Avant-match, Canadiens vs Maple Leafs

Chez les Leafs (13-7-0), l’impressionnant Auston Matthews (16 : 10-9-19  +14) à l’écart du jeu depuis le 8 novembre dernier, sera une  »game-time decision ». Malgré l’absence du joueur étoile, Toronto trouve le moyen de surfer sur une séquence de 5 victoires consécutives, bon pour une fiche de 6-4-0 à leurs 10 dernières sorties. Il faut dire, sans surprise, que l’offensive Torontoise n’est pas en reste avec, entre autres, Nazem Kadri (20 : 9-8-17  +2), James van Riemsdyk (19 : 9-6-15  -4), William Nylander (20 : 4-10-14  +11), ainsi que le vétéran Patrick Marleau (20 : 8-5-13  +1) et le jeune Mitchell Marner (20 : 2-11-13  -4, dont 5 points à ses 5 derniers matchs). Tout ce beau groupe est soutenu par l’excellent Morgan Rielly (20 : 3-14-17  +/-0), à la ligne bleue. Il forme une bonne première paire avec le vieux routier, Ron Hainsey (20 : 0-9-9  +5), signé cet été. Heureusement, d’ailleurs, que l’attaque se porte bien, puisque c’est plus difficile au niveau des portiers de cette équipe, avec Frederik Andersen qui en arrache : une moyenne de buts alloués de 3.04 et un pourcentage d’arrêts de .909. Ce n’est guère mieux pour son substitut, Curtis McElhinney, qui doit se contenter d’une moyenne de 3.05 et un pourcentage de .910. Voici donc la formation que Babcock devrait concockter (huhu), selon le site Dailyfaceoff :

Komarov – Kadri – Nylander
JVR – Bozak – Marner
Hyman – Marleau – Brown
Martin – Moore – Soshnikov

Rielly – Hainsey
Gardiner – Zaitsev
Borgman – Carrick

Andersen
McElhinney

Du côté du Tricolore (8-10-2, dont une fiche de 6-3-1 à leurs 10 dernières sorties), Claude Julien a choisi de conserver sa formation intacte, après avoir subi une défaite de 5-4 vs les pôvres Coyotes jeudi dernier. Ce qui a causé ce malheureux résultat – nous organiserons une collecte de fonds en sa faveur – chez l’un des nôtres :

Au cours de cette joute, le jeune Charlie Lindgren a connu ses premiers moments difficiles dans la Ligue nationale avec des stats inhabituelles pour lui : .844, en plus d’allouer 5 buts alors qu’il n’en avait jamais accordé plus de 2. Bien sûr, son étincelante séquence d’excellence ne pouvait pas indéfiniment perdurer sans rencontrer quelques obstacles. Cependant, il aura l’occasion de rebondir dès ce soir, lui qui nous a habitué à des performances constantes et solides depuis ses débuts dans la LNH. Il s’agira d’un bon gros test pour son caractère. À l’attaque, l’expérience Galchenyuk à la droite de Drouin se poursuivra donc, pendant que Mitchell regardera à nouveau la rencontre du haut de la passerelle. Nous aurons donc la chance d’observer à nouveau toute l’étendue de l’intensité et la hargne de Nicolas Deslauriers. Retiré de la formation, Mitchell sera accompagné de l’arrière Brendon Davidson, pendant que Victor Mete complétera encore une fois la 3e paire à la gauche de Joe Morrow.  Tandis qu’il se rapproche de plus en plus d’un retour, on se demande qui David Schlemko sortira de la formation. Pendant ce temps, Jakub Jerabek (15 : 1-10-11  +13) s’adapte très bien au jeu nord-américain, dans la Ligue américaine. Sommes-nous sur le point de le voir obtenir sa chance dans la grand ligue ? En attendant, voici l’alignement que nous présentera le Canadien :

Galchenyuk – Drouin – Byron
Pacioretty – Danault – Shaw
Hudon – Plekanec – Gallagher
Deslauriers – DLR – Froese

Benn – Weber
Alzner – Petry
Mete – Morrow

Lindgren
Niemi

Qu’en pensez-vous, le Canadien saura-t-il profiter de l’absence (présumée) de Matthews et des déboires des gardiens des Leafs pour renouer avec la victoire ? La rencontre sera diffusée, dès 19h, sur les ondes de TVA Sports.

Crédit image, 25Stanley

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: