Il était une fois | Maurice Richard, l’héritage

Il y a quelques jours, le monde du hockey célébrait un heureux événement. Lequel me demanderez-vous… Et bien, la fameuse journée où Maurice Richard a inscrit son 500e but. Cela fait maintenant 63 ans de cette journée, mais l’on en parle comme si c’était hier. Une belle preuve que l’héritage laissé par le Rocket est encore bien présent.



Peu importe notre équipe favorite, il faut admettre que Maurice Richard a laissé une importante marque au monde du hockey. Autant sur la glace qu’à l’extérieur de la patinoire, il a su obtenir le respect et l’admiration de son peuple. Rappelons-nous qu’il y avait même eu une émeute après un incident impliquant l’emblématique joueur du CH.

Pour effectuer un bref retour sur l’événement, Richard a écopé d’une pénalité pour s’en être pris à un officiel. Toutefois, ce n’est que quelques jours plus tard que le tout éclatera. Suite à un match au défunt Forum, l’émeute éclate, alors que le président de la LNH de l’époque s’est attaqué à Maurice Richard. Il n’en fallait pas plus pour soulever les foudres des partisans du Tricolore pour qui le Rocket est un véritable héros. À l’époque, malgré les menaces pesant contre lui, Campbell avait tout de même décidé de se présenter au match où l’émeute a éclaté. Dès son arrivée, la tension s’est fait sentir. À l’entracte, des projectiles sont lancés dans sa direction. Finalement, ce fut une bombe lacrymogène qui obligea l’évacuation des gens présents dans l’aréna.



Le tout était principalement une révolte autour du sentiment de fierté, tandis que plusieurs tentaient de mettre à l’écart la vedette du CH, de le mettre hors service. Quand on y pense, c’est fou de constater à quel point la situation de Maurice Richard a réussi à rassembler les gens à ce moment-là.

Malgré tout, la résilience de la vedette lui permit de remporter maintes coupes Stanley et d’inscrire plusieurs centaines de filets. C’est ainsi qu’au terme d’une carrière de 918 matchs, le Rocket a accroché ses patins avec une excellente fiche de 966 points, dont 544 buts.

Au sein de l’organisation du CH, nul besoin de prendre trop de temps avant de l’honorer. Ainsi, à l’automne suivant sa retraite, Maurice Richard a vu son numéro être hissé dans les hauteurs du Forum.

De plus, pour le Temple de la renommée du hockey, il n’était pas question d’attendre la période habituelle de trois ans avant d’introduire le Rocket. Non, environ un an plus tard, Maurice Richard faisait son entrée au Temple de la renommée.

Vient finalement le tour de la LNH de poser un geste en l’honneur du grand marqueur. Pour la première fois, en 1999, la LNH a présenté le trophée Maurice Richard, honneur remis au meilleur marqueur de la saison régulière.

Quelques mois plus tard, un grand deuil survient au sein du peuple québécois, alors que la mort est venue prendre notre héros national, Maurice Richard. De ce fait, Richard est ensuite devenu le premier athlète canadien à avoir droit à des funérailles nationales télédiffusées.

Maurice « Rocket » Richard a sans aucun doute laissé un important héritage. Il faut également mentionner que cet héritage ne se limite pas seulement au hockey, mais bien au peuple québécois. Encore aujourd’hui, il fait partie intégrante de nos vies. Ce n’est pas rare qu’un jeune dans la rue décide de se prendre pour Maurice Richard. Au-delà de la patinoire, le visage emblématique de la franchise est une véritable source d’inspiration, et ce, même s’il se considérait seulement comme un simple joueur de hockey sans plus. Nous savons tous qu’il est bien plus que ça. Et, nous nous souviendrons…

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter… Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager !




En Prolongation

Une autre belle lecture vous est offerte en cliquant sur le lien ci-dessous :

Démystifions certains mythes sur les nouveaux Canadiens


Tirage !
Pour avoir une chance de remporter un superbe chandail autographié de Ryan Poehling, consultez le lien ci-dessous :


Crédit image entête, Getty Images (Via BalleCourbe.ca)



 

Félix Gosselin
 

Passionné de hockey depuis toujours, Félix a fait son entrée sur le Hockey Herald en tant que débutant dans le monde du blogue. Aujourd'hui, il a pris ses gallons et fait maintenant partie intégrante du site. Sa passion et son dévouement lui permet d'offrir du contenu pertinent et de qualité, chose beaucoup trop rare de nos jours dans les nouveaux médias.

%d blogueurs aiment cette page :