1

Transaction | Anisimov ←→ Smith

Avec leurs récents ajouts – De Haan, Maatta, Lehner, Shaw (❤) -, les Blackhawks se devaient de larguer un peu de salaire, eux qui disposaient de plus ou moins 2M d’espace sous le plafond. En ce sens, Artem Anisimov et ses 4.55M pour encore 2 saisons était un candidat tout désigné.


À 31 ans, il s’est en partie fait poussé vers la sortie par les étonnantes performances de Dylan Strome. Et probablement par la sélection inopinée de Kirby Dach. On remercie la loterie ! De plus, il faut bien dire que Anisimov a toujours fait partie des joueurs les plus surévalués de la LNH. Pendant que certains réclamaient sa venue à Montréal, voyant en lui un gros centre numéro 1, il n’est jamais parvenu à faire plus de 45 points en une seule saison. Il a d’ailleurs franchi le plateau des 40 points seulement 3 fois dans sa carrière…

Malgré tout, il n’y a pas que les points dans la vie, et bien qu’il rechigne quelque peu à utiliser son bon gabarit (6’04 et 200lb), il demeure un bon joueur qui pourra venir supporter l’inexpérimentée attaque des jeunes loups d’Ottawa. De plus, dans un rôle peut-être un peu plus important, il pourrait tout à fait être en mesure d’offrir encore 1 ou 2 campagnes de 20 buts et 40-45 points, lui qui a terminé la dernière saison avec 15 buts et 37 points. Précisons également qu’avec seulement 60.86M d’utiliser sur leur masse, et encore près de 21M de disponibles sous le plafond, les Senators avaient quant à eux besoin d’aide pour atteindre le plancher (60.2M)… Mission accomplie ! 

De son côté, également âgé de 31 ans, Zack Smith, malgré ses 612 matchs d’expérience, est surtout célèbre pour ceci :

Je blague… En plus de représenter une économie d’un peu plus d’un million par année pour les 2 prochaines campagne, Smith est encore tout à fait capable de tenir son bout dans la LNH. Après tout, il a conclu 3 de ses 4 dernières saisons avec plus ou moins 30 points. Puisqu’il devrait être appelé à occuper un rôle moins offensif, c’est à dire le rôle que Artem Anisimov ne pouvait pas combler, sa production devrait toutefois chuter de façon conséquente.

De plus, ce qu’il cédera à Anisimov en terme d’offensive, il le comblera par son jeu plus physique. En effet, en ajoutant l’acquisition de Smith à celle de Shaw, il semblerait que Stan Bowman désire laisser un peu de côté les patineurs de fantaisie pour ajouter un peu de papier sablé à sa formation. Zack Smith a terminé la dernière campagne avec 136 mises en échec… contre 25 pour Anisimov ! Mentionnons également que, tout comme Shaw, Smith semble être le genre de joueur qui est fort apprécié par ses coéquipiers… Par exemple, lorsque les Sens ont eu la brillante idée de le soumettre au ballottage, ses coéquipiers d’alors n’ont pas hésité à monter aux barricades et critiquer cette décision.



Bref, bien que je ne sois pas le plus grand fan de Bowman, ni de Dorion d’ailleurs, je pense que cette transaction est assez facile à expliquer. Maintenant, il restera à constater les résultats sur la glace…

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, NHL.com



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Roger - juillet 16, 2019

très bonne analyse très pertinent bravo pour votre bon travail

Reply

Leave a Reply: