1

Les Condors seront plus forts…

Embourbés dans une séquence de 3 défaites de suite, les Oilers ont pris la décision d’envoyer deux jeunes talentueux à Bakersfield… Il s’agit de Jesse Puljujarvi et de Kailer Yamamoto :

B’en oui, y a pas juste Scherbak qui en arrache… Parlant de lui, l’attaquant du Canadien ratera le match du Rocket de ce soir… il est encore blessé (bas du corps). Son cas sera réévalué quotidiennement. Cette année, en 5 parties avec le club-école du Canadien, Scherbak a inscrit un seul but, maintenant un différentiel de +/- 0.




En 11 matchs, Puljujarvi a récolté 1 seul point (1 but), tout en cumulant un différentiel de -5. Depuis son repêchage en 2016, Puljujarvi a disputé 104 matchs dans la LNH, au cours desquels il a obtenu 29 points, dont seulement 14 buts… Pas exactement le genre de production qu’on attend d’un 4e choix au total. D’autant plus qu’on dit qu’il est la raison derrière la décision (présumée) de Chiarelli de refuser une transaction qui aurait amené PK Subban à Edmonton. En effet, on raconte qu’il a décidé de ne pas accepter l’offre du Canadien quand il a vu que le gros Suédois était toujours disponible, après que les Blue Jackets aient jeté leur dévolu sur Pier-Luc Dubois. Dire qu’à un certain moment on se demandait si Puljujarvi allait sortir avant Laine… Le problème avec Puljujarvi, c’est que, jusqu’ici, il ne parvient pas non plus à dominer dans la Ligue américaine…

Quant à Yamamoto, les Oilers ont arrêté leur choix sur lui il y a deux ans en le sélectionnant avec le 22e choix au total. Doté d’un grand talent, on disait que la seule raison qui justifiait une chute à un rang si éloigné, c’était parce qu’il était très petit. Disons que ses 150 lb auraient fait bien jaser à Montréal, où on accorde beaucoup d’importance au poids de Kotkaniemi… Toujours est-il que Kailer Yamamoto a cumulé seulement 2 points, dont 1 but, en 12 matchs cette saison. Il a récolté 3 passes en 9 matchs, la saison dernière, avant d’être retourné à son équipe junior. Il s’agira de ses premiers matchs dans la Ligue américaine. À 20 ans, il a encore bien du temps pour se développer… ne brûlons pas d’étape. Il faudrait aussi brûler moins de calories et ajouter un peu de muscle ! 



Bref, s’ils ne sont pas encore de taille pour la LNH, on peut toujours croire qu’ils vont contribuer à améliorer les Condors. Auteur de seulement 5 points en 10 matchs, l’an dernier, avec ces mêmes Condors, Puljujarvi est dû pour prendre son envol. La pognes-tu ? 

Fait à noter, après 16 matchs, les trois meilleurs pointeurs des Oilers sont des centres naturels :

McDavid, 23 points
Draisaitl, 17 points
Nuggent-Hopkins, 17 points

Le problème, c’est que Chiarelli ne semble pas être la personne la mieux qualifiée pour liquider des surplus afin de mettre la main sur du renfort… Séguin, Hall…


Ailleurs dans la LNH 
Pacioretty sera-t-il en mesure d’inscrire un but face à son ancienne équipe ? 

Marquera, marquera pas… hué ou acclamé ?

 




Crédit image entête, NHL.com



Tom L.D. MacAingeal