Tampa crie « Oh shit », Washington hurle « Oh oui »…

Après avoir comblé un retard 2-0 en première ronde, les Capitals ont fait l’inverse et échappé une avance de 2-0 contre les puissants Bolts… de sorte qu’ils tiraient de l’arrière 3-2 et risquaient l’élimination hier…

Qu’à cela ne tienne, la bande à Ovi Oshie n’avait pas encore dit son dernier mot. Après trois sorties plus difficiles (.826, .842 et .864,), Braden Holtby a pris les choses en mains et s’est montré intraitable face aux tirs de Stamkosaucun tir pour le capitaine du Lightning ! – des visiteurs…

Suivant une période initiale plutôt tranquille, alors que les deux clubs s’échangeaient seulement 14 tirs (8-6, en faveur des locaux), T.J Oshie a profité d’un jeu de puissance pour décocher un tir rapide et ainsi déjouer un Vasilevskiy surpris… déclenchant du même coup l’euphorie de la foule, alors qu’il restait un peu moins de 5 minutes à faire d’un 2e tiers à l’avantage de Washington (15-8 pour les tirs) :

Sur le jeu, Nicklas Backstrom a obtenu la première de ses 2 aides de la soirée…

À mi-chemin du dernier engagement, Devante Smith-Pelly est venu creuser l’avance des siens, en inscrivant son 4e filet des séries 2018, et porter un dur coup aux Bolts, grâce à un bel effort de Chandler Stephenson qui lui a remis la rondelle directement devant le filet :

Une minute plus tard, le Lightning a profité de la seule supériorité numérique de la période, pour essayer de réduire l’écart. Malheureusement pour eux, Holtby avait d’autres projets… Ainsi, alors que ce duel parsemé des coups d’épaules des Caps (39-19) tirait à sa fin, Oshie a profité d’une cage abandonnée au profit d’un 6e patineur pour inscrire son 2e but du match et anéantir le peu d’espoir que pouvait encore entretenir le club adverse.

Cette fois-ci, les locaux ont encore une fois dominé la colonne des tirs, 34 contre 24, mais avec un résultat différent (enfin !), alors que leur gardien offrait une performance parfaite (.1000), tandis que son vis-à-vis s’inclinait malgré une belle prestation (.939). En ce qui concerne Holtby, il est devenu le 7e gardien de l’histoire à obtenir son premier jeu blanc, saison régulière et séries confondues, alors que son équipe faisait face à l’élimination. Dans l’histoire des Caps, il est devenu seulement le 2e cerbère à blanchir l’adversaire en de pareilles circonstances (match d’élimination), depuis Semyon Varlamov en 2008 (Quart de finale, vs NYR). Il s’agissait également d’un 40e gain éliminatoire pour le portier des Capitals…

Depuis qu’il a repris sa place à Grubauer, il montre une fiche de 7-5, avec une moyenne de 1.87 et un pourcentage de .932 ! Ce faisant, la Finale de l’Est nécessitera pour la 4e fois consécutive un duel ultime pour décider du vainqueur (2015 : TB-NYR, 2016 : PIT-TB, 2017 : PIT-OTT)! Eh oui, le Lightning est un habitué de ces 7e matchs… À vie, les fiches des deux équipes, dans un match ultime, vont comme suit : 4-11 pour les Caps et 5-2 pour le Lightning…

Fait à noter, que ce soit les Capitals ou les Bolts qui se rendent en Finale, je ne pense plus qu’il soit approprié d’identifier les Golden Knights comme étant les grands négligés… Cette saison, Vegas a affronté Washington et Tampa Bay à deux reprises… remportant à chaque fois les honneurs : 3-0 et 4-3 vs WSH, 4-3 et 4-1 vs TB…

…Encore une fois, merci à nos amis de HSL de nous avoir transmis plusieurs statistiques intéressantes… ce qui réduit considérablement la charge de travail à faire pour effectuer les recherches, en plus de pimenter l’article de quelques faits très intéressants. N’hésitez pas à vous abonner en suivant le lien ci-haut. 


Crédit image entête, Rob Carr/Getty Images via CBC.ca 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: