Des moments difficiles chez les Capitals

Le jeune arrière, Christian Djoos, appelé à compenser en partie les pertes estivales de Karl Alzner (J.A.) et de Nate Schmidt (Repêchage expansion), vient de voir son nom ajouté à la liste des blessés de son équipe. Le choix de 7e ronde, 195e au total, des Caps en 2012, était considéré day-to-day, depuis le 14 novembre dernier, durant une joute contre les Predators (13-6-2). Malheureusement, sa situation ne s’est visiblement pas améliorée. Encore qu’il puisse s’agir d’une manœuvre fiscale, pour libérer la masse rétroactivement à son absence prolongée. D’ailleurs, vraisemblablement affecté par une commotion, il a patiné il y a deux jours et on s’attend à le revoir patiner à nouveau aujourd’hui. Il était accompagné par Andre Burakovsky, blessé à un pouce depuis le 21 octobre. Natif de Gothenburg, Djoos, un Suédois de 23 ans, totalise jusqu’à maintenant 3 points, dont 2 filets et un bon différentiel de +4 en 16 parties, tout en passant environ 15 min par match sur la glace. Ces 16 rencontres ont toutes été disputées cette saison.

Avec une fiche de 12-10-1, mais tout de même 6-4-0 à leurs 10 dernières sorties, on peut parler d’un premier quart de saison décevant pour les Capitals de Washington. Décevant, mais pas nécessairement surprenant. En plus des pertes d’Alzner et de Schmidt, à la ligne bleue, on peut ajouter celle de Kevin Shattenkirk, un joueur de location acquis le 27 février dernier, à grand prix : choix de 1ere ronde 2017, choix de 2e ronde 2018, en plus de l’attaquant  Zach Sanford. Ce dernier, blessé depuis le camps d’entraînement, a amassé 5 points, tout en maintenant un différentiel de +2, en 13 parties avec les Blues la saison dernière, pendant que Shattenkirk accumulait 14 points en 19 parties, avant de s’écraser une fois rendu aux playoffs.

Outre ce groupe d’arrières, on doit également mentionner les départs des avants Justin Williams , via le marché des joueurs autonomes, et de Marcus Johansson, envoyé aux Devils (12-5-4), en retour de sélections de 2e et de 3e tour 2018. Si Johansson n’a récolté que 5 points en 10 parties avant d’être blessé, le vétéran Williams, qui a signé une entente de 2 ans à 4,5M par campagne, en totalise pas moins de 14 en 20 rencontres dans l’uniforme des Canes (9-7-4).  Si Evgeny Kuznetsov, qui a – avec son nouveau contrat de 7,8M par saison jusqu’au terme de la saison 2024-25 – en quelque sorte chassé Johansson de la formation, mène la charge offensive avec une production de 26 points en 23 parties, soutenu par Alexander Ovechkin (14 buts) et T.J. Oshie (19 points), c’est la défensive qui semble faire défaut. En effet, la bande à Ovi, avec une moyenne de buts accordés par match de 3,13 – contre une moyenne de buts pour de 2,91, a accordé 5 buts de plus que ce qu’elle a marqué, jusqu’à maintenant. Même John Carlson, le seul arrière a soutenir l’attaque de façon raisonnable avec 18 points, affiche un  pauvre différentiel de -7.

Malgré les difficultés de ses coéquipiers, Braden Holtby poursuit son bon travail, avec une moyenne de buts alloués de 2.62 et un pourcentage d’arrêts de .920. C’est beaucoup plus difficile pour son second, Philipp Grubauer, qui n’a jusqu’à maintenant, pas su faire mieux qu’une moyenne de 3.86 et un pourcentage de .876, ne récoltant aucune victoire en 6 départs. Au moment d’écrire ces lignes, les  »puissants » Caps occupent la 2e wildcard – tout juste derrière les Pens – dernier accès aux séries éliminatoires… voilà un rang qui est plutôt inhabituel pour eux. D’autre part, les Caps ont procédé au rappel de l’attaquant Tyler Gravoac des Bears de Hershey. Gravoac, 24 ans, a disputé 3 parties avec le grand club cette saison, avant d’être blessé, ne récoltant aucun point et cumulant un différentiel de -1 au passage.

Qu’en pensez-vous, la saison des Capitals est-elle en danger, de même que le poste du pilote Barry Trotz, ou ne s’agit-il que d’une mauvaise séquence, avant que la machine ne se remette en marche ? Avec des équipes telles que les Caps, les Pens, les Hawks – même les Kings qui jouent avec le feu par les temps qui courent – qui peinent à engranger les victoires, sommes-nous en train d’assister à un changement de garde des puissances de la ligue ?

Crédit image entête, NHL.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: