Mike Hoffman gâche le retour de Turris au Centre Canadian Tire

3e choix au total de la séance de repêchage de 2007, Kyle Turris s’est amené à Ottawa (en retour de l’arrière David Rundblad et d’une sélection de 2e tour 2012) en décembre 2012, en provenance de l’Arizona, quelques matchs seulement (6) après la fin de sa petite grève contractuelle. Dès son arrivée dans la capitale du Canada, le centre rencontre du succès, avec une récolte de 29 points (+12) pour les 49 matchs restants au calendrier. En séries, cette année-là, le Britanno-Colombien a ajouté 3 points en 7 joutes éliminatoires.

La saison suivante, au cours de la campagne écourtée par un autre lock-out, Turris fait tout aussi bien, avec une autre récolte de 29 points (+6), en 48 parties cette fois. Durant la valse du printemps, c’est 9 points, dont 6 filets, en seulement 10 duels, que le joueur de centre ajoute à sa fiche. C’est suffisant pour convaincre l’état-major des Sens de lui étaler un pacte qui lui rapportera 3.5M par campagne jusqu’au terme de la saison 2017-18.

Entre-temps, Kyle Turris a connu beaucoup de succès, comme en font foi ses 3 campagnes de 24 buts ou plus, et de 55 points ou plus. C’est surtout son excellent jeu défensif qu’on retiendra, à travers tout ça, avec un différentiel cumulatif de +24 au cours de son passage chez les O’s. Malheureusement, au fur et à mesure que la saison avançait, il devenait de plus en plus évident que la Direction n’était pas prête à lui offrir la nouvelle entente qu’il désirait. C’est donc à Nashville que le droitier de 28 ans est allé parapher son nouveau contrat de 6M – soit le même montant qu’empoche Duchene jusqu’au terme de la prochaine campagne-, valide pour 6 saisons.

Hier, c’était donc soirée de retrouvailles, entre Turris et les Sénateurs, alors que les Preds s’amenaient à Ottawa. Malgré une performance inspirée de P.K. Subban, avec 2 filets, dont un en tout début de match, ainsi que le but égalisateur en 3e période ayant forcé la prolongation, Turris a vu son retour à Kanata être gâché par Matt Duchene Mike Hoffman. Dans la victoire, Duchene a amassé une aide, alors que son vis-à-vis n’a obtenu aucun point. S’étant mis en marche dernièrement, Matt Duchene totalise maintenant 21 points, dont 9 buts et un différentiel de -9 en 39 rencontres dans son nouvel uniforme (6 points, +1, à ses 5 dernières parties). Pendant ce temps, c’est plutôt le contraire pour Turris, qui a ralenti avec un seul point (1 aide, +1) à ses 5 derniers matchs. Au total, il revendique 22 points, incluant 6 réussites et un différentiel de +7, en 38 duels dans l’uniforme jaune des Preds.

Duchene l’a reconnu lui-même, avec justesse, en disant dans l’essence que cette rencontre allait être plus particulière pour Turris que pour lui-même. Malheureusement pour Turris, ses anciens coéquipiers avaient d’autres projets dans la tête que de se montrer complaisants à son égard. Si la troupe de Peter Laviolette a trouvé le moyen de repartir avec un point – merci Subbanator -, c’est celle de Guy Boucher qui a eu le dessus, grâce à des buts opportuns de la part des joueurs de soutien (Paajarvi, McCormick et DiDomenco) et au bon travail de Craig Anderson (.921). Cette défaite n’aura toutefois pas empêché le principal intéressé de bien profiter de l’événement particulier :

C’était très bien. C’était vraiment sympa de la part de l’organisation… le soutien des fans et la vidéo qu’ils ont monté autour de mes six années ici. J’ai aimé ça. Il s’agit d’une excellente organisation et je suis reconnaissant d’en avoir fait partie. J’étais seulement excité pour ce match, je n’étais pas vraiment nerveux.

 

Ça fait, ça fait pas ?

Tandis que les Senators affronteront les Maple Leafs demain soir, le Show Subban se transportera à Montréal. Ce sera également le grand retour d’Alexei Emelin, face à son ancienne équipe. Parions que ces retrouvailles seront quelque peu moins émouvantes que celles de PK la saison dernière…

Crédit image entête, Frederick Breedon/Getty

 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: