1

LNAH | Débuts de Marco Charpentier avec Thetford, vendredi: mieux vaut tard que jamais

Après des années de spéculation, voilà que les rumeurs deviennent enfin réalité: le légendaire ailier Marco Charpentier disputera vendredi son premier match dans l’uniforme de l’Assurancia de Thetford Mines, qui recevra le club même de qui il a acquis les services de Charpy, jeudi, en retour de l’attaquant-étoile Thomas Beauregard.




En effet, les rumeurs envoyant le meilleur buteur de l’histoire de la LNAH ne datent pas d’hier.

« Nous avions discuté avec les Marquis en 2014, mais quand on regarde l’historique de Marc Boivin, on constate qu’il n’a pas fait beaucoup d’échanges avec Thetford », rappelle Bobby Baril, directeur-général et entraîneur-chef de l’Assurancia. « Finalement, il avait échangé Marco à Sorel. Nous avons à nouveau tenté de l’acquérir la saison dernière, mais, comme on le sait, les Éperviers en ont décidé autrement en l’échangeant à Trois-Rivières. »

En effet, les circonstances entourant cette transaction ont été mises au grand jour dans les dernières semaines, pendant un épisode de la série « Semi-Pro », dans lequel le vétéran de 38 ans a exprimé sa déception de ne pas voir son souhait d’être transigé à Thetford, pour des raisons notamment familiales, être exaucé.

« J’avais été laissé de côté dans les semaines précédentes et me disais que tant qu’à ne pas jouer, j’étais aussi bien de demander un échange », de dire le rapide ailier. « Puisque j’ai de la famille, dont mon père, et de nombreux amis à Thetford, j’ai demandé à Christian (Deschenes, proprio-D-G-entraîneur des Éperviers) de me permettre d’aller y terminer ma carrière. Je me disais que j’en étais peut-être à ma dernière saison, alors je voulais aller finir en beauté, parmi les miens. J’ai cru qu’après avoir tant donné à cette équipe, je méritais au moins qu’on m’accorde ça, mais comme on a vu dans ‘Semi-Pro’, il (Deschenes) ne l’a pas fait; mais bon, ça fait partie de la ‘game’.

Photo: Hugo Cotnoir

Ces derniers mois, en raison de ma situation familiale et la distance, en particulier, je n’avais tout simplement pas le temps et l’envie, ou très peu. Mais maintenant que la saison est commencée et je vois les gars en action, ça me démange et suite à cette transaction à Thetford, c’était un ‘no-brainer’ pour moi et je me suis entendu très rapidement avec Bobby. »

Après avoir électrisé la foule soreloise en marquant 121 buts en moins de quatre saisons puis été laissé de côté en raison d’un début de saison « ordinaire » de 15 points en 16 rencontres, Charpentier passait à Trois-Rivières dans une méga-transaction, voyant son souhait ignoré. Après quelques jours d’hésitation, il a finalement laissé sa passion l’emporter et accepté de se joindre aux Draveurs. Avec 18 points en 13 matchs (séries comprises) dans l’uniforme trifluvien, a montré n’avoir rien perdu de son flair offensif et de son amour du sport.

Montage: Jimmy Vachon




Baril, qui connaît très bien et est un bon ami de Charpentier depuis 1999-2000, alors que le premier était entraîneur-adjoint du Drakkar de Baie-Comeau (LHJMQ) pour lequel évoluait le second, est fort heureux de son acquisition qui, croit-il, cadrera mieux dans sa formation actuelle que Beauregard.

« Une équipe de hockey, c’est comme un ‘puzzle’: les pièces ne peuvent pas toutes être identiques. Nous avons cédé un excellent joueur en Beauregard, mais nous croyons que Marco, un joueur plus rapide et hargneux, s’avérera un meilleur complément à nos unités offensives actuelles. Évoluera-t-il sur notre ‘top-6’? Oui, en principe, il devrait faire partie de nos six premiers attaquants.

Bobby Baril, sextuple champion dans la LNAH

Cela dit, nous n’étiquetons pas vraiment nos trios; nos trois premiers centres, soit Max Macenauer, Félix Petit et Maxime Lecours, sont d’excellents distributeurs de rondelle qui pourraient tous alimenter Marco. Tout dépend de la chimie entre les joueurs et de mettre les bonnes pièces du puzzle aux bonnes places. Par exemple, l’an dernier, Alexandre Tremblay a formé un très bon duo avec Max Lecours (étiqueté 3e centre). »

Sans pour autant planifier à trop long terme, Charpentier admet que cette transaction pourrait avoir prolongé sa carrière et entrevoit la suite avec optimisme.

« Malgré certaines périodes de doute quand ça allait moins bien, j’ai pas mal toujours cru en mes moyens. À mon âge, on prend ça une année à la fois, mais je crois être encore capable.

Je ne veux surtout pas être celui qui a joué une année de trop et dont on dit qu’il n’est plus capable de suivre. J’aime toujours ça autant qu’avant. J’aime embarquer sur la glace et côtoyer les boys. J’ai du fun. Cela dit, le jour où je n’arriverai plus à aider mon club ou n’aurai plus de fun, je vais arrêter. Pour l’instant, je sais qu’il m’en reste encore, mais je ne veux pas dire que c’est ma dernière ou qu’il m’en reste cinq autres, car je n’en ai aucune idée pour l’instant; je vais jouer et donner mon maximum cette année et on verra après.

Avec le travail, la famille, etc… bien des gens ne savent pas que si le calibre de hockey est très élevé, ceci n’est néanmoins pas notre emploi à temps plein. D’ailleurs, même si l’échange avait été fait il y a une semaine, je n’aurais pas pu jouer le weekend dernier, puisque pris par le travail, et ne pourrai disputer qu’un match sur deux cette semaine. Cela dit, je devrais disputer la grande majorité des matchs d’ici la fin de la saison et compte donner tout ce que j’ai lorsque je serai en uniforme. »

Et ce, pour le plus grand plaisir des partisans thetfordois et de partout dans la LNAH, qui auront l’occasion de se laisser électriser par Charpy pendant au moins une autre saison.

Et pour Charpy et Thetford, la vie aura bien fait les choses, finalement.

Mieux vaut tard que jamais.

Hockeyment vôtre,

Serge Côté

Montage: Hugo Cotnoir et Jade Ampleman




Crédit image entête, Hugo Cotnoir



Serge Côté
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Chronique « Parlons LNAH » au 91,9 Sport – Édition du 25 octobre 2018 – Hockey Herald - octobre 28, 2018

[…] y est entre autres question des événements de la dernière semaine dans la LNAH, du premier match de Marco Charpentier avec l’Assurancia de Thetford Mines, du fort début de saison de Hubert Poulin et Philippe Cadorette et du fait que les 3L allaient […]

Reply

Leave a Reply: