Canadiens | Ce que ça nous indique…

Au cours des dernières heures, on a appris que le Canadien aurait déposé une offre hostile à Brayden Point. Le joueur de centre du Lightning aurait rejeté celle-ci… Pour pouvoir déposer une offre à Point, ou n’importe quel autre joueur, alors que celle de Sebastian Aho est toujours en cours, il fallait que ce soit un contrat supérieur à 10.5M. Et donc, avec une compensation de 4 choix de 1ere ronde. À moins qu’ils aient fait l’offre AVANT celle de Aho. De toute façon, ça ne change rien pour la suite du présent article. Continuons…

Du même coup, on dit que le Tricolore envisagerait d’en déposer une à Mitch Marner. Jusqu’à ce que les Canes égalisent officiellement l’offre de Marc Bergevin, le même principe s’applique; l’offre doit être celle du palier supérieur. De toute façon, on ne se mentira pas… les chances de voir le clan Marner accepter moins que 10.5M sont pour ainsi dire inexistantes.

Du même souffle, David Pagnotta nous a informé que le Bleu-blanc-rouge considérerait faire la même chose avec Patrik Laine :

Auparavant, possiblement en raison de sa bonne relation avec Kevin Cheveldayoff, Bergevin tenterait d’en venir à une entente à l’amiable. C’est-à-dire conclure une transaction. Si ce n’est pas déjà fait… Pour faire bref; Laine semble vouloir faire sauter la banque. Les Jets ne pourront vraisemblablement pas le payer. L’ailier serait à la recherche d’un contrat qui lui rapportera autour de 10M par saison. Avec un certain Kyle Connor qui attend également son tour, ça semble difficile à caser.

Puisqu’il vient de connaître une saison plus difficile, sa valeur n’a – et ne sera probablement plus jamais – été aussi basse. Oui, il vient de marquer 30 buts. Mais 21 de ces derniers ont été inscrits entre octobre et novembre… C’est donc dire qu’il en a produit seulement 9 de décembre à avril. Tout de même, on sait qu’il devrait marquer 50 buts à quelques reprises dans sa carrière, possiblement 60. Il a 21 ans, et rien ne laisse croire qu’il ne rebondira pas dès la saison prochaine.

Il coûtera donc forcément cher. Si ce n’est pas 4 choix de 1ere ronde, ce sera un beau package. Un ou deux de nos meilleurs espoirs, un ou deux hauts choix, ainsi qu’un ou deux bons joueurs établis ? Pas tout ça ensemble, bien entendu… n’oublions pas que Patrik Laine a encore beaucoup à apprendre. Entre autres, au niveau de son éthique de travail. On l’a bien vu l’année dernière; quand il ne marque pas, il n’est pas exactement le joueur le plus utile à son équipe… Mais bon, s’il en marque 50 par année, on pourra lui pardonner beaucoup de choses. L’important, c’est de ne pas vider le club pour lui.

Qu’est-ce que tout ceci nous indique ? Le fait que Marc Bergevin se soit fourré le nez dans d’aussi nombreux gros dossiers; Lee, Duchene, Aho, Point, Marner, Laine ? D’abord, qu’il est prêt à payer le prix. Celui qui a toujours ressenti un certain dédain à sacrifier son avenir semble résolu à faire le nécessaire pour ajouter un gros morceau afin de permettre à sa formation de passer au niveau supérieur.

Que ce soit parce qu’il a été agréablement surpris par la performance de ses poulains la saison dernière, pour profiter du temps qu’il reste à ses deux piliers (Weber et Price), pour satisfaire les attentes de son patron qui ne veut peut-être pas voir son équipe rater les séries pour une 4e fois en 5 ans, ou un mélange de ces trois éléments; Bergevin est clairement en train de chercher à frapper un coup de circuit.

Étant donné l’abondance des options chez les attaquants disponibles, ses chances de succès semblent assez grandes. Bien sûr, certains d’entre nous aimeraient le voir concentrer ses efforts sur le fameux défenseur gaucher tant attendu, mais quand un attaquant de la trempe de ceux nommés précédemment est disponible, il faut saisir sa chance.

Après deux ans à faire le ménager et à cumuler les choix et les jeunes joueurs, le Canadien semble décidé de passer à l’étape suivante. À sortir du milieu de peloton et rejoindre les équipes de tête. Clairement, on tente par tous les moyens d’éviter d’avoir à tenir une conférence de presse où on affirmera être à l’aise avec le groupe en place. Ils veulent briser la roue, quoi. Si l’un ou l’autre des gros dossiers restants devait se concrétiser, Montréal commencera à devenir une destination beaucoup plus attrayante pour les joueurs autonomes qui désirent gagner.

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


En Prolongation
Si c’est Domi qui le dit, je le crois ! :

N’oublions pas qu’il faudra des joueurs pour prendre la place de ceux qui quitteront, si grosse transaction il y a ! De toute façon, ne serait-ce que pour se conformer à la limite du nombre de joueurs permis dans l’alignement (23), le Canadien sera forcé de bouger.


Crédit image entête, Getty Images via NBCSports.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: