La bénédiction du Rivet !

Rivet, Craig Rivet. On en a parlé récemment, alors pourquoi revenir là-dessus?

Craig Rivet le Bâtisseur

Simple, parce qu’on m’a demandé d’écrire un article pour meubler la journée de votre plateforme favorite… et parce que de nouvelles données se sont ajoutées à l’équation il y a un mois à peine. Si au baseball, on parle de la malédiction du Bambino, on devrait commencer à parler de la bénédiction du Rivet à Montréal (oui, j’exagère).


Pourquoi?

Tous à bord de la DeLorean, nous allons effectuer un retour en arrière…

Le 25 février 2007, le CH échange le défenseur Craig Rivet aux Sharks. En retour, on met la main sur Josh Gorges (un jeune défenseur qui avait alors une fiche de 10 points en un peu moins de 100 parties NHL, réparties sur 2 années) et du premier choix des Sharks en 2007.

Après cet échange, Craig Rivet a joué 270 autres parties, récoltant un total de 86 points (11 buts et 75 passes). Il y a 7 ans déjà, Rivet a pris sa retraite à la fin de la saison 2010-2011. Pour vous montrer à quel point ça remonte à loin; à l’époque, c’est Pierre Gauthier qui était DG du CH. Cammalleri, Pouliot, Wisniewski, Hamrlik et O’Byrne s’alignaient avec le Canadien. Le gardien substitut était… Alex Auld. Disons que ça fait une mèche !

Du côté de Josh Gorges, il a donné 464 parties au Tricolore, cumulant un total de 88 points. Souvenons-nous également que, durant un temps, son nom circulait même comme sérieux candidat pour devenir le prochain capitaine du CH.

Néanmoins, le 1er juillet 2014, Marc Bergevin l’échangeait contre un 2ème choix aux Sabres. Deux ans plus tard, il se servait de ce 2eme choix (et de son propre 2eme choix) pour acquérir Andrew Shaw.

Jusqu’ici, Andrew Shaw a disputé 121 parties avec le Tricolore, amassant un total de 51 points. Comme le choix provenant de Gorges est la « moitié » de ce que les Canadiens ont payé, vous pouvez prendre la moitié de la fiche de Shaw, ce qui représente environ 25 points en 60 matchs. En effet, on l’oublie souvent, mais la petite teigne du Canadien produit à peu près autant que Lars Eller… 

La Farce Eller

Du côté du premier choix 2007, Timmins a repêché Max Pacioretty. 626 matchs, 226 buts et 222 passes pour un total de 448 points.


Évidemment, tel que vous le savez tous, l’histoire ne se termine pas là… Le 10 septembre dernier, Pacioretty est envoyé à Vegas contre Tomas Tatar (qui devrait donner environ 25 buts et 45 à 50 points), Nick Suzuki (un choix de première ronde, 13eme au total en 2017) qui a produit 196 points en 129 matchs dans la OHL (parmi les premiers pointeurs à chaque année), ainsi  qu’un deuxième choix en 2019.

Compliqué ? Bon, peut-être un peu… Laissez-moi simplifier ceci :

Résumons le tout : Craig Rivet, après l’échange, a disputé 270 parties et récolté 86 points, avant de prendre sa retraite, il y a 7 ans.

En ce qui concerne le Canadien (avec Josh Gorges, Max Pacioretty et Andrew Shaw), a obtenu un retour cumulatif de 1211 parties, 262 buts et 325 passes pour un  total 587 points ! Comme si ça ne suffisait pas, le club misera également sur Tomas Tatar (environ 25 buts, +- 45 points) et  Nick Suzuki (un centre – ou ailier – très prometteur, 1er choix 2017), en plus d’un précieux 2ème choix en 2019, pour les années à venir.

Je ne sais pas pour vous, mais plus le temps passe et plus j’aime Craig Rivet ! 

– Martin Raymond




Crédit image entête, Getty Images


Invité Spécial
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: