Habstérix et le trio le plus sous-estimé

Certains montent haut dans le ciel, sous les feux de la rampe, et récoltent la reconnaissance qu’ils méritent. Pour ce qui est des autres, eh bien… pas exactement. Pourtant, ils accomplissent un travail tout aussi important, mais ce n’est pas aussi brillant, ou leurs noms ne sont pas assez reconnus pour être dignes de mention ou de la reconnaissance qu’ils méritent.  Les Canadiens de Montréal ont une ligne d’attaque qui passe sous le radar, autant des médias que du regard de certains partisans. C’est-à-dire, ceux qui ne suivent pas l’équipe jour et nuit. 




Le trio de Phillip Danault, au centre de Brendan Gallagher et Tomas Tatar, a prouvé, une fois de plus, la nuit dernière, qu’il faisait partie de l’élite de cette ligue. Ils ont reçu le mandat de faire face et de contenir ce qu’on pourrait qualifier de meilleure ligue de la LNH en Patrice BergeronBrad Marchand et David Pastrnak, une tâche que bien peu d’autres trios ont su accomplir avec succès au cours des dernières saisons et encore moins cette année. Non seulement ont-ils su les contenir, mais la première ligne des Canadiens s’est permise de dominer le dynamique trio des Bruins tout le long du match. Ils étaient en contrôle total de la partie lorsqu’ils foulaient la glace, et il ne s’agit pas d’un mince exploit. Mais soyez assurés que l’entraîneur-chef Bruce Cassidy et le trio de Bergeron ont pris des notes. À un certain moment, Cassidy a même décidé de bouger Pastrnak sur la ligne de David Krejci, dans l’espoir de créer des choses.

À la fin du match, Bergeron et Pastrnak ont terminé leur soirée de travail avec un point chacun (sur le jeu de puissance), mais ils, de même que leur coéquipier Marchand, ont tous terminé le match avec un différentiel de -2. Pendant ce temps, Tatar (2 tirs) a marqué un but et récolté une aide, Gallagher (4 tirs) une aide, et Danault (3 tirs) ont tous retraité au vestiaire avec un différentiel de +1 après 60 minutes.

Dans une ligne où les points semblent être le facteur déterminant pour obtenir un minimum de reconnaissance, une première ligne dont tous les membres ont moins d’un point par match n’est pas assez importante. Après tout, même le trophée Norris (remis au meilleur défenseur) et le trophée Selke (meilleur attaquant défensif) sont maintenant attribués, plus souvent qu’autrement, à des joueurs à caractère offensif qui sont bons défensivement,  au lieu d’être les meilleurs dans cette catégorie. À un certain point, la LNH devra prendre conscience que le premier trio des Canadiens est l’un des meilleurs de la ligue.

Game Notes

  • Claude Julien, qui dirigeait son 1200e match dans la LNH, avait beaucoup de travail à faire hier soir et il a surclassé son vis-à-vis. Il a accompli un travail de maître en jumelant bien ses lignes à celles de l’adversaire, mais aussi, avant que la partie débute, il a décidé de placer le sous-estimé défenseur Ben Chiarot avec le capitaine Shea Weber et de les opposer à la ligne de Bergeron. Brad Marchand était invisible, souvent mal pris avec les deux robustes défenseurs du Canadien. Il n’avait aucun plaisir la nuit dernière dernière, et ça paraissait. Résultat? Julien s’est mérité une 635e victoire en carrière, ce qui le place au 14e rang de l’histoire dans cette catégorie.
  • Les partisans réunis au Centre Bell ont réservé une belle ovation à Zdeno Chara lorsqu’ils ont annoncé qu’il disputait son 1500e match hier soir. Il semblerait qu’ils aient la mémoire courte, alors que plusieurs d’entre eux désiraient le voir inculpé au criminel pour l’incident où il a poussé la tête de Max Pacioretty sur un poteau il y a quelques années.



  • Non seulement Victor Mete a inscrit son premier but dans la LNH un peu plus tôt cette saison, il a en a ajouté deux de plus hier soir contre les Bruins. Fun fact: Mete a autant de points que P.K. Subban cette saison, avec cinq points chacun, et ses trois buts représentent une réussite de plus que le controversé défenseur des Devils. Et Weber (impossible de parler de Subban sans dire son nom)? Le vétéran défenseur a aussi deux buts, mais il a également récolté son 10e point de la saison la nuit dernière. Mete a donné des sueurs froides à ce gars, hier soir…
  • Était-ce ou n’était-ce pas un hors-jeu? Quand Charlie Coyle a marqué pour donner l’avance aux Bruins, Julien et ses spécialistes des vidéos ont décidé de contester le but en disant qu’il y avait hors-jeu. Après maintes délibérations et plusieurs révisions vidéos, on a jugé que Coyle était bel et bien hors-jeu.
  • Le débat du jour est de savoir si Coyle était en “possession” de la rondelle en entrée de zone. Certains avancent que oui, je dis que non et le juge de ligne a vu la même chose sur la reprise. Vous voyez, Coyle n’était pas en possession de la rondelle, il était en train d’essayer de prendre possession de la rondelle. Avoir la possession c’est être en plein contrôle, ce qui n’était clairement pas le cas… du moins, au moment où il a franchi la ligne. Est-ce que son mouvement était volontaire? Absolument. Mais il n’était pas en contrôle.
  • Jusqu’à présent, cette saison, les Canadiens sont 7-1-2 contre les équipes qui affichent un rendement de .500 ou plus. Ce qui est ahurissant, c’est qu’ils sont 1-4-0 contre les équipes qui sont sous la barre du .500. La bonne nouvelle c’est que dans les séries toutes les équipes sont au-dessus du .500. Mais, dans l’optique de faire ces séries, le Tricolore devra d’abord trouver le moyen de battre aussi les équipes qui sont sous la marque du .500.
  • Tandis que la défensive a besoin de s’améliorer – et par ceci j’entends le jeu défensif, pas seulement les défenseurs –,  c’est l’offensive qui surprend tout le monde. (ou pas ?). En 15 matchs jusqu’à maintenant, les Canadiens ont marqué 3.67 buts par match, bon pour le quatrième rang dans la LNH, derrière les Predators de Nashville (4.00), les Capitals de Washington (3.94) et… les Bruins de Boston (3.73).

Les Canadiens disputeront leur prochain match jeudi tandis qu’ils iront rendre visite aux Flyers de Philadelphie (7-5-2). Game time: 4:00 pm. Go Habs Go!

Par Habsterix, The Instigator
Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, Habsterix.com


Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :