1

Les meilleurs gardiens des 30 derniers jours

En ce week-end de tempête, il m’est passé à l’esprit de faire quelques recherches au niveau des statistiques des gardiens de but. Plus précisément, j’ai décidé d’étudier les chiffres des 30 derniers jours, pour y aller par séquence. Je considère que de se fier à un barème de 30 jours constitue un bel échantillon pour bien comparer les performances de certains des meilleurs gardiens, même si ça ne permet évidemment pas de juger une carrière !



La première statistique qui m’intéresse est la plus importante selon moi étant donné que le hockey est d’abord et avant tout est un sport d’équipe : Les victoires.

NHL.com

Quel ne fût pas ma surprise en constatant que celui qui détient le premier rang de la colonne des victoires est nul autre que Robin Lehner! Ce dernier a remporté 9 des 10 matchs qu’il a disputé au cours des 30 derniers jours. Le système de jeu qu’a instauré Barry Trotz dans cette équipe, que tout le monde croyait perdue avec le départ de Tavares, est sans aucun doute l’une des grandes raisons pour laquelle Lehner performe à un tel niveau ! D’ailleurs, c’est un autre sujet, mais en date d’aujourd’hui, Trotz est mon choix pour le Jack Adams !

David Rittich, qui se glisse également parmi les 10 meneurs dans cette catégorie, est lui aussi sorti de nulle part. Certes, les Flames misent sur une bonne équipe mais je ne m’attendais tout même pas à voir Rittich exceller à ce point. Il est définitivement en train de ravir le poste de gardien numéro 1 à Mike Smith.

Enfin, Carey Price, avec une équipe qui était sensée, selon plusieurs dont moi-même, finir dans les bas-fonds cette saison, se maintient finalement en très bonne position au niveau des victoires.




La deuxième statistique qui m’intéresse est celle du pourcentage d’arrêts. Dans l’évaluation d’un gardien de but, lorsque vient le temps de faire une évaluation individuelle, cette dernière colonne est sans conteste l’une des statistiques qui contribue le plus de déterminer à quel point un gardien a été dominant ou non. Pour parvenir à mes fins, j’ai pris en considération le fait qu’un gardien doit avoir un minimum de matchs joués. Ainsi, pour déterminer quels portiers étaient admissibles à mon jeu des comparaisons, j’ai choisi de retenir uniquement ceux qui ont gardé au moins 7 parties durant les 30 derniers jours.

NHL.com

À nouveau, on constate que Robin Lehner fait partie des meneurs, mais il doit tout de même céder la position de tête à Carey Price, et ce, par un maigre .001! Ce même gars dont je défendais encore le contrat ici-même il y a quelques mois me donne depuis quelques temps des munitions supplémentaires pour le défendre encore mieux. Au cours de la dernière année, Price a été maintes et maintes fois critiqué pour ses performances douteuses, plus souvent qu’autrement avec raison. Mais le fait qu’il soit parvenu à arrêter 273 des 288 lancers qu’il a reçus dans le dernier mois me laisse croire qu’il est revenu au sommet de son art.

Dans ce même tableau, les deux cerbères qui me surprennent le plus sont Mackenzie Blackwood (22 ans seulement ) et Colin Delia. Malgré qu’ils font partie d’équipes qui traînent au bas du classement général, ces deux jeunes gardiens se débrouillent fort bien, considérant le barrage de lancers auquel ils doivent faire face !



La dernière statistique qui est ici retenue est évidemment le nombre de buts alloués par match.

NHL.com

Vous ne serez pas surpris de découvrir que Lehner et Price sont, une fois de plus, les deux meneurs dans cette catégorie. Selon moi, un gardien qui maintient une moyenne de buts alloué au dessous des 2 buts par match pour une période d’un mois et plus doit automatiquement être considéré parmi l’élite.

Cela dit, le fait que Robin Lehner soit présent dans toutes ces catégories me surprend au plus haut point. Lui qui n’arrivait même pas à arrêter un ballon de plage à Buffalo il y a moins d’un an  – J’exagère… à peine -, se maintient maintenant au sommet des meilleurs gardiens de but de la ligue.

Bien sur, pour terminer, je dois parler de Carey Price… Tel que mentionné plus haut, ce dernier semble de retour à sa place; c’est-à-dire avec les 3 ou 4 meilleurs portiers du hockey professionnel. Il est redevenu « square » dans son filet. Toujours en bonne position, jamais pris dans un déplacement trop grand ou en retard sur le jeu. Tout semble facile pour lui et c’est ce qui le rend si intraitable. Les joueurs adverses le répètent souvent, mais lorsque Price est dans sa « game », il est le gardien le plus difficile à affronter parce qu’il semble alors pratiquement impossible à percer.

Son calme devant son filet inspire confiance à ses coéquipiers qui peuvent ainsi se permettre d’augmenter la pression offensive. Récemment, on a pu voir certains analystes (Alain Crête et Norman Flynn) y aller de commentaires intrigants; selon eux, grâce à des sources fiables bien placées, les genoux de Price seraient finis. Pour ma part, je ne dispose d’aucune source et je respecte les commentaires de ces deux personnes qui font de l’analyse du hockey leur travail, mais à voir comment Price garde les buts depuis… je n’ai aucune inquiétude par rapport à l’état de ses genoux. En tout cas, si ces informations sont véridiques, Carey Price ne semble pas avoir reçu le mémo.

Pour ma part, tant qu’il arrêtera les rondelles comme il le fait depuis 30 jours (et même depuis le 27 novembre) je continuerai d’analyser les performances, et non les suppositions de blessures ou quelconques autres problèmes conjugaux.

Une mention spéciale à Matt Murray qui s’est brillamment ressaisi depuis qu’il est revenu de son dernier séjour à l’infirmerie. Actuellement au 3e de chacune des catégories mentionnées plus haut, le gardien des Penguins est en train de faire pardonner sa dernière année de misère. 

Ceci étant dit, je voudrais terminer cet article en souhaitant une excellente fin de saison à tous les amateurs de hockey ! Mine de rien, nous approchons déjà du plus beau temps de l’année : les séries éliminatoires. Que demander de mieux ? Peut-être d’entamer le printemps avec une bonne vieille série Canadiens-Bruins !

 


Crédit image entête, NHL.com



Jonathan Audet
 

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :