Les Flyers affichent enfin complet !

Les Flyers se sont finalement entendus avec l’attaquant Travis Konecny sur les termes d’un nouveau contrat de 6 ans qui lui rapportera en moyenne 5.5M par campagne. Dernier dossier à régler de l’équipe, l’ailier droit de 22 ans imite donc son coéquipier Ivan Provorov en paraphant une entente avantageuse pour les deux parties. Voilà qui fera plaisir à Alain Vigneault qui avait récemment exprimé sa déception de voir Konecny s’absenter du camp d’entraînement tandis que l’équipe était déjà en train de d’installer une nouvelle culture.


Ainsi, les Flyers ont trouvé le moyen de s’assurer des services d’une pièce importante pour une longue période. Après tout, le choix de 1ere ronde de l’équipe en 2014 vient de coller deux saisons consécutives de 24 buts et tout près de 50 points. Dans de telles circonstances, quand bien même que son développement stagnerait subitement de manière inexplicable, son contrat ne causerait quand même pas de tort à l’équipe. En effet, en 2019, avec un plafond de 81.5M, un salaire annuel de 5.5M est tout à fait raisonnable pour un joueur qui est en mesure de produire plus ou moins 25 buts et 25 passes par saison. Ce sera encore plus vrai, au gré des années, alors que la masse salariale continuera d’augmenter.

Avec cette signature, les Flyers affichent donc enfin complet pour la saison à venir, et ce, avec un petit coussin d’un peu plus d’un million pour faire face aux imprévus du long calendrier de la LNH. En somme, on peut maintenant affirmer qu’on est bien loin du fiasco annoncé il y a quelques semaines, après la signature onéreuse – quoique facilement justifiable – de l’avant grand format et fort convoité qu’est Kevin Hayes.


Ah oui, j’allais oublier… pourquoi ce pacte est-il avantageux pour Konecny ? Parce que, tout comme ce sera le cas pour Provorov, il deviendra joueur autonome sans restriction au terme de celui-ci. C’est-à-dire qu’il aura l’occasion de faire sauter la banque, décrocher le gros lot, le pactole, la manne, la tune, etc… 2 ans plus tôt que prévu. À mon avis, on risque de plus en plus de voir des deals de ce genre à travers la LNH. Ça, ou des contrats comme ceux récemment signés par Werenski et McAvoy, où le joueur décide de miser sur l’outil que représente le système des offres qualificatives pour assurer son avenir à moyen terme.


Ailleurs dans la LNH 
Si vous l’avez manqué, à Montréal, un fervent partisan des Canadiens est en mission pour réaliser ses rêves pendant que c’est encore possible. Depuis la publication de l’article qui suit, notre ami Micael a réussi à attirer l’attention de JiCi et de TVA Sports : une rencontre est programmée en Octobre. C’est super !… Par contre, son but principal, celui de pouvoir assister à une poignée de matchs de son club favori, n’est toujours pas atteint. Micael a encore besoin de nous; répondrons-nous à son appel ?

Au secours de Micael

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, AFP via TVASports.ca




 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :