Regard sur les 15 meilleurs espoirs au prochain repêchage (5 à 1)

Il est maintenant venu le temps de sortir mon Top-5 des meilleurs espoirs en vue du repêchage 2019 de la LNH qui aura lieu les 21 et 22 juin à Vancouver. Le repêchage est une science inexacte, certes, mais probablement l’un des moments les plus importants dans l’avenir d’une organisation professionnelle. La plupart des équipes ayant remporté les grands honneurs dans les dernières années l’ont réussi avec, dans leur noyau, des joueurs élites repêchés par l’équipe elle-même. Je penses ici aux Penguins, aux Blackhawks, aux Capitals, etc…

Les organisations dépensent beaucoup d’argent dans le dépistage amateur. Chacune d’entre elles a son équipe de recruteurs, d’analystes de talent et de directeur du développement dans le but de trouver la perle rare. Comme à chaque année, il y a un ou deux joueurs qui sont des valeurs sûres, mais ensuite, c’est une analyse qui passe du talent jusqu’aux capacités psychologiques du jeune joueur en question. Dans mon cas, n’ayant pas la chance de m’entretenir avec les espoirs ou de les connaitre personnellement, je me contente de ce que je vois sur la glace pour faire mon analyse. J’y vais au meilleur de mes connaissances avec les outils qui sont à ma disposition.

Sans plus tarder, allons-y avec ce fameux Top-5 !

5 : Dylan Cozens

Doté d’une très bonne accélération et d’un excellent coup de patin, à 6 pieds 3 pouces et 185 lb, Cozens sera très certainement repêché très tôt dans cet encan. Le Yukonnais d’origine (il fallait que j’utilise Yukonnais, pas un mot qu’on dit tous les jours) possède déjà un lancer des ligues majeures. Sa touche de marqueur jouera très certainement en sa faveur lors de ce repêchage. En plus d’être très bon offensivement, Cozens excelle en défensive, il joue un style de jeu complet. Je le vois comme un futur joueur de centre numéro 1 dans la Ligue nationale.

HockeyDb.com

4 : Vasili Podkolzin 

En commençant, je ne le connais pas beaucoup. Pour Podkolzin, j’ai du me fier à ce que j’ai lu sur lui et vu sur YouTube. Je ne l’ai pas suivi lors de la saison 2018-2019 comme la plupart des autres jeunes qui seront potentiellement repêchés en première ronde. J’ai d’ailleurs hésité à le mettre si haut car il est signé en KHL jusqu’en 2021-2022. Sa situation contractuelle n’est pas sans rappeler celle d’Alexander Romanov, du Canadien de Montréal. L’équipe qui le repêchera devra s’armer de patience avant de le voir évoluer en Amérique du nord. Ceci-dit, je l’ai quand même mis au 4e rang, car je crois qu’il est le 4e meilleur joueur de ce repêchage et comme je n’ai pas fait mon exercice nécessairement en prenant compte de qui repêche à quel rang mais bien de qui sont les 15 meilleurs joueurs disponibles au repêchage, ce qui explique mon choix. Tout ce que j’ai lu sur lui l’encense. Bon gabarit, excellent coup de patin, excellent lancer. Joueur très compétitif… Bref, le Russe a tout ce qu’il faut pour sortir si tôt, malgré quelques bémols.

HockeyDb.com

3 : Bowen Byram

Sans contredis le meilleur défenseur de ce repêchage, Byram est le prototype du défenseur idéal pour l’ère moderne. Arrière ultra-mobile qui se déplace aussi bien vers l’avant que de reculons, le Canadien d’origine fera saliver toutes les équipes qui cherchent un futur défenseur de première paire. Il excelle dans toutes les situations, autant offensivement que défensivement parlant. Sa plus grande force est sa vision du jeu et son intelligence hockey. Il fera office de quart arrière de premier plan pour plusieurs années pour l’équipe qui le repêchera ! Je ne crois toutefois pas qu’il soit prêt à faire le saut dès la saison prochaine… mais comme les joueurs évoluent dans la grande ligue de plus en plus jeune, tout est possible.

HockeyDb.com

Ça y est, le moment est venu ! Celui où je dois départager les positions numéro 1 et numéro 2 :

2 : Kaapo Kakko 

(J’ai lu un bonne blague à son sujet et je tenais à la partager; Ses parents ont trouvé le moyen d’insérer 4 « K », 3 « A » et 2 « O » dans un nom qui totalise 10 lettres. Il faut du talent…)

Bref, je reviens à mes moutons ! Je le sais, plusieurs croient que Kakko sortira premier après l’avoir vu évoluer au Championnat mondial. Il semble d’ailleurs prêt à faire le saut dans les ligues majeures et dominer instantanément. Mais je ne crois pas qu’il surpassera Hughes. Kakko est un ailier naturel qui tente une transition au poste de centre depuis quelques temps en Finlande. Je crois ( et je peux TRÈS BIEN me tromper ) qu’il sera plus dominant dans la grande ligue en tant qu’ailier. Je ne crois pas avoir besoin de dire à quel point il est bon. Il l’est; on a tous pu le voir dernièrement. Kakko sera un excellent choix, qu’il soit premier ou deuxième. Il deviendra très certainement une « star » dans la LNH, reste à prouver qu’il pourra être une « super-star ».

HockeyDb.com

1 : Jack Hughes

Voici donc mon tout premier choix. L’Américain sera sans aucun doute un centre numéro un d’ici quelques années. C’est d’ailleurs la raison majeure pour laquelle je crois qu’il sera le tout premier choix du prochain repêchage. Une organisation ne peut pas se permettre passer à coté d’un centre avec un potentiel aussi élevé que Hughes. Il est très complet, bourré de talent offensif, rapide, dispose d’un excellent lancer et surtout d’une vision du jeu hors normes. Il sera l’un des meilleurs pointeurs de la ligue d’ici quelques années, tout en étant fiable défensivement. Hughes fait partie de la nouvelle ère des joueur très rapides qui peuvent créer des jeux à haute vitesse et se sortir d’une situation restreinte comme si de rien n’était.

HockeyDb.com

Voilà qui clôt déjà mon Top-15 des meilleurs espoirs de la cuvée du repêchage 2019 de la LNH. J’espère que vous ça vous a plu ! Je reviendrai sur le repêchage dans un article à la suite de ce dernier dans quelques semaines.

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


En Prolongation
Voici les deux premières parties de ce Top-15 :

Regard sur les 15 meilleurs espoirs au prochain repêchage (15 à 11)

Regard sur les 15 meilleurs espoirs au prochain repêchage (10 à 6)


Crédit image entête, NHL.com

Jonathan Audet
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: