Kruger retourne à Chicago

Un peu plus d’un an après avoir été réclamé par les Golden Knights au repêchage d’expansion (en vertu d’une entente avec les Hawks), puis échangé aux Canes et ensuite aux Yotes, Marcus Kruger, 28 ans, retourne avec l’équipe qui l’a repêché en 2009.

HockeyDb.com

Bowman poursuit donc dans ses habitudes et rapatrie un autre de ses anciens joueurs (Saad, Sharp, etc), en ramenant le centre Marcus Kruger (très défensif) à Chicago (plus Jordan Maletta, Andrew Campbell, les droits de MacKenzie Entwistle, ainsi qu’un choix de 5e ronde 2019)… On raconte que les Hawks étaient très intéressés à Plekanec… dans cet optique, on peut présumer que les décideurs de l’équipe ont conclu qu’ils avaient grandement besoin d’un pivot pouvant s’acquitter des tâches défensives. 

En échange, en plus d’absorber le contrat de Marian Hossa (encore 3 saisons à 5.75M par campagne), alors que ce dernier est affecté par des problèmes de peau qui le tiennent à l’écart du jeu depuis la fin de l’été 2017, les Coyotes reçoivent Vinnie Hinostroza (2 ans à 1.5M par saison), Jordan Oesterle (1 an à 650 000) et un choix de 3e ronde 2019. Hossa a déjà confirmé qu’il n’avait pas changé d’idée et qu’il ne reviendrait pas au jeu, préférant s’occuper d’abord de sa santé. Pourquoi alors se débarrasser de lui ? De ce que je crois comprendre de la convention collective; un joueur ne peut être placé sur la LTIR qu’une fois la saison commencée, tandis que l’équipe ne peut pas dépasser le plafond de plus de 10%(?) durant l’entre-saison… Un problème de moins à gérer ! 

À noter que lorsqu’un joueur, en l’occurrence Hossa, dont le contrat est toujours valide doit s’absenter du jeu en raison d’une maladie/blessure l’équipe à le choix de conserver ou non son cap-hit sur sa masse salariale. Une équipe riche fera généralement disparaître le montant en question, tandis qu’une équipe pauvre peut choisir de le conserver afin d’atteindre le plancher salarial.

Hinostroza est un (petit) centre droitier de 24 ans, repêché en 6e ronde en 2012, qui a terminé la dernière campagne avec 25 points en 50 matchs. Jamais repêché, Oesterle est, quant à lui, est un arrière de 26 ans. Il a obtenu 15 points en 55 parties en 2017-18, tout en terminant avec un différentiel de -11. On parle donc de deux joueurs qui pourront aider les Coyotes « maintenant ». Disons que ça ne fera pas de tort… 

En ce qui concerne les joueurs obtenus par les Blackhawks, Maletta est un gros centre jamais repêché de 23 ans. À ce jour, il n’a toujours pas obtenu son baptême du feu dans la grande ligue. Pour sa part, Andrew Campbell, 30 ans, est un gros arrière AHLer, qui n’a disputé que 42 matchs dans la LNH. Enfin, Entwistle est une sélection de 3e tour de l’Arizona en 2017. Il n’est jamais parvenu à s’entendre avec l’équipe. L’ailier droit a terminé la dernière saison avec 38 points en 49 matchs dans la OHL.

Plus que de se débarrasser de Marian Hossa, dont le salaire est assuré à 20% (il coûtera donc seulement 200 000 par année aux Coyotes), je crois que Bowman voulait surtout rapatrier Kruger. Kruger écoulera la dernière année de son contrat de 3 083 333M par saison, tandis que les Hurricanes en absorbent 308 333. Le cap-hit réel, sur la masse des Hawks, sera donc de 2.775M

Que fera Bowman ?

Une vilaine manie qui, à mon avis, commence à lui coûter très cher… À moins, bien sûr, qu’il ait autre chose en tête… Pacioretty ? (Merci Roger !)

Sans Pacioretty, qui marquera des buts ?

Toujours est-il que les Blackhawks se retrouvent actuellement avec un peu moins de 10M (!) de lousse sur leur masse salariale ! (8.4 à 9.3, selon les sources) : 

Capfriendly.com

Quand on consulte leur liste de gros salariés, on ne peut que dire : WOW !

Cela dit, je serais bien curieux de découvrir la réaction des fans, si Bergevin imitait Bowman et commençait à jouer au yoyo, en échangeant puis ramenant ses joueurs. Bon, beaucoup seraient certainement très heureux de le voir ramener Subban… 


Crédit image entête, RDS.ca

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: