LHJMQ | Le Phœnix coule encore l’Armada

Le Phœnix soldait, dimanche, une séquence de trois matchs – en l’espace de seulement 4 jours – à la maison, face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, et à chaque occasion la formation sherbrookoise a trouvé le moyen de marquer cinq buts ou plus. Félix Robert et Ryan DaSilva ont été les deux principaux chefs-d’orchestre de cette victoire de 7-5 face à l’Armada.



L’après-midi s’annonçait pourtant très longue pour les 2485 spectateurs présents au Palais des Sports. Après vingt minutes de jeu, aucune équipe ne s’était inscrite au pointage. Cela dit, le Phœnix dominait outrageusement son adversaire, et donc, on pouvait espérer un réveil en deuxième période.

Ce sont plutôt les visiteurs qui ont brisé la glace, alors qu’ils ont profité de la confusion à la ligne bleue offensive entre Félix Robert et Olivier Crête-Belzile, et ainsi laissé Benjamin Corbeil filer seul devant Dakota Lund-Cornish. Heureusement, Félix Robert, qui connait d’incroyables moments présentement, a créé l’égalité quelques minutes plus tard. Par la suite, les deux clubs se sont échangés les buts pendant près de dix minutes : Alexander Katerinakis (Armada), Yann-Félix Lapointe (Phœnix), Thomas Lacombe (Armada) et Benjamin Tardif (Phœnix) ont marqué, tour à tour, pour porter le pointage à 3-3. Le but de Bobby Dow a permis au Phœnix de prendre les devants pour une première fois et on n’a jamais regardé en arrière par la suite. Félix Robert ajouta son 21e but de la campagne pour clore cette période complètement folle, où huit buts ont été marqués par les deux équipes.



Durant cette période, Ryan DaSilva s’est indéniablement démarqué. Sur les quatre premiers but des siens, il a été complice quatre fois.

« C’est toujours le fun de contribuer aux succès de l’équipe, autant à 5 contre 5 qu’avec l’avantage d’un homme », a affirmé l’ancien porte-couleur de l’Armada Ryan DaSilva

Nathan Lavoie et Frédéric Abraham ont marqué tous les deux leur deuxième filet de la saison, égalisant du même coup le pointage pour l’Armada dans la première moitié de troisième, mais ils ont vu Alex-Olivier Voyer permettre aux siens de reprendre les devants. Samuel Poulin a finalement cloué le cercueil de la Flotte Blainvilloise en ajoutant un but dans un filet désert.

« Je ne peux pas être déçu du match de ce soir, nous avons eu beaucoup de temps de possession, amené de nombreuses rondelles au filet et on a manqué quelques chances. Alors, je suis très content de la performance de ma troupe ce soir », affirma Stéphane Julien, l’entraîneur-chef des locaux

Le gardien d’office pour ce match pour le Phœnix, Dakota Lund-Cornish, a connu une autre sortie très difficile en accordant 5 buts sur 27 lancers (.815), il aurait surement aimé revoir quelques-uns de ces tirs. Son vis-à-vis, Brendan Cregan, a été bombardé par son ancienne formation,faisant face à 52 lancers. Il a terminé sa soirée de travail avec 46 arrêts (.885).

« Nos gardiens doivent jouer avec plus de constance, la tâche est plus complexe lorsque tu accordes cinq buts par match. Tu ne peux pas céder trois buts sur huit lancers. On n’est pas fâché, mais on va travailler là-dessus », ajouta Stéphane Julien

Par chance, l’attaque des Oiseaux est en feu depuis une semaine. En quatre matchs (Charlottetown, Baie-Comeau, Val-d’Or et Blainville-Boisbriand), le Phoenix a touché le fond du filet à pas moins de 26 reprises… pour une moyenne de 6.5 buts par match ! Le meilleur joueur durant cette période est Félix Robert, et de loin ! L’attaquant a directement participé à pratiquement la moitié des buts de son équipe (6B,6P = 12PTS, pour une moyenne de 3 points par match).



Pour le match d’hier après-midi, Phœnix obtenait du renfort à la défensive, alors qu’Alexandre Joncas effectuait un retour au jeu après huit semaines d’absence. Le coach s’est dit satisfait de son protégé :

« Il (Joncas) a très bien joué pour un premier match depuis un mois et demi, il n’a eu qu’une pratique complète avec l’équipe pour se préparer pour ce match. »

De son côté, Alexandre Joncas était heureux de son utilisation :

« Je me sentais vraiment bien, je suis content d’être de retour. De revenir et d’être utilisé sans hésitation par son entraîneur, c’est le fun. »

Le Phœnix renouera avec l’action mercredi à Drummondville, avant de retrouver le Palais des Sports pour y affronter les Cataractes de Shawinigan (vendredi) et les Screaming Eagles de Cap-Breton (dimanche).


En Prolongation
Un honneur pleinement mérité pour Samuel Poulin !


Crédit image entête, Vincent L.Rousseau/Phœnix de Sherbrooke via HockeyPhoenix.ca


Marc-André Fortin
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :