Et si on ciblait Point ?

En plus du dossier Karlsson, abordé ici-même ce matin, un autre sujet qui est sur toutes les lèvres de la planète hockey est celui des négociations entre le clan des Maple Leafs de Toronto et celui de Mitch Marner. Suivant les déclarations de ce dernier, concernant son désir de tester sa valeur sur le marché des joueurs autonomes, les gens ont évidemment commencé à parler de la possibilité de déposer une offre hostile, aux choix de repêchage que ça impliquerait et du salaire à offrir pour s’assurer ses services. Personnellement, un joueur de sa trempe m’intéresserait toujours, mais à 11-12M PLUS 4 choix de 1ere ronde; non merci!

Le CH n’étant pas tellement à un joueur près de gagner la coupe, l’idée sacrifier ces quatre futurs espoirs contre un gars qui compte pour environ 15% de la masse salariale de l’équipe, ce serait vraiment irresponsable.

De là, le nom de Brayden Point. Point, un ancien choix de 3e tour, n’a cessé de s’améliorer au cours de ses trois premières saisons au sein de la dynamique offensive du Lightning. Le natif de Calgary est un centre droitier, pouvant jouer à l’aile gauche (Offwing), qui excelle dans les deux sens de la patinoire (+66 en carrière) en plus d’une contribution de 198 points en 229 parties. Le joueur de seulement 23 ans peut évoluer sur l’avantage numérique – c’est-à-dire, le faire produire – et peut prendre de grosse missions défensives. Bref c’est le joueur que Bergevin ciblait lorsqu’il a échangé Sergachev pour Drouin, il a juste pesé sur le mauvais bouton sur sa manette et l’auto-save l’a obligé à conserver son choix…

Blague à part, Point est exactement le genre de joueur qui a du succès dans la nouvelle Ligue nationale et lui offrir 8.1M par année pour les 7 prochaines années impliquerait soit un 1er, 2e et 3e choix du CH l’année prochaine, ou de mettre une corde financière au cou du DG de Tampa. Avec Stralman qui deviendrait donc libre comme l’air cette année avec moins d’un million de libre et ensuite Sergachev, Cirelli, Mathieu et Cernak à signer avec seulement 6 ou 7 M l’année suivante. Beau casse-tête! Avec l’ajout d’un gars de premier trio comme Point, qui a marqué 41 buts, 51 passes pour 92 points en 2018-2019, le Canadien pourrait immédiatement commencer à penser à ne pas seulement participer, mais aussi gagner en séries.

Est-ce que Bergevin peut compléter les deux grands coups? Les chances sont minces. Karlsson aura tellement d’offres qu’il aura le luxe de choisir sa destination – et Montréal est rarement le premier choix -, tandis que le Lightning égaliserait surement une offre hostile envers Brayden Point s’il acceptait d’en signer une.

Plusieurs questions, toujours pas de réponses pour l’instant… mais en tant que directeur-général, Marc Bergevin se doit de regarder la finale de la coupe Stanley froidement et réaliser que les directeurs généraux qui prennent des décisions et qui font des transactions se rendent loin.

Boston (Charlie Coyle, Marcus Johansson), Blues (Ryan O’Reilly, Brayden Schenn, David Perron, Tyler Bozak), San Jose (Erik Karlsson, Gustav Nyquist), Caroline (Michael Ferland, Dougie Hamilton, Nino Niederreiter).

À suivre !

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Ailleurs dans la LNH 
Si vous l’avez manqué, voici un retour sur la rumeur voulant que les Jets et les Leafs aient conclu un pacte impliquant Trouba et Kadri ;

La rumeur Kadri vs Trouba, ce que j’en pense…


Crédit image entête, NHL.com

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: