Brandon Dubinsky est de retour avec les Jackets

La semaine dernière, les Blue Jackets ont retourné le vétéran Brandon Dubinsky chez lui, pour des raisons personnelles. Aaron Portzline, du Athletic Cleveland, rapportait alors que Dubinsky devait traiter des problèmes personnels non divulgués qui menaçaient à la fois sa saison actuelle et la suite de sa carrière. Portzline avait également laissé entendre qu’il s’agissait d’une mesure disciplinaire  – la deuxième imposée par les Jackets cette saison -, ce que l’agent de Dubinsky, Kurt Overhardt, a rapidement nié :

Il a été renvoyé chez lui pour un diagnostic médical, il a eu plusieurs blessures cette saison. D’un commun accord, le club et mon client ont décidé que c’était pour le mieux. Il y a plusieurs problème que nous avons traités pour le remettre sur pieds – Overhardt

Lundi, Dubinsky a finalement décidé de discuter de la raison pour laquelle il avait quitté les Blue Jackets la semaine dernière : Il devait s’occuper de lui-même. Il a cependant refusé d’entrer dans les détails, alors qu’il se préparait pour son retour dans la formation. Sur la touche depuis le 12 décembre en raison d’une fracture à l’os orbital, il a répondu aux rumeurs selon lesquelles le club l’aurait renvoyé chez lui pour régler des problèmes de consommation (entre autres) :

Vous pouvez spéculer sur tout ce que vous voulez, c’est à vous de décider. Mais, je vais te dire ceci : nous sommes aussi des personnes. Nous vivons aussi des choses personnelles que nous désirons conserver privées. Il se passait des choses, et je devais juste m’en occuper. – Dubinsky

Le principal intéressé a parfaitement raison : les détails ne regardent que lui, et c’est précisément pour cette raison que nous avons choisi de ne pas traiter le sujet lorsque la nouvelle est sortie… En raisons des blessures, Dubinsky, 31 ans, n’a pu disputer que 32 matchs cette saison, incluant la joute d’hier, récoltant 12 points (3 filets, +6), au passage. Dans la défaite de mardi contre le Wild (3-2 en fusillade), l’attaquant a effectué 20 présences sur la glace, pour un total frôlant les 15min, ne récoltant aucun point et terminant avec un différentiel de +1. Le natif d’Anchorage (Gomez, Gomez), en Alaska, pilotait la 3e ligne, flanqué par Matt Calvert et Oliver Bjorkstrand. Les deux premiers trios étaient pivotés respectivement par Pier-Luc Dubois (avec Panarin et Anderson) et Alex Wennberg (Foligno et Atkinson).

S’il s’agit – sur papier – de trois trios alléchants, la ligne de centres de Tortorella éprouve tout de même sa large part d’ennuis. C’est Dubois qui mène, à sa saison recrue, avec 22 points (10 buts, +/-0) en 50 parties. Il est suivi par Wennberg, 23 ans, avec 19 points (5 buts, +4) en seulement 36 parties, toutefois. C’est Dubinsky qui ferme la marche, avec les statistiques soulignées plus haut. À l’attaque, c’est l’explosif Artemi Panarin, acquis des Hawks durant l’entre-saison en retour de Brandon Saad, qui mène la charge, avec une récolte de 41 points (13 filets, +5) en 50 rencontres.

Menée par l’excellent Seth Jones (33 points +/- 0) et Zach Werenski (22 points, 11 filets, +1) la brigade défensive soutient suffisamment l’attaque pour cacher un peu les difficultés offensives éprouvées par l’équipe cette saison : 2.66 buts pour par match. Malheureusement, malgré tous les efforts du Bob (2.45 et .921), les Jackets accordent plus de buts qu’ils ne parviennent à en inscrire : 2,8 buts contre en moyenne.  Avec une fiche de 5-4-1 à leurs 10 derniers duels, les hommes de Jarmo Kekalainen (le DG), commencent à se faire dangereusement chauffer par les Flyers (2 points derrière (1 match en mains) et 8-2-0 à leurs 10 dernières parties). Malgré qu’ils connaissent également leurs propres problèmes, les Rangers et les Islanders (55 points chacun) pourraient également finir par chasser les Jackets du portrait des séries éliminatoires, si ces derniers ne trouvent pas le moyen de se remettre en marche.

Qu’en pensez-vous, le retour en forme de Dubinsky suffira-t-il à insuffler une nouvelle énergie à son équipe ? Les Jackets affronteront les Sharks, puis les Islanders, dans une série de deux matchs en autant de soir, vendredi et samedi prochain. Après ces deux joutes, selon les résultats obtenus, le destin des Tuniques Bleues se dessinera un peu mieux. Une défaite face aux Isles, opposants directs pour l’un des deux 4e As de l’Est donnant accès aux séries, ferait très mal…

Crédit image entête, Offthereco frdsports.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: