Steven Stamkos est insatisfait des dernières performances du Lightning

Suite à la gênante défaite des siens contre les Oilers (6-2), hier soir, le Tampa Bay Times a récolté les impressions du capitaine des Bolts, Steven Stamkos :

Nous retournons à la maison, avec une fiche de 5-3 sur la route, ce qui n’est pas un mauvais résultat au final. Mais la façon dont nous jouons dernièrement est alarmante. Je n’ai pas l’impression que nous ayons disputé une solide partie depuis un bon moment. – Stammer

Si ces paroles peuvent sembler surprenantes, alors que Tampa trône au sommet de la Division Atlantique, fort d’une récolte de 75 points – également bon pour le tout 1er rang de la LNH, 1 point devant les surprenants Golden Knights -, il faut admettre que les troupiers de Jon Cooper connaissent des difficultés inhabituelles par les temps qui courent. Bien qu’il faille mettre en contexte que les Bolts viennent tout juste de conclure un périple de 8 matchs à l’étranger, alors qu’ils renoueront à domicile contre les Nucks jeudi prochain, il est juste de conclure qu’une fiche de 5-5-0 à leurs 10 derniers matchs est un constat insatisfaisant pour l’équipe favorite au précieux trophée de Lord Stanley. Un résultat qui ne reflète pas l’immense potentiel de ce groupe; surtout selon ce graphique, qui recense les statistiques de l’équipe au cours du dernier mois :

Thescore.com

Il faut dire que plusieurs éléments du Lightning connaissent une baisse de régime en même temps, au cours de ces dix derniers matchs – sauf indication contraire -, surtout défensivement parlant :

Steven Stamkos : 8 points, 2 filets, -2
Nikita Kucherov : 6 points, aucun filet, -4
Brayden Point : 7 points, 4 filets, -3
Tyler Johnson : 5 points, aucun filet, -5
Vladislav Namestnikov : 4 points, 3 filets, -3
Victor Hedman : 1 filet, aucune passe, +/- 0, en 4 parties depuis son retour de blessure
Mikhail Sergachev : 1 passe, aucun filet, -3, en 4 parties depuis son retour des gradins
Anton Stralman : 2 passes, aucun filet, -2
Andrei Vasilevskiy : 301 arrêts/335 tirs : .899 à ses dix dernières apparitions devant le filet

Pour vous donner une idée à quel point il s’agit d’une situation particulière, il faut considérer le différentiel global de chacun de ces joueurs (incluant les récents moments plus difficiles) : Stamkos : +17, Kucherov : +12, Point : +18, Johnson : +6, Namestnikov : +9, Hedman : +24, Sergachev : +8, et Stralman : +20. En ce qui concerne Vasilevskiy, il ne faut pas chercher très loin pour voir que ça va moins bien : au total, c’est un pourcentage d’arrêts de .929 qu’il maintient, tout en accordant 2.39 buts en moyenne par match. Pour le portier, toutefois, ça va beaucoup mieux depuis 5 matchs, alors qu’il a stoppé 171 des 182 tirs qu’il a reçu, bon pour un excellent pourcentage de .940. Ceci malgré une performance de .846 hier – on l’a d’ailleurs retiré du filet, au profit de Louis Domingue, après deux périodes -, victime du Show McDavid (4 buts, 1 passe):

Considérant tout le talent qu’est parvenu à rassembler Steeve Yzerman au sein de ce groupe, il ne devrait pas y avoir lieu de trop sans faire : Steven Stamkos (60 points, à égalité avec Evgeni Malkin et Jakub Voracek) pourrait encore fort bien terminer la campagne au sommet des pointeurs, alors qu’il n’accuse que 6 points de retard sur son propre coéquipier Nikita Kucherov (66 points). Bien que dangereusement chauffé par Phil Kessel (63 points), Nathan MacKinnon (61 points, mais présentement blessé), et Connor McDavid (61 points), Clou de girofle pourrait très bien clôturer la campagne en remportant à la fois le championnat des pointeurs et celui des buteurs. En effet, avec 27 buts, il est toujours un dangereux opposant à Alexander Ovechkin (32 buts) pour le Maurice Richard. En ce qui concerne Mikhail Sergachev, bien que probablement dépassé par Brock Boeser et Mathew Barzal, il sera sans aucun doute considéré au Calder. Pendant ce temps, Vasilevskiy est le candidat favori – avec Tuukka Rask – pour remporter le Vézina. Tout ça, c’est sans compter Victor Hedman qui est un sérieux prétendant au trophée Norris, remis annuellement au meilleur défenseur… Comme je vous parlais hier, dans ce texte sur les Leafs, à travers la Ligue nationale, on n’a pas tous le même degré d’ennuis !

Qu’en pensez-vous, la mauvaise moins bonne séquence des puissants Bolts est-elle déjà derrière eux, alors qu’ils renoueront enfin avec l’Amalie Arena, après ce long voyage sur les territoires ennemis ? À domicile, les Éclairs affichent un excellent rendement de 17-5-1, depuis le début de la saison… ils y disputeront 4 de leurs 6 prochaines joutes.

Dans un tout autre ordre d’idées, les Bolts vont retirer le chandail de Vincent Lecavalier samedi, avant la joute qui les opposera aux Kings :

En plus d’une Coupe Stanley en 2004, le numéro 4 a remporté le Maurice Richard en 2007 et le King Clancy en 2008. En 1037 matchs avec Tampa Bay, Lecavalier a récolté 874 points, tout en inscrivant 383 filets. En carrière, le gros centre, 1er choix au total de l’encan 1998, revendique 949 points, dont 421 réussites, en 1212  joutes avec Tampa Bay, Philadelphie et Los Angeles.

Oui, j’ai mis une image d’entête avec des joueurs du CH pour absolument rien… et elle vient de Minas Panagiotakis via Getty Images 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: