Hausse fulgurante de buts marqués dans la LNH en 2017-2018

La tendance des buts est à la hausse en ce début de saison, l’aviez-vous remarqué?

En excluant les joueurs qui ont disputé moins de 17 matchs, on en compte tout de même 33 dans la ligue ayant une moyenne supérieure à 1 point par match! Évidemment, nous ne sommes qu’au tiers de la saison, et plusieurs d’entre eux réduiront la cadence, mais c’est toutefois un énorme contraste en comparaison avec les dernières saisons.

À la fin de la dernière campagne, par exemple, seulement 8 joueurs ayant joué une saison complète ou presque (62 matchs et plus) ont obtenu 1.00 PPP, donc un peu moins que le quart du rythme de cette saison! 7 y sont parvenus en 2015-2016. Est-ce que les joueurs sont plus performants? Les systèmes de jeu ont-ils changé la game à un point , que les productions moyennes quadruplent? Dur à dire, mais contre toutes attentes je penche de plus en plus vers la dernière supposition.

Présentement, la moyenne d’arrêts est à son plus bas depuis des années, chez les gardiens élites qui parvenaient, sans trop de mal, à garder une moyenne de .920, on peine aujourd’hui à rester en haut de .910. Un % d’écart ne semble peut-être pas énorme, mais quand on considère que la moyenne de tirs par équipe dans la ligue se situe entre 25 et 30 (27.5 pour la ligue au complet), on parle de 23 buts accordés de plus par saison, c’est énorme!

Les 11 meilleures équipes au niveau du pourcentage d’arrêts cette saison va comme suit :

  1. Kings de Los Angeles .931
  2. Sharks de San Jose .922
  3. Blackhawks de Chicago .921
  4. Lightning de Tampa Bay .921
  5. Blue Jackets de Columbus .920
  6. Ducks d’Anaheim .919
  7. Jets de Winnipeg .919
  8. Predators de Nashville .912
  9. Blues de St-Louis .911
  10. Devils du New Jersey .911
  11. Maple Leafs de Toronto .911

Ce que ça nous indique, c’est que les Kings ont une saison du tonnerre avec 2% d’arrêts de différence sur la 9e équipe de la ligue et 1% sur la 2e. Ce que ça nous dit aussi, c’est que la moyenne de la ligue se situe en bas de .910 et donc, que la moyenne est en baisse.

Outre tout ce qui est mentionné plus haut, je pense que les gardiens de buts sont un peu comme les lanceurs au baseball; certaines saisons les frappeurs réussissent à trouver une façon de battre les lanceurs et d’autres saisons, les lanceurs sont ultra-dominants.

Selon vous, qu’est-ce qui explique cette hausse soudaine?

 

Oh et en passant, le Canadien n’a qu’un joueur en haut d’un point par match et il n’est pas comptabilisé dans les 33. C’est Daniel Carr qui, avec 4 points en 2 matchs, trône au sommet de la ligue avec sa moyenne de 2 PPP.

Crédit image entête, NHL.com

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: