2

Le « Karl Alzner » des Leafs s’en sort pas trop mal…

Il y a quelques jours, suivant la transaction de Jake Muzzin à Toronto, Michel Bergeron a ressenti le besoin de nous délivrer ses impressions sur cette nouvelle acquisition. Selon lui, Kyle Dubas, victime de sa jeunesse et de son manque d’expérience, n’a pas su gérer la trop grosse influence de Mike Babcock. Toujours selon Bergeron, les Maple Leafs ont mis la main sur le convoité défenseur uniquement parce que l’entraîneur l’a déjà dirigé avec Team Canada. Dans les faits, Bergeron considère que les Maple Leafs sont ni plus, ni moins allés chercher leur Karl Alzner…

Par-dessus le marché, l’employé de TVA Sports n’en revient pas que Toronto ait cédé un choix de 1ere ronde. Pour ma part, je suis loin d’avoir ce sentiment. Le choix en question en sera un qui devrait se situer autour du 25e rang. Une sélection qui aura bien plus de chance d’être un Nikita Scherbak qu’un David Pastrnak, on s’entend ? Mais bon, qui sait ? Le repêchage est une science inexacte…



De plus, les lacunes à la ligne bleue de cette équipe était du domaine public… En plus de devoir bouger afin d’essayer de s’assurer un long parcours éliminatoire, les Leafs devaient agir pour stopper l’hémorragie. En effet, depuis le 4 décembre – grosso-modo, depuis le retour de Nylander (le 6), la troupe de Babcock peinait à gagner avec régularité, avec une fiche de 11-10-1 avant qu’on greffe Muzzin au groupe. Pas exactement le genre de rendement qu’on attendait de ce groupe !

Depuis qu’il s’est joint à sa nouvelle équipe, le défenseur de 29 ans a contribué à relancer les espoirs de la Ville-Reine. En tout cas, ça semble être le cas pour le moment… En 3 matchs depuis, les Maple Leafs montrent une fiche de 2-0-1. L’échantillon est mince, certes, mais il n’en demeure pas moins que ces 5 précieux points ont permis à l’équipe de conserver son avance sur le Tricolore. Ces derniers les talonnent de très près, seulement 3 points derrière.



Au cours de ces 3 matchs, Muzzin a bloqué 5 tirs et distribué 6 mises en échec, tout en étant utilisé un peu plus de 18min par match, avec un sommet de pratiquement 20min (19:52) dans une victoire contre Pittsburgh. Au cours de cette période, le défenseur a également décoché 5 lancers, tout en cumulant un différentiel de +2. En plus, le nouveau-venu a terminé sa plus récente soirée de travail avec une récolte de 3 points (1 but, 2 aides); ses 3 premiers avec sa nouvelle équipe.

Encore et toujours selon Bergeron, Muzzin ne dispose pas d’énormément de qualités… Il n’a en effet pas hésité à le qualifier de « vétéran bon dans le vestiaire avec pas beaucoup de qualités ». Le Don Cherry des pôvres a même ajouté que Jake Muzzin était un vulgaire 4e défenseur. Déjà qu’on n’a pas souvent l’impression qu’il regarde vraiment les matchs du Canadien, je suppose qu’il vaut mieux ne pas trop lui en demander… L’ancien arrière des Kings est tout de même un gros bonhomme qui est tout à fait capable d’ajouter quelques saisons de 35-40 points à son palmarès. Au moment d’écrire ces lignes, il se dirigeait vers une saison de +/- 35 points. Maintenant qu’il s’est joint à la puissante attaque torontoise, il n’est absolument pas impossible de le voir franchir le plateau des 40 points pour une 4e fois en 5 ans.

De toute façon, avec la signature de John Tavares, puis celle de Nylander et enfin de Matthews, il est évident que les Leafs sont en mode gagner maintenant.

Avec encore plusieurs autres dossiers à régler au cours des prochains mois (Marner, Kapanen, Gardiner), il était tout à fait logique de s’organiser pour mettre la main sur un vétéran défenseur qui dispose d’une autre saison à son contrat. Durant l’entre-saison, Dubas aura beaucoup de décisions à prendre et plusieurs joueurs risque de devoir quitter (Nylander, Kapanen, Zaitsev ?). Au moins, il se sera assuré des services d’un bon vétéran pour solidifier sa brigade défensive. Aussi bon soit-il, Morgan Rielly ne pouvait pas tout faire tout seul… Jusqu’à preuve du contraire, on est très loin d’un Karl Alzner qui est actuellement condamné à se contenter d’un rôle de spectateur.




Ailleurs dans la LNH
À moins d’une surprise, ce sera au tour de Pettersson de faire sauter la banque dans un peu plus d’un an :




Crédit image entête, TVA Sports via YouTube

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 2 comments
Brian Boyle, une bonne prise pour David Poile – Hockey Herald - février 6, 2019

[…] Le « Karl Alzner » des Leafs s’en sort pas trop mal… […]

Reply
Transaction | Barrie ←→ Kadri - Hockey Herald - juillet 1, 2019

[…] obtenu les services de Cody Ceci. Quand on ajoute l’acquisition de Jake Muzzin – le Karl Alzner des Leafs – il y a quelques mois, on se rend compte que Dubas n’a vraiment pas chômé pour […]

Reply

Leave a Reply:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :