1

Mea culpa Gally !

Brendan Gallagher ; un coeur sur deux pattes, un travailleur acharné, un leader, un buteur notoire avec les Giants de Vancouver durant son parcours junior au sein de la WHL et maintenant, après 27 parties, le meilleur pointeur du Canadien cette saison. 12 buts, 6 passes et 18 points au compteur pour l’attaquant canadien jusqu’à présent. Cet été, dans diverses analyses, j’ai mentionné qu’il était le temps de se départir de Gally et voici mon mea culpa !

Suite à deux blessures majeures aux mains, dans deux saisons consécutives, une saison très ordinaire, un contrat encore valide pour 3 saisons après celle-ci et l’acquisition d’Andrew Shaw, je constatais que le joueur repêché 147e au total en 2010 devait être monnayé. Je ne proposais pas non plus de le donner, je proposais des échanges pour combler des lacunes évidentes qui, d’ailleurs, sont toujours des lacunes importantes. Je pensais qu’ajouter le petit natif d’Edmonton à son équipe d’enfance et à son ami Milan Lucic aurait été un bon fit.

Force est d’admettre que Brendan Gallagher n’est pas fini. Il revendique déjà 12 buts en 27 parties, 2 de plus qu’à sa dernière campagne en 64 parties. Il est sur un rythme de 35 buts et, même s’il n’atteint pas cette marque, il serait étonnant qu’il ne surpasse pas sa meilleure saison (24 buts en 82 matchs) en 2014-2015.

Cet été, je m’interrogeais sur la pertinence d’avoir un Gallgher et un Shaw au sein de la même équipe, mais présentement j’en prendrais d’autres encore. Des joueurs qui sont prêts à tout pour gagner et avec des confiances renouvelées dans leur cas, il sont réellement utiles au Canadiens. Daniel Carr est selon moi dans la même lignée et devrait rester avec l’équipe sur le 4e trio jusqu’à la fin de la saison. 3 grands (pas littéralement) travailleurs qui créent de l’espace pour leurs coéquipiers et qui aussi, injectent une bonne dose d’énergie et de passion.

Avant la nomination de Max Pacioretty en tant que capitaine de la formation, j’étais l’un de ceux qui désiraient voir Gallagher succéder à Brian Gionta, mais une question d’âge et de notoriété ont probablement fait en sorte que l’américain lui a été préféré. Néanmoins, je ne pense pas que Pacioretty finisse sa carrière ici et Gallagher est définitivement mon choix pour devenir le 30e capitaine de l’histoire du Canadien.

Pas pire mes excuses, hein Gally?

Crédit image entête, Minas Panagiotakis/Getty Images

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Joe Sakic a toutes les raisons de sourire | Hockey Herald - août 13, 2018

[…] sur une saison complète : ça donnerait un impressionnant total de 270 buts pour. Comme dirait Kevin L. à Branden Gallagher : Mea Culpa, Joe ! … Par les temps qui courent, être DG de l’Avalanche, ça kick des […]

Reply

Leave a Reply: