de mettre la main sur un pion qui compte 209 matchs d’expérience dans le show demeure – sur papier – un excellent choix. Jamais repêché, Christian Folin, 29 ans, revendique 38 points dans la LNH. Ce qui est surtout intéressant dans son cas, en plus de son physique avantageux (6’03 et 204lb), c’est qu’il est toujours parvenu à conserver un différentiel positif, à l’exception de la campagne 2015-16, alors qu’il s’alignait avec le Wild. En 26 matchs, il avait terminé la saison avec un différentiel tout à fait raisonnable de -1. En carrière, il combine un excellent +21. De plus, en 26 matchs cette saison, Folin a délivré 60 coups d’épaule. N’oublions pas que Weise ne rechigne pas non plus devant le jeu un plus physique…



Cela dit, Dale Weise ira rejoindre Joel Bouchard à Laval, tandis que Folin se rapportera au grand club. Ce dernier devrait endosser l’uniforme de sa nouvelle équipe, lundi prochain, à Nashville. C’est donc dire qu’un joueur devra incessamment passer au ballottage. Alzner ? En ce qui concerne Weise, Bouchard devrait être en mesure de le préparer pour un éventuel rappel. Auquel cas, l’un des nombreux ailiers de l’équipe devra quitter le groupe… M-à-J : Le Canadien a placé le nom de Paul Byron sur la liste des blessés. Une place vient donc temporairement de s’ouvrir…

Enfin, Schlemko (2.1M) et Weise (2.35M) sont tous deux sous contrat jusqu’au terme de la saison 2020. En gros, on s’est échangé un « problème » salarial… Quant à Folin, qui empoche actuellement 800 000, il sera joueur autonome sans restriction au terme de la saison en cours. Les Flyers ont la gentillesse de retenir 19% du salaire de ce dernier…

Ok, ok ! Folin – bien que le nom soit semblable – n’est pas Fowler, mais il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une bonne petite acquisition. En ce qui me concerne, bien que ça ne casse pas des briques, il s’agit d’une nouvelle bonne petite transaction de la part de Bergevin. Du côté des Flyers, Chuck Fletcher a mis la main sur un bon vétéran, en Byron Froese, en plus de faire de la place pour Philippe Myers. En effet, quelques instants après avoir complété cette transaction, Philly a procédé au rappel de ce jeune défenseur. Cette saison, Myers, 22 ans, bien que jamais repêché, revendiquait 29 points en 48 matchs avec les Phantoms dans la Ligue américaine, à sa 2e campagne chez les pros… Du même coup, ne portant pas particulièrement Dale Weise dans son coeur, le DG des Flyers s’est arrangé pour s’en départir, tout en libérant le Canadien du contrat de David Schlemko.


En Prolongation
Si vous l’avez manqué, voici l’avant-match pour l’affrontement de ce soir :

Avant-match (09/02/19)


Crédit image entête, Eric Bolte/Usa Today Sports via Habseyesontheprize.com


Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: