2

Poehling cédé, l’alignement prend forme

Même si la décision de céder Ryan Poehling au Rocket en choquera sans doute plusieurs, c’était la chose à faire. Le joueur de centre n’a pas à passer par le ballottage et il bénéficiera sans aucun doute d’une bonne remise en forme sous la férule de Joel Bouchard.


D’autre part, le Canadien pourra procéder à son rappel à tout moment. Quelques matchs/semaines à Laval, et Poehling sera à point pour venir aider le gros club si le besoin s’en faisait ressentir. Claude Julien n’a d’ailleurs pas caché qu’il s’agissait bel et bien du plan de l’équipe à l’heure actuelle :

Entre-temps, son absence signifie que la formation devrait ressembler à quelque chose comme ça pour entamer le calendrier régulier de la saison 2019-20, jeudi prochain :

Lehkonen – Domi – Suzuki
Tatar – Danault – Gallagher
Drouin – Kotkaniemi – Armia
Byron – Thompson – Weal

Mete – Weber
Chiarot – Petry
Kulak – Fleury

Price
Kinkaid

Extras : Cousins, Folin, Reilly

Pendant que Poehling est à Laval, Marc Bergevin travaillera sans doute très fort pour échanger l’un ou l’autre de ses deux défenseurs en trop. On peut également avancer qu’il continuera de magasiner au moins un attaquant (Byron, Drouin?). Le visage de la formation pourrait donc encore changer quelque peu au cours des prochains jours. Après quoi, on devrait probablement assister au retour du jeune américain… S’il profite de son séjour avec le club-école pour prouver qu’il était trop fort pour la Ligue américaine.


Outre Suzuki, Cale Fleury se veut la grosse surprise du camp. En plus de devancer Josh Brook, Fleury est parvenu à en faire assez pour chasser Christian Folin et Mike Reilly de la formation partante…

Bref, ne soyez pas triste pour Poehling. Après tout, il a raté la moitié du camp en raison d’une commotion. Avec Suzuki qui prend la place de Shaw et Fleury qui prend celle de Folin, je pense qu’on peut affirmer que l’équipe s’est finalement améliorée par rapport à l’édition de la saison 2018-19. C’est encore plus vrai si on ajoute Chiarot et Kinkaid en lieu et place de Jordie Benn et Antti Niemi !


En Prolongation
En plus de Poehling, plusieurs jeunes joueurs risquent de rejoindre l’équipe à court terme. Josh Brook est évidemment un bon candidat pour un rappel durant la saison, advenant une blessure en cours de route. Alexander Romanov risque de sortir Brett Kulak de la formation l’année prochaine. N’oublions pas Goal Caufield, qui fera très vraisemblablement le saut avec l’équipe d’ici 3 ans. Entre-temps, Cayden Primeau, Jesse Ylonen, Mattias Norlinder et cie frapperont également à la porte… Il ne faudrait pas non plus faire l’erreur de rayer Noah Juulsen de l’équation trop rapidement. N’eut été de ses ennuis de santé, l’arrière de 22 ans aurait possiblement pu venir mêler encore un peu plus les cartes.

Bref, les heures sombres céderont bientôt place à la lumière. Bientôt, on récoltera enfin les fruits de notre patience. Avec les récentes additions de plusieurs jeunes talentueux comme Kotkaniemi, Domi, Mete, Suzuki, Fleury et (bientôt) Poehling, on pourrait même avancer que la récolte est déjà amorcée. 

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


Crédit image entête, TSN.ca




 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Stephan - octobre 1, 2019

Je suis tout à fait d accord pour Poehling il se doit de retrouver son synchronisme d avant sa commotion. C était le choix logique pour le Ch de descendre ses effectifs à 23 joueurs.

Reply
Habstérix et les petits nouveaux de la saison 2019-20 - Hockey Herald - octobre 7, 2019

[…] Poehling cédé, l’alignement prend forme […]

Reply

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :