Pettersson/Kotkaniemi, objectivité

Suite à la déplorable blessure du sensationnel Elias Pettersson, plusieurs personnes ont pris d’assaut les réseaux sociaux pour dénoncer ce qu’ils considéraient comme un coup intentionnel… Via son sarcasme, l’auteur de ce Tweet démontre très bien l’absurdité de la situation :




Pourtant, malgré l’insistance de certains intervenants, l’entraîneur-chef des Canucks a lui-même confirmé qu’il ne s’agissait pas d’un coup salaud. En ce qui me concerne, le dossier est donc clos. Sauf si vous voulez prétendre que le coach de l’équipe adverse manque d’objectivité parce qu’il serait en fait un fan du Canadien en secret ? Kotkaniemi a même eu la classe de rejoindre Pettersson, tandis que ce dernier prenait la route de l’infirmerie. Voici que Travis Green, le pilote de l’équipe adverse avait à dire :

« C’est une situation où le joueur adverse accroche. (Pettersson) le pousse en guise de riposte, et les deux joueurs tombent sur la patinoire simultanément. Donc non, je ne voyais pas matière à pénalité sur ce jeu » – extrait de Le geste de Kotkaniemi à l’endroit de Pettersson n’était pas salaud, via RDS.ca

Mais, puisqu’on désire demeurer dans l’objectivité, il faut bien admettre que le centre du Canadien aurait pu se voir décerner une pénalité, quelques secondes avant l’incident. Certes, ce genre de petits accrochages par derrière, on en voit souvent… cela dit, ça ne signifie pas pour autant que ça doit demeurer impuni. Cependant, l’appel d’une pénalité n’aurait probablement pas empêché les malheureux événements subséquents, puisqu’il n’y a pas eu de contact avec la rondelle par le Tricolore entre-temps…

Bref, c’est tout de même affligeant de voir un joueur souffrir d’une blessure. Surtout lorsqu’il s’agit d’un joueur du calibre de Pettersson, qui participe activement à assurer le spectacle du sport qu’on chéri tant. Heureusement, bien qu’il ne se soit pas trop avancé, Green a sous-entendu qu’on pourrait revoir son joueur étoile sous peu.

Pendant ce temps, ceux qui reproche un manque de transparence aux Canadiens devraient se poser quelques questions… :

Contrairement à ce que certaines personnes ont pu avancer, la convention collective permet bel et bien au joueur de s’absenter.

Il était blessé au bas du corps. La naissance de son enfant tombait tout simplement à point pour qu’il en profite pour essayer de se rétablir. Jamais l’équipe n’aurait permis qu’il prenne un « congé parental » de 3 matchs, tandis qu’on est en plein milieu d’une très serrée lutte pour accéder aux séries éliminatoires. Il faut cesser de voir des complots partout… cesser de croire ce qu’on peut lire un peu partout. Par exemple, il ne semble pas avoir reçu le mémo voulant qu’il rate le reste de la saison… M-à-J : Carey Price a prématurément quitté l’entraînement des siens :

… Un nouveau complot ? Selon Claude Julien, il n’y aurait pas de raison de s’inquiéter :




Avec la moitié du calendrier régulier d’écoulé, bien rares sont les joueurs qui ne souffrent pas déjà d’un petit bobo :


En Prolongation 
On peut dire que Carey Price semble vraiment apprécier le retour de son capitaine :




Crédit image entête, capture d’écran YouTube

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: