Bienvenue à Montréal, Jonathan Drouin

Coup de théâtre ! Tel que nous l’avons tous appris cet après-midi, Bergevin a fait l’acquisition de l’explosif attaquant québécois Jonathan Drouin, plus tôt aujourd’hui. S’il n’a pas encore réglé son problème au centre, il a injecté une solide dose de talent et de dynamisme à son attaque. Voici la transaction complète, telle qu’elle est connue dans ses détails :

(A) Jonathan Drouin + Choix conditionnel de 6e ronde 2018 (TBL) en retour de (D) Mikhail Sergachev + Choix conditionnel de 2e ronde 2018 (WSH)

La condition à remplir pour que la transaction des deux choix se concrétise est que Sergachev joue 39 parties ou moins avec les Bolts lors de la prochaine saison. Advenant que le principal intéressé dispute 40 parties ou plus, les 2 choix en question s’annuleront et l’échange deviendrait alors simplement Sergachev vs Drouin. Ce qui demeure, tout de même, toute une transaction !

La nouvelle équipe de Drouin n’a pas tardé à signer sa nouvelle acquisition qui était jusqu’alors RFA. En effet, le Canadien a rapidement annoncé sa mise sous contrat pour une durée de 6 saisons à un montant annuel (cap-hit) de 5.5M. En plus d’être un contrat raisonnable en regard de la conjoncture actuelle, il pourrait même s’agir – plus tôt que tard – d’une aubaine à la Pacioretty. Voilà qui devrait également servir de barème pour la poursuite des négociations avec les clans de Galchenyuk et de Radulov. Pour autant qu’au moins l’un des deux revienne. Car, l’acquisition de l’attaquant natif de Ste-Agathe au coût du meilleur espoir défensif du Tricolore pourrait signifier que le numéro 27 quitte à son tour. Possiblement en retour d’un défenseur (probablement établi), cette fois. Ce qui viendrait combler le vide créé par le départ du jeune Sergachev et bouclerait ainsi la boucle. À moins, bien sûr que l’État-Major Montréalais ne soit à l’aise avec son actuelle banque qui contient des jeunes au bon potentiel. On peut penser à Juulsen, Mete, Bourque et Lernout, entre autres. En ce qui concerne l’autre attaquant russe, il est encore possible que le CH ne re-signe pas son numéro 47 si celui-ci se montre trop gourmand. S’il ne s’agit pas d’une fatalité, ni même nécessairement du plan de la Direction, il faut avouer que le tout ouvre grand la porte à l’une ou l’autre de ces possibilités. Quoiqu’il en soit, Bergevin s’est assuré d’être en mesure d’y faire face.

Advenant qu’il parvienne malgré tout à conserver les services d’Alex Galchenyuk et d’Alexander Radulov, il aura alors entre les mains le top 6 d’avants le plus talentueux qu’on ait vu à Montréal depuis belle lurette. À tout le moins en ce qui concerne les 4 premiers attaquants du club en les Pacioretty, Radulov, Galchenyuk et Drouin. Ajoutons à cela Gallagher et Danault ou encore Hudon et il en ressort un groupe tout à fait potable. Un groupe au sein duquel on pourrait potentiellement compter 3 québécois pour la première depuis très longtemps.

Pour en revenir aux faits, en Jonathan Drouin – qui obtient au moins temporairement le numéro 72 – le Canadien a obtenu un jeune ailier gauche de 22 ans. Un ailier qui a joué sa dernière saison junior au centre, y récoltant 108 points en 46 parties au passage. Soit, approximativement la même production qu’il a obtenu à sa dernière saison à l’aile. Si le D.G. du Canadien a admis que cette polyvalence avait pesé dans la balance, il a également reconnu que la décision finale reviendrait à son pilote, Claude Julien. Entraîneur qui choisira vraisemblablement de l’utiliser à l’aile gauche. Ailier ou centre, Bergevin aura tout de même acquis une solide pièce et, surtout, le premier québécois d’impact depuis au moins l’époque de Vincent Damphouse. Voilà qui revampe le visage du Canadien d’une façon qui sera très apprécié de par ses fans. En prime, il l’obtient dans la fleur de l’âge et est parvenu à le signer à un montant somme toute raisonnable.

Bien sûr, pour l’obtenir, Bergevin a dû se résoudre à céder Mikhail Sergachev qui fût repêché en tant que dauphin de Markov. Mais comme on dit toujours : Il faut donner pour recevoir. S’il est trop tôt pour réellement mesurer ce que le Canadien a donné, on peut déjà se réjouir de ce qu’il a reçu. Effectivement, malgré son haut potentiel, on ne peut que spéculer sur le joueur que ‘’Misha’’ deviendra, puisqu’il n’a disputé que 3 matchs dans la Ligue nationale. Cependant, le D.G. de Tampa, Steve Yzerman, avait grandement besoin d’injecter du sang neuf à son anémique bassin d’espoirs à la ligne bleue. Du même coup, il a libéré un spot de protection face à Vegas, tout en dégageant de l’argent sur sa masse. Argent dont il aura incessamment besoin afin de conserver en place le noyau sur lequel il mise.

De son côté, Drouin, à sa première vraie saison, a tout de même obtenu 21 buts et cumulé 53 points en 73 parties. Le tout au sein d’une équipe qui connaissait une saison en dent de scie. Il a su se relever les manches et produire, laissant derrière lui les événements décevants de la saison précédente. Saison malheureuse où il a commit l’erreur de bouder les décisions prises par son équipe à son endroit. Ce qui ne l’a pas empêché de récolter 14 points en 17 matchs lorsque le Lightning a décidé de refaire appel à lui, une fois rendue en séries éliminatoires. Avec tous ces éléments, on peut croire qu’il en est sorti grandi et s’attendre à de grandes choses de sa part pour les saisons à venir. Saisons qu’il disputera dans l’alignement du Tricolore alors qu’il occupera visiblement un rôle aux responsabilités accrues.

Bienvenue à Montréal, Jonathan Drouin !

– Alors que la journée n’était même pas terminée que le Canadien annonçait la mise sous contrat de Charles Hudon. Il s’agit d’un pacte d’une durée de 2 saisons à un salaire annuel moyen de 650 000$. C’est donc dire que, si tout va bien – notamment en raison du repêchage d’expansion à venir – nous aurons la chance de voir 2 nouveaux talentueux québécois (dans différentes mesures) enfiler simultanément l’uniforme bleu-blanc-rouge. Chapeau Bergevin !

*Image d’entête, tirée de La Presse, sources des infos : Twitter du Canadiens, www.hockeydb.com et www.capfriendly.com

– Article écrit par Mac

Hockey Herald
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: