Direction la terre promise pour les Flyers?

Est-ce que Vigneault saura mener son équipe vers la terre promise?

Suite à une autre saison très décevante des Flyers, où l’équipe n’a pu faire mieux qu’un maigre 81 points, il était évident que Chuck Fletcher allait avoir un été très chargé. Fletcher, qui a été nommé directeur général en cours de saison suite au congédiement de Ron Hextal, avait été limpide sur ses intentions à la fin de la dernière saison d’être très agressif au courant de l’entre-saison.


La première tâche à laquelle il s’est attaqué fût celle de nommer un nouvel entraîneur-chef. C’est sans grande surprise qu’il s’est tourné vers Alain Vigneault, un entraîneur expérimenté qui a connu beaucoup de succès avec les Canucks et les Rangers. Personnellement, je crois qu’il a pris une excellente décision, Vigneault est exactement ce dont les Flyers avaient besoin, un entraîneur qui est en mesure de tirer le maximum de ses éléments et de les faire gagner. Vigneault aura la chance de pouvoir compter sur une solide première ligne d’attaque qui est composée de Couturier-Giroux-Voracek.

Par contre, la deuxième ligne d’attaque a manqué  de production, particulièrement au poste de centre. Il faut reconnaître que malgré tout son talent, Nolan Patrick connaît des débuts timides avec des saisons de respectivement 30 et 31 points. Il est encore trop tôt pour dire que les Flyers ont lancé la serviette à son endroit, mais il fallait s’attendre à voir Flectcher procéder à un mouvement afin d’aller chercher un centre plus expérimenté, ce qu’il a fait en convainquant Kevin Hayes de renoncer à tester l’autonomie. Si l’embauche de Hayes vient combler une lacune chez les Flyers, on doit par contre affirmer que Fletcher a dû débourser un prix jugé astronomique par plusieurs. Est-ce que Fletcher a surpayé Hayes en lui accordant un contrat de 50 millions pour les 7 prochaines saisons? Le montant semble en effet disproportionné à première vue, mais Hayes a l’étoffe d’un joueur qui peut évoluer sur les deux premiers trios de la LNH, et quand on regarde l’échelle salariale d’un joueur du niveau Top-6, on ne peut pas dire que son contrat est démesuré.

De plus, il faut également analyser l’évolution du plafond salarial et les derniers contrats qui ont été accordés à des joueurs de son statut. Des joueurs comme Brock Nelson (6M par année), ce qui nous amène à la conclusion que Fletcher a décidé de payer pour ce que Hayes apportera à cette équipe pour les 7 prochaines saisons, et non ce qu’il a fait dans le passé.  Il faut également garder en tête que la mission première de Fletcher est de faire gagner les Flyers. En ce sens, on sent qu’il veut gagner immédiatement et malheureusement, Patrick n’est pas encore prêt pour s’acquitter des responsabilités d’un centre de deuxième trio.


Outre l’ajout de Hayes, Fletcher a procédé à des changements en vue d’améliorer sa défensive. Il s’est tout d’abord libéré du contrat d’Andrew MacDonald en le rachetant, il a ensuite échangé l’un des joueurs les plus sournois de la ligue en Radko Gudas. En retour de ce dernier, Fletcher a mis la main sur Matt Niskanen, un défenseur d’expérience complet qui va apporter beaucoup de stabilité dans la zone défensive, un aspect qui a grandement fait défaut chez les Flyers au cours de la dernière saison. Il a aussi fait l’acquisition de Justin Braun des Sharks en retour de choix de deuxième et troisième tour. Braun est surtout réputé pour son travail lors des désavantages numériques, un autre aspect qui a été déficitaire par le passé chez les Flyers.

Ces deux défenseurs, Braun et Niskanen, sans être des arrières de premier plan, constituent des ajouts intéressants. Si les Flyers ont éprouvé des difficultés dans leur zone, je crois que c’est grandement attribuable au fait que la brigade défensive n’a pas été en mesure de compter sur des vétérans de qualité pour épauler leur groupe formé de jeunes défenseurs talentueux. Il ne faudrait pas se surprendre de voir Provorov s’élever parmi les meilleurs défenseurs de la ligue dans les prochaines saisons, ce dernier possède toutes les qualités recherchées et Vigneault et son groupe d’entraîneurs vont sans doute l’utiliser à outrance.

Par ailleurs, le nom de Shayne Gostibehere a beaucoup circulé dans les rumeurs de transactions au courant de l’été. Même si ce dernier possède des lacunes évidentes dans son territoire, il demeure une arme redoutable sur le jeu de puissance. On entend souvent que ce sont Giroux et Voracek qui font fonctionner le jeu de puissance, mais il ne faudrait pas sous-estimer l’apport d’un défenseur offensif de la trempe de Gostibehere. La saison dernière, le gaucher de 26 ans a produit 4 de ses 9 buts et 10 de ses 28 aides en surnombre. L’année avant, c’est un peu plus de la moitié de ses 65 points qui ont été obtenus en pareilles circonstances.

Après avoir vu défiler pas moins de huit gardiens au courant de la dernière saison, les Flyers espèrent pouvoir enfin miser sur un peu plus de stabilité à ce poste et ainsi voir Carter Hart s’imposer comme un véritable numéro 1 dès cette année.  Après de nombreuses années d’insuccès à cette position, Hart amène un vent de fraîcheur et d’optimisme chez les partisans. Malgré un talent indéniable, la question est de savoir si Hart est prêt à composer avec la pression d’être le numéro 1 de cette équipe. Brian Elliot, qui sera de retour comme gardien substitut, vient de connaître une saison très difficile et on se demande s’il sera en mesure de rebondir.



Toujours la sempiternelle question qui revient année après année chez les Flyers au sujet des gardiens, mais l’arrivée de Vigneault devrait régler la structure du jeu défensif de cette équipe, et ainsi diminuer la qualité de chances de marquer des équipes adverses.

Est-ce que cette équipe peut se qualifier pour les séries dès cette saison, la réponse est affirmative.

Cette équipe regorge de talents à tous les niveaux, et je crois que Fletcher a accompli de l’excellent travail pour combler les besoins de sa formation. Donc, est-ce que Vigneault et son groupe seront en mesure de répondre aux attentes élevées? Si une participation aux séries semble un objectif très réaliste, les Flyers devront espérer que des jeunes comme Patrick et Hart puissent hausser leur jeu afin de permettre à l’équipe de connaître du succès. Avec la parité qui existe présentement dans la ligue, tous les espoirs sont permis chez les Flyers.

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, NHL.com




 

Patrick Lepelletier
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :