Les Penguins perdent leur gardien, les Devils récupèrent le leur

Décidément, les Pens n’ont pas de chance avec les blessures…

Atteint à l’arrière de la tête par un tir du défenseur Olli Maatta, Matt Murray a dû quitter la pratique d’hier. Ce matin, l’équipe a confirmé le pire : commotion cérébrale pour leur partant. Le gardien a déjà effectué un passage sur la liste des blessés (bas du corps), en novembre dernier, après une collision avec l’attaquant Jakub Voracek des Flyers de Philadelphie.

Heureusement, puisqu’il reste encore une 20aine de matchs avant les séries, les chances de le voir revenir en forme d’ici-là sont plutôt bonnes. Il faut dire que le cerbère a raté les 15 premières joutes éliminatoires des siens, la saison dernière. Le cas échéant, si la situation devait se reproduire; est-ce que le jeune Tristan Jarry aura les épaules pour tenir le fort durant l’absence du gardien numéro 1, tel que Marc-André Fleury le fit au cours du parcours éliminatoire 2017 ? Quoiqu’il en soit, c’est fort dommage, après un début de campagne plutôt difficile, Matt Murray commençait à se ressaisir (8-1-1 à ses dix dernières apparitions devant le filet). Cette saison, Jarry affiche tout de même de meilleures stats que Murray (.916 vs .909), mais il n’a que 21 matchs derrière la cravate… Bien sûr, le manque d’expérience de Murray ne l’a pas empêché de remporter sa première coupe en 2016, mais quand même…


Dommage, Antti Niemi était disponible à Montréal, hehe… Avouons qu’il aurait été bien cocasse de voir Rutherford débourser un choix de repêchage pour le rapatrier, après s’en être débarrassé par ballottage plus tôt, en début de campagne ! 


Chez les Devils, c’est le contraire ! Blessé depuis environ un mois (bas du corps), Cory Schneider est enfin prêt à effectuer un retour au jeu. En effet, on a annoncé que le cerbère allait rejoindre leur club-école de Binghamton, à des fins de conditionnement (remise en forme).

C’est donc dire que les Diables pourront très prochainement compter sur le retour de leur portier numéro 1. Si Schneider en est un autre qui connaissait sa part de difficultés cette saison, il n’en demeure pas moins une meilleure option entre les poteaux que Keith Kinkaid (2.79 et .913 vs 3.03 et .900). Voilà une excellente nouvelle pour une équipe qui connaissait dernièrement des ratés : 5-5-0 à leurs 10 derniers matchs. Ce sera peut-être suffisant pour replacer l’équipe sur le droit chemin, alors qu’ils tentent de consolider leur accès aux séries éliminatoires.

Qu’en pensez-vous, est-ce que les Penguins perdront des échelons, en l’absence de Murray ? Ils sont présentement au 3e rang de la Division Métropolitaine, respectivement 1 et 2 points derrière les Caps et les Flyers. De leur côté, est-ce que les Devils sauront profiter du retour en forme de Schneider pour venir menacer la tête du classement de cette division ? Le club du New Jersey accuse en ce moment 4 points -mais avec un match en main- sur les Pens.

Les deux clubs vont justement s’affronter ce soir (sans Murray, ni Schneider), dans un duel à 4 points qui aura une grande incidence sur le futur du visage de cette division. La joute sera diffusée sur TVA Sports. Si c’est Kinkaid qui obtiendra le départ du côté des visiteurs, il semblerait que les Pens miseront sur Casey DeSmith pour stopper la puissante attaque du New Jersey :

DeSmith, 26 ans, possède d’excellentes statistiques, mais seulement 5 départs en carrière dans la Ligue nationale…


 

Crédit image entête, Joe Sargent/Getty images

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: