Les Penguins et les Predators feront face à l’élimination

D’abord, à Washington, les Penguins ont rapidement ouvert la marque, via un filet de l’arrière format géant Jamie Oleksiak, alors qu’il y avait seulement un peu plus de 2min d’écoulées à la période initiale. Il s’agissait d’un premier but – et point – en séries, pour cet ancien choix de 1ere ronde (14e au total) des Stars en 2011. Sur ce jeu, Derrick Brassard a obtenu une aide; son 4 points des séries. Toutefois, les Capitals, loin de se laisser abattre, ont refusé de baisser les bras et leurs efforts ont fini par payer, alors que la période tirait à sa fin… Coup sur coup, en l’espace de 33 secondes, Carlson et Connolly sont venus percer un Matt Murray qui n’en fini plus de connaitre des ennuis… Se faisant, John Carlson, avec son 12e filet, s’est approché à un seul but de Sergei Gonchar et du 3e rang chez les meilleurs buteurs parmi les défenseurs de l’histoire des Caps en séries. Après avoir terminé la dernière campagne avec 68 points, dont 15 buts, Carlson totalise déjà 11 points en autant de matchs ce printemps… Évidemment, un match Capitals vs Penguins n’est jamais vraiment complet, tant que Crosby ne se pointe pas le bout du nez… Moins de 5 min après le lancement du 2e engagement, le Kid est en effet venu ramener les deux équipes à la case départ, alors que son équipe évoluait en powerplay ; surpassant du même coup, avec son 66e filets en séries, Jaromir Jagr. Crosby n’est plus qu’à 10 petits buts de Mario Lemieux et du tout premier rang de l’histoire des Pens !  Comme si ça ne suffisait pas, Hornqvist – il connait d’excellentes séries, celui-là… 11 points en 9 matchs, déjà – profitant d’un autre avantage numérique, avec son 5e, est venu donner l’avance aux siens, quelques instants plus tard, avant de retraiter au vestiaire.  Cependant, le dernier tiers fut l’affaire des Caps, qui n’ont plus jamais regardé derrière, alors que Barry Trotz remplaçait DSP par Vrana pour compléter le duo Ovechkin-Kuznetsov. Les dividendes n’ont pas tardées, alors que Vrana récoltait une passe sur le but égalisateur de Kuznetsov, avec moins d’une minute de jouée :

Comme si ça ne suffisait pas, un peu moins de 15 min plus tard, Vrana est venu donner l’avance au sien, avec son 2e but des séries. En obtenant une aide sur ce filet, le Tsar est devenu le 2e joueur seulement de l’histoire des Capitals à récolter 50 aides ou plus en séries. Le premier étant… Niklas Backstrom (59) ! Quant à Vrana, il a terminé la rencontre avec une récolte de 3 points, devenant la 4e recrue de la franchise, après Gonchar (1995), Zednik (1998) et Kuznetsov (2015), à y parvenir. S’en était fait des Manchots, Oshie et Eller marquant par la suite à tour de rôle dans un filet désert, achevant d’écraser l’adversaire par le pointage final de 6 buts contre 3.

À Nashville, après le passage des Jets, on a changé le nom de la ville, passant de Smashville à Crashville, après que les visiteurs aient tout détruit sur leur passage. Bien que surclassé 40 contre 32, les Jets ont défoncé les locaux par la marque de 6 à 2, alors que la défensive des Predators semblait être complètement désorganisée. Après une première période sans but, les Jets ont ouvert les valves en 2e, en inscrivant pas moins de 4 filets, contre 2 pour les Preds. Yannick Weber, réinséré dans la formation, au détriment d’un Alexei Emelin que certains aimeraient voir revenir à Montréal (What ???), en a d’ailleurs profité pour obtenir son premier point – en 2 joutes -,  alors qu’il égalisait le pointage, quelques minutes après que Stastny ait ouvert la marque. En 3e période, après avoir alloué 2 buts en l’espace d’un peu moins de 6 min, dont le 9e de Scheifele, Pekka Rinne a – encore – dû céder sa place à Juuse Saros. Parfait face aux 6 lancers qu’il a reçu, les Predators ne sont cependant pas parvenu à réduire l’écart, alors qu’Hellebuyck veillait au grain. Alors qu’ils feront face à l’élimination, dès demain à Winnipeg, il sera très intéressant de voir si Laviolette sera prêt à vivre et mourir avec son partant, dominant en saison régulière, mais méconnaissable en séries, ou s’il osera miser sur Saros… en trois relèves depuis le début des éliminatoires, le substitut a stoppé les 26 tirs dirigés vers lui. Cela dit, jusqu’à présent, Rinne a très bien répondu, en rebondissant avec une bonne performance, après avoir été relevé… Dans la victoire, le jeune Kyle Connor en a profité pour inscrire un doublé, ses deux premiers filets en séries :

…Encore une fois, merci à nos amis de HSL de nous avoir transmis plusieurs statistiques intéressantes… ce qui réduit considérablement la charge de travail à faire pour effectuer les recherches, en plus de pimenter l’article de quelques faits très intéressants. N’hésitez pas à vous abonner en suivant le lien ci-haut.


Crédit image entête, Patrick McDermott via Getty Images

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: