Les Jets lancent l’assaut sur Smashville

Malgré une franche domination, écrasant les visiteurs 48-19 au chapitre des tirs (87-38 pour les tentatives !), les Predators ont échappé la première manche de cette excitante série, en s’inclinant par la marque de 4-1, grâce à un filet désert de Scheifele. Il s’agissait du 2e but du match, pour le gros centre des Jets… en 6 joutes, jusqu’à maintenant, Mark Scheifele en totalise déjà 6 (!), en plus d’avoir ajouté 1 aide et maintenu un différentiel de +4…
Avec ces 6 buts, l’attaquant a ajouté son nom à une autre tranche de l’histoire des Jets, en dépassant Dale Hawerchuk (5 buts, 2 fois) et Paul MacLean – à l’époque déjà nanti d’une moustache bien fournie -(5 buts), pour le plus de filets inscrits en un seul parcours éliminatoire. Il devrait être en mesure d’améliorer sa propre marque… Il faut d’ailleurs dire que les Jets n’ont jamais connu des séries bien fastes… se qualifiant pour la 2e ronde à seulement deux reprises, avant celle-ci, et étant les 2 fois balayés en 4… 

Mais, dans la victoire, c’est Connor Hellebuyck qui s’est le plus démarqué, en stoppant 47 des lancers qui se sont rendus jusqu’à lui (.979) ! Cette performance lui confère le 3e rang de l’histoire des Jets, pour le plus d’arrêts dans une partie éliminatoire, derrière Marc Behrend (49) et Nikolai Khabibulin (51… en 1996 !). Toujours en raison du passé peu glorieux des Jets en séries, Hellebuyck a pu rejoindre Daniel Berthiaume (1987-88) au 1er échelon de l’équipe pour le plus de victoire en un seul bal printanier, avec 5 gains… Berthiaume a toutefois remporté ses 5 victoires en 14 rencontres réparties sur 3 campagnes (1985-86 à 1987-88)… Disons que l’actuel cerbère des Jets devrait lui aussi parvenir à améliorer sa propre marque… Enfin, peut-être pas, si son équipe continue à jouer autant avec le feu… Mais, comme on dit : La qualité prime sur la quantité… et au-delà de l’écrasant avantage des Preds (29 tirs de +), les Jets ont su faire preuve d’opportunisme en générant des tirs de qualité. Ce faisant, après qu’ils aient percé la muraille Rinne pour la 3e fois sur seulement 16 lancers, les poulains de Paul Maurice sont parvenus à chasser Pekka Rinne de son filet, pour la 2e fois des présentes séries, après que les Av’s aient réussi à faire le coup en 1ere ronde. C’est Brandon Tanev, avec son 2e buts des séries, qui a brisé la glace, alors que le 1er engagement tirait à sa fin :

Quelques instants plus tard, à mi-chemin de la période médiane, Paul Stastny est venu ajouter des arguments en sa faveur, en vue des négociations de son prochain contrat :

… Avant de voir Scheifele venir sceller le sort de la rencontre :

Appelé en relève, Juuse Saros n’a été testé qu’à 2 reprises en 18:00min de temps de jeu ! S’il n’a pas flanché, la seule réplique des siens venant de Kevin Fiala, ce fut malheureusement insuffisant pour renverser le cours de la rencontre… Dominant durant la saison régulière, au point d’être un sérieux prétendant au Vezina, Rinne montre actuellement une fiche bien en déca de ses standards : 2.81 et .900. Heureusement pour lui, il peut compter sur une excellente équipe pour compenser ses lacunes en marquant plus de buts qu’il n’en accorde… enfin, la plupart du temps. Fait à noter, l’édition actuelle des Predators dispose maintenant d’une occasion en or de marquer sa propre histoire. En effet, en 8 occasions, cette franchise n’est jamais parvenu à remporter une série après avoir échappé le premier match… intéressant ! En terminant, il faut souligner que ce duel est passé bien près de coûter beaucoup plus cher aux Preds qu’une maigre défaite dans une série 4 de 7 :

Cet après-midi, à 15h00, les Bruins tenteront d’imiter les Jets et d’arracher le premier gain à un puisant adversaire qui bataillera ferme chez lui. Une chose est sûre, les Bolts seront prêts. Est-ce que Rask saura rebondir, après des séries en dents de scie contre les Leafs ?… Plus tard, à 20h, les Sharks (seront-ils prêts ?) essayeront de niveler la série, après avoir encaissé une sévère dégelée (7-0) au match d’ouverture. Tâche d’autant plus difficile qu’ils devront composer sans les services d’Evander Kane, suspendu (1 partie) à la suite de ce coup :

Encore une fois, merci à nos amis de HSL de nous avoir transmis plusieurs statistiques intéressantes… ce qui réduit considérablement la charge de travail à faire pour effectuer les recherches, en plus de pimenter l’article de quelques faits très intéressants. N’hésitez pas à vous abonner en suivant le lien ci-haut.


Ailleurs dans la LNH
À quelques heures de la fameuse loterie, voici le guide pour les nuls :

Je ne sais pas si ça peut être d’une quelconque aide; ne me sentant pas particulièrement nul, je n’ai pas osé le consulter… Ok, j’ai jeté un petit coup d’oeil. Mais rapide, hein !

 


Crédit image entête, Mark Humphrey/Associated Press via Le Devoir 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: