Tom WINson !

Lorsque Tom Wilson est revenu au jeu le 13 novembre dernier, après avoir vu sa suspension être réduite de 6 matchs, on n’a pas manqué de s’égosiller devant pareille injustice. Pourtant, s’il est tout à fait juste de condamner ses coups salauds, il faut également lui rendre ce qui lui revient : le gros bonhomme sait jouer au hockey.



Depuis qu’il a réintégré la formation, les Capitals ne perdent pour ainsi dire (presque) plus ! En effet, les champions en titre ont échappé un seul match depuis le retour de leur coéquipier (7-1). Mieux encore, ils ont remporté chacun de leurs 6 derniers matchs. Du même coup, la bande à Ovi a repris ce qui lui revenait de droit : la tête de la Division Métropolitaine. Tout ceci, tandis que Kuznetsov et Oshie (ainsi que Brook Orpik) ont fait des passages sur la liste des blessés. Kuznetsov, sur la touche depuis le 14 novembre, pourrait revenir au jeu demain, alors qu’ils recevront Taylor Hall et ses Devils. Avant que Wilson revienne, les hommes de Barry Trotz Todd Reirden montraient une fiche de 7-6-3… c’est dire ! 

Exception faite des deux premiers matchs, Tom Wilson a passé plus de 20 minutes par matchs sur la glace à chaque occasion. En 8 matchs, l’ailier revendique déjà 12 points… dont 6 buts et un différentiel de +6 ! Tout ça, sans parler de sa présence physique… Bien sûr, il ne faut pas s’attendre à le voir tenir le rythme pour le reste du calendrier régulier, mais ses succès actuels ne sont tout de même pas le fruit du hasard… Il y a quelques mois, en pleine ascension vers la première coupe Stanley de l’histoire de l’équipe, Wilson a largement fait sa part en contribuant avec 15 points (en 21 matchs). Ce n’est pas très loin des 18 points de LarsuperstarEller, ça (en 24 matchs)!

Le plus beau dans tout ça, c’est que Wilson a seulement 24 ans. Et on peut lire et entendre un peu partout que les gros attaquants ont besoin de plus de temps pour se développer. Après tout, la saison passée, il a pratiquement doublé sa production habituelle (+/- 20 points), en récoltant 35 points. Rejoignant la première ligne en cours de route, il a alors terminé la dernière campagne avec un temps de glace d’à peu près 16min par match. C’est 3 minutes de plus que les deux saisons précédentes, 5 de plus qu’en 2014-15, et le double de son temps de jeu à sa saison recrue.



Sans prétendre qu’il est subitement devenu un gros canon offensif par magie – gros, il l’était déjà, de toute façon -, je crois, comme plusieurs l’ont déjà souligné, qu’on ne lui a pas rendu service en le montant trop tôt et en le restreignant dans un rôle de bagarreur… Après tout, ce n’est peut-être pas pour rien que George McPhee en a fait un choix de 1ere ronde (16e au total) en 2012. B’en oui, la même année que Filip Forsberg (11e). Lui, on sait que McPhee l’a échangé pour rien ! La même année que Galchenyuk, aussi. Lui, par contre, il n’a pas été échangé pour rien… DOMI ! 

Est-ce que tout ceci vient excuser son historique de coups salauds ? Certainement pas ! Mais pour ça, il y a le comité de la discipline… et parions que le big boss des Caps a eu une petite discussion avec son controversé joueur à la réputation de tête brûlée. Tête brûlée, je vous rappelle qu’un certain Max Domi, mentionné un peu plus haut, l’est également… Quelques semaines après lui avoir allongé un pacte de 6 ans, à hauteur de 5.167M par saison, il n’était sans doute pas très content de devoir se passer du principal intéressé pendant 16 matchs…

Actuellement, Wilson est tellement concentré à jouer au hockey – c’est-à-dire avec la rondelle – qu’il délivre pratiquement un coup d’épaule de moins par match, comparativement à l’année passée (2.36 vs 3.21). Pour le moment, on constate également une baisse marquée au chapitre des pénalités décernées à ce joueur : 11 minutes de pénalité en 8 matchs (moyenne de 1.36min par match) contre 187 en 78 (moyenne de 2.40min par match) en 2017-18 ! Pourvu que ça dure !


En Prolongation :
Un contrat qui se justifie beaucoup plus facilement que ce que l’on pourrait à priori croire :

Wilson, un « gros » contrat ?

La même photo… on ne niaise pas avec le recyclage !

… et, quand on y pense, c’était plutôt un compliment que de comparer McCarron à Wilson ! Si seulement le premier avait la moitié du potentiel du second… 


Ailleurs dans la LNH
Pendant que Tom Wilson rend de fiers services aux Caps, les Av’s peuvent également se réjouir : Nathan McKinnon (41 points) livre une chaude lutte à Mikko Rantanen (42) pour le premier rang des pointeurs de la LNH ! :

Le duo qu’ils forment est tout simplement sensationnel ! :

Imaginez; Gabriel Landeskog, le compagnon de trio des deux autres, avec 28 points en 25 matchs, connaît un excellent premier quart de saison. Pourtant, malgré ce qui pourrait s’avérer être la meilleure campagne de sa carrière, Landeskog accuse pratiquement 15 points de retard sur les deux autres ! (!!!)

WOW !

Fait à noter : Tout comme les Capitals, l’Avalanche surfe sur une séquence de six victoires de suite ! Mieux encore, ils chauffent actuellement les Preds pour la première place de l’Association de l’Ouest. Qui s’ennuie de Roy… ou de Duchene ? Comme si ça ne suffisait pas, les Av’s ont de bonnes chances d’hériter du 1er choix au total du prochain encan, grâce au choix soutiré aux Sens dans la fameuse transaction Duchene… Quand ça va bien !



Crédit image entête, John Locher/AP via Sportsnet.ca



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: