Tom Glavine, l’homme qui a préféré choisir le baseball

Hier soir, un ami et moi blaguions en disant que Price pourrait toujours se recycler en tant qu’attaquant, un peu comme Rick Ankiel au baseball. D’abord un fabuleux lanceur, ce dernier a fini par relancer sa carrière en devenant joueur de champ extérieur. De fil en aiguille, la discussion s’est portée sur Tom Glavine, un autre joueur de baseball. Bien sûr, nous ne sommes pas sur le Baseball Herald, n’est-ce pas… alors, pourquoi parler de ça ?


Parce que Glavine était également un joueur de hockey. Il était suffisamment bon pour être repêché par les Kings. En effet, en 1984, l’organisation de Los Angeles a fait de Tom Glavine son choix de 4e ronde, avec la 69e sélection au total. Rien de nouveau sous le soleil; il n’était pas le premier, ni le dernier, athlète à pratiquer plusieurs sports durant ses études.

Par contre, il faut prendre le temps de mentionner qu’il excellait visiblement au hockey. N’eut été de la haute probabilité qu’il choisisse le baseball au détriment du hockey, Glavine aurait peut-être même entendu son nom plus tôt lors de ce fameux encan…

C’est qu’il est parvenu, à sa seule année comptabilisée dans le moteur d’Elite Prospects, à maintenir une étonnante moyenne de production de 4.09 points par match ! Certes, c’était au secondaire, et cette équipe ne semble pas avoir survécu très longtemps, mais il a tout de même terminé cette saison avec une avance de pratiquement 60 points sur le 2e meilleur pointeur de l’histoire de cette école :

EliteProspects.com

Ce n’est pas tout. Tandis que sa carrière au baseball s’achevait sur une mauvaise note, Glavine, alors âgé de 43 ans, a renoué avec ses anciens amours, le temps d’un match :

HockeyDb.com

Bon, dans les faits, il a signé un contrat d’un match, et a seulement pris part à la première mise au jeu – vous aurez compris qu’il était un joueur de centre -, mais quand même ! Il tenait vraisemblablement à pouvoir se retirer en tant que joueur de hockey. Et ça, je trouve ça beau.



Et le baseball, dans tout ça ? Si Glavine avait rejoint les Kings, aurait-il pu autant marquer l’histoire de la LNH qu’il l’a fait avec celle de la MLB… probablement pas :

EliteProspects.com

Remarque, jouer avec certain Wayne Gretzky aurait peut-être pu contribuer quelque peu à ses hypothétiques succès.

…On ne le saura jamais mais, au moins, ça fait une saprée bonne histoire ! Une histoire que je ne connaissais pas encore. 

En tout cas, son portefeuille (et celui de son agent) est sûrement heureux de son choix !


En Prolongation 
Déconstruire le mythe ! :

Quel genre d’impact a eu la diminution des plastrons des gardiens sur le nombre de buts marqués ?

… et rétablissons quelques faits :

Pricey, la cause derrière le mal… je ne crois pas qu’il faille cibler les événements du 16 décembre.

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à vous abonner à notre page Facebook : Hockey Herald. Nous sommes également sur Twitter. Merci à tous !




Crédit image entête, CBSSports.com



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: