Marc Bergevin est-il vraiment l’un des pires DG de la Ligue nationale?

Je vous avouerais, pour commencer, que depuis 2 ans j’ai perdu beaucoup de respect pour Bergevin mais que dans les 3 premières années de son mandat, j’étais très satisfait de son travail. J’ai vu des statistiques sur son mandat complet qui m’ont fait réfléchir. Analysons les échanges d’importance de Bergevin depuis son arrivée.

 

Michael Ryder + 3e choix (Connor Crisp) vs. Erik Cole, 26 février 2013

Un premier échange d’importance dans son mandat est survenu le 26 février 2013, après l’acquisition de Dustin Tokarski douze jours plus tôt qui s’est tout de même avéré une transaction significative. Erik Cole, sortait de la meilleure campagne de sa carrière de onze saisons au niveau des buts (35), en jouant aux cotés de David Desharnais et Max Pacioretty dans ce qui s’est tout de même révélé être une année de misère. Cole était seulement à la 2e saison de son contrat de 4 ans/18M et montrait déjà une baisse de régime importante avec seulement 3 buts 3 passes en 19 parties en 2012-2013. Avec 2 autres saisons à son contrat, Bergevin l’a transigé aux Stars et a rapatrié Michael Ryder, à qui il ne restait qu’une fin de saison à son contrat en poche et qui a donné un rendement incroyable à Michel Therrien (21 points en 27). Sa dernière production dominante en carrière. Il obtient en plus un choix de 3e tour au repêchage de 2013. Malheureusement, l’équipe de recrutement a pris une décision douteuse avec la sélection de Connor Crisp. Quant à Ryder, il signe avec les Devils dès l’été suivant.

Très bon échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Dale Weise vs. Raphael Diaz, 3 février 2014

Pour nous remettre en contexte, Raphael Diaz est un défenseur suisse qui dominait complètement la ligue suisse (39 points en 45 matchs) à qui Pierre Gauthier avait fait signer un contrat à l’été 2011. Il a bien fait à sa première saison avec 16 points en 59 parties, mais la saison écourtée qui suit, il eut une maigre production de 14 points en seulement 23 matchs. Un défenseur correct, mais à qui il manquait plusieurs facettes pour compléter un top 6 durant 82 parties. Éclair de génie, Bergevin cible alors Dale Weise, un joueur marginal à Vancouver;  il deviendra un joueur important sur le bottom-six du CH. En effet, à Montréal, il sort du lot avec des saisons de 29 et 26 points, avant d’être encore une fois transigé en février 2016, dans une transaction abordée plus bas dans cet article. Somme toute, les deux années passées avec le Tricolore lui ont permis de signer un gros contrat avec les Flyers de Philadelphie, alors que Diaz, échangé de nouveau par les Canucks la même année, tombe dans l’oubli et est maintenant de retour en Suisse.

Excellent échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Thomas Vanek + 5e choix (Nikolas Koberstein) vs. Sebastian Collberg + 2e choix (Johnathan MacLeod) 5 Mars 2014

Cet échange est arrivé à la limite de la date limite. Je crois que je vais toujours me souvenir de cette transaction, l’annonce étant faite deux minutes après l’heure fatidique de 15h00 pour l’arrêt des échanges de la LNH en vue des séries. Cela m’indiquait que Bergevin avait tenu son bout et avait amener Garth Snow dans ses derniers retranchements en le forçant à prendre un espoir plutôt médiocre (aucune rencontre disputée dans la Ligue nationale, de retour en Suède) et un 2e choix, pour un joueur qui lui avait précédemment coûté Matt Moulson, un 1er choix ainsi qu’un 2e choix. Thomas Vanek, qui vient compléter à merveille le duo formé de Pacioretty et Desharnais, a produit 25 points en 35 matchs, incluant les 17 parties de séries, et aida le CH à se rendre en finale de conférence. On peut donc dire qu’il s’agissait d’un échange pour un joueur de location, qu’on pouvait qualifier d’élite à ce moment-là, qui ne coûta que très peu en retour. Au terme de la saison, le Canadien ne signa pas Vanek et ce fut une bonne décision puisque le Wild, avec qui il a signé au cours de l’été suivant, le racheta à la 2e saison de son contrat de 3 ans.

Très bon échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

2e choix vs. Josh Gorges et son contrat (utilisé par la suite dans l’échange Andrew Shaw), 1er juillet 2014

Je ne m’étendrai pas sur le sujet. Josh Gorges était un guerrier. Autrefois un 4e-5e défenseur de luxe pour le CH, mais quand il signa son contrat de 6 ans à 3.9M par saison, l’aubaine n’était plus. Chaque sous en haut de 2,5M faisaient de lui un joueur surpayé et la durée liait les mains de Marc Bergevin. Après 2 campagnes, ce dernier a réussi à se départir de 4 autres saisons de ce pacte et recevoir un haut choix (45e au total). Cette année, Gorges écoule la dernière saison du contrat en question, ne jouant même pas tous les matchs, alors qu’il s’aligne pourtant dans l’une des pires brigades défensives de la Ligue nationale.

Excellent échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Jeff Petry vs. Un choix de 2e (Jonas Siegenthaler) et un choix de 5e (Caleb Jones) , 2 mars 2015

Petry était à ce moment un défenseur important de la brigade des Oilers. Il s’agissait d’un autre échange conclu à la date limite des transactions. Avec Brian Flynn et Torrey Mitchell, Bergevin ajouta de la profondeur à son équipe en ne déboursant que très peu. Jeff Petry s’est montré très bon à certains moments, ordinaire à d’autres mais, somme toute un joueur qui peut aider le CH sur le top 4.

Bon échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Zack Kassian et un choix de 5e (Casey Staum) vs. Brandon Prust

Cet échange aurait pu devenir une excellente transaction si Zack Kassian n’avait pas fait le fou au retour d’un match préparatoire. Il ne disputera aucune rencontre avec le CH, suite à un accident dans lequel il se blesse et fut échangé à la fin de sa rémission physique et mentale. Brandon Prust jouera 35 matchs avec les Canucks. Kassian était le meilleur joueur, il est toujours dans la Ligue nationale alors que Prust n’a pu faire mieux qu’un essai professionnel raté au cours de l’été dernier.

Échange Neutre

Philip Danault + 2e Choix (2018) vs. Dale Weise et Tomas Fleischmann

Philip Danault, un ancien premier choix des Hawks qui tardait à se développer, plus un choix contre deux joueurs de profondeur, quel coup de génie. Weise, qui a donné deux bonnes saisons au Canadien, s’en allait vers l’autonomie complète – et une augmentation salariale importante – tandis que le contrat d’une saison de Tomas Fleischmann, résultat d’un essai professionnel, tirait lui aussi à sa fin. Bergevin était au sein de l’équipe de recrutement de Chicago lors de la sélection du québécois et a vu en lui un potentiel top 9, qui semble présentement même devenir un top 6 stable capable de produire de 40 à 50 points, tout en étant responsable et travaillant. Un coup de maître, vraiment.

Excellent échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Choix de 2e tour (Joni Ikonen) + Choix de 2e tour (2018) vs. Lars Eller, 24 juin 2016

6 ans, presque jour pour jour, suivant l’échange qui l’a amené à Montréal en retour de Jaroslav Halak, Lars Eller remballe son équipement et continu son chemin ailleurs dans la Ligue nationale, avec les Capitals. Joni Ikonen, à lui seul, a le potentiel de rendre cet échange un vol pour le CH, alors que des attaquants corrects dans tout mais excellents dans rien, avec des moyennes de moins de 30 points par année, le CH en a déjà plusieurs.

Excellent échange pour Bergevin (Avantage CH)

 

Andrew Shaw vs. Choix de 2e tour (Alex DeBrincat) et choix de 2e tour BUF (Chad Krys), 24 juin 2016

L’acquisition d’Andrew Shaw pour venir remplacer immédiatement Lars Eller, m’a tout de suite plu. Une fête nationale fort occupée pour Marc Bergevin. Shaw a ensuite signé un salaire d’à peu près un demi-million de plus à long terme que ce que gagnait Eller. Ce qui m’agaçait, mais à peine, vue l’âge de la petite peste. Là où l’échange fait mal, c’est lorsqu’on voit la qualité des joueurs qui ont été sélectionnés avec les choix du CH. On en a beaucoup parlé; DeBrincat est déjà, malgré son gabarit, un joueur important pour les Hawks et serait premier pointeur du Canadien cette saison, tandis que le CH aurait pu choisir Chad Krys ou bien le jeune Samuel Girard avec ce choix. Définitivement un prix plus coûteux à payer que ce que l’échange a rapporté au CH, malgré une saison honnête de Shaw.

Mauvais échange pour Bergevin (Avantage Hawks)

 

Shea Weber vs. PK. Subban, 29 juin 2016

Cet échange à lui seul a valu un article au complet. En résumé on a échangé pour gagner maintenant, ce que l’on ne fait pas présentement, un défenseur plus complet et plus jeune pour un défenseur plus âgé, bien que plus respecté dans la chambre.

Très mauvais échange pour Bergevin (Avantage Nashville)

 

Brandon Davidson, Andreas Martinsen, Dwight King, Steve Ott vs. David Desharnais, Sven Andrighetto, choix de 4e ronde (récupéré dans l’échange Torrey Mitchell plus tard) et un choix de 6e ronde, 28 février et 1er mars 2017

Évidemment, ce sont plusieurs échanges fait autour de la date limite des transactions. Des échanges qui semblaient inutiles à ce moment, et qui n’ont en rien aidé le CH dans leur parcours éliminatoire. En passant, aucune de ces acquisitions n’est encore avec le Canadien.

Échanges inutiles mais neutres.

 

Jonathan Drouin et un choix conditionnel de 2e tour vs. Mikhail Sergachev et un choix conditionnel de 6e tour 

Cet échange-là, on va en parler longtemps. Les deux joueurs sont encore jeunes et aideront leur équipe respective pendant longtemps. Selon moi, elle mérite un article elle aussi, mais je résume mon point de vue pour l’instant. Marc Bergevin a échangé son seul espoir avec un potentiel de superstar parmi son bassin de prospects. Échanger un défenseur gros format, mobile, intelligent, polyvalent et sérieux, alors que l’on ne peut compter que sur Noah Juulsen et Victor Mete comme espoirs de calibre LNH en défense à ce moment. Une grosse gaffe, alors que Bergevin a préféré faire un coup d’éclat en allant chercher un québécois avec un talent incroyable. Où le bât se blesse toutefois, c’est qu’il s’agit d’un ailier. Alors que le besoin le plus criant du CH se trouvait pourtant au centre, il a mis la main sur un ailier qu’il a, par la suite, décidé de convertir en centre. Entre-temps, le DG a perdu Radulov ainsi que  Markov et on se retrouve au point de départ. Alex Galchenyuk prend la place de Radulov. Galchenyuk bien que talentueux n’est pas la moitié du travailleur acharné qu’était Radulov au sein de l’équipe, tandis que Drouin prend la place de Galchenyuk au centre et n’y fait guère mieux que lui. Le CH se retrouve donc avec une attaque plus faible et une défensive amoindrie du même coup suite à cet échange. J’étais content de l’acquisition de Drouin, mais force est d’admettre qu’il était moins indispensable aux succès du CH que Sergachev, surtout au fil du temps.

Très mauvais échange pour Bergevin (Avantage Tampa Bay)

 

Évidemment, j’ai laissé de côté plusieurs transactions de Bergevin, conclues sous son ère, parce qu’elles représentaient, selon moi, des transactions mineures. Mais, au final, je peux très bien comprendre la grogne populaire, alors que les pires moments de sa carrière à titre de directeur-général de l’équipe, surviennent au cours des deux dernières années. Incapable d’améliorer son équipe qui avait pourtant les outils en main pour être aspirante et qui semble maintenant s’en aller vers la cave et une reconstruction imminente. Par contre, les premières années de son mandat ont été très réussies et quand on regarde les statistiques et la situation globale, il est en fait un DG de premier tiers depuis son arrivée. Je n’ai pas mentionné Paul Byron, une acquisition de ballottage, et son contrat  (3 ans, 1.167M/année) ou celui de Pacioretty (6 ans, 4.5M/année), mais ce sont aussi d’excellentes décisions de l’équipe.

Les statistiques du CH depuis l’arrivée de Bergevin :

22314242, 488 points, bon pour le 9e rang global de la Ligue nationale.

Il a échangé 135 buts, 229 passes et 364 points.

Il a acquis 189 buts, 303 passes et 492 points.

Il a été un bon directeur général, mais – selon moi – il est quand même temps de passer à un nouvel homme les rênes de cette équipe.

Et vous, qu’en pensez-vous?

Crédit image entête, RDS.ca

Kevin Leveillé
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: