La situation salariale des Blackhawks

D’entrée de jeu, il n’est pas question de dénigrer Stan Bowman qui est incontestablement un bon D.G. Assurément, il est un des meilleurs parmi ses pairs. Le présent article a pour but primaire de démontrer que la problématique du plafond salariale peut forcer même un D.G. détenteur de 3 Coupe Stanley en 6 ans à commettre des choix difficiles pouvant mener à l’erreur. Avant tout, il faut mentionner le fait que Bowman est arrivé en poste, le 14 Juillet 2009, au sein d’une équipe dont l’alignement reposait déjà sur une base très solide: Toews, Kane, Sharp, Hossa (signé le 1er Juillet par Tallon), Versteeg, Ladd, Brouwer, Byfuglien, Campbell, Seabrook, Hjalmarsson et Keith. Il faut admettre que la chose lui aura donnée une impressionnante longueur d’avance face à un DG qui entre en fonction à la tête d’une équipe au bord du gouffre. Qu’importe, Bowman a indubitablement eu son mot à dire lors de ces fameuses conquêtes. Surtout en ce qui concerne les 2 dernières où il a vraiment eu à composer avec la réalité du plafond salariale. Cependant, dans les derniers temps, le Directeur Général des Hawks a surestimé la progression du plafond en question. En effet, en Juillet 2014, loin de se douter que le plafond allait pour ainsi dire être sur le respirateur artificiel, Bowman a accordé des contrats de 8 ans à 10,5M par saison au duo Toews et Kane. Contrats qui sont justement entrés en fonction lors de la présente campagne 2016-2017 et qui allaient amener celui qui les a pourtant octroyés à devoir faire des tours de magie et des sacrifices. Si, dans la situation actuelle, un seul contrat de plus de 10M peut être lourd à porter pour une équipe, 2 simultanément peuvent causer des ravages. En effet, en prévision de ces contrats, Bowman a dû, coup sur coup, se départir de Saad (non sans obtenir des solides éléments en retour, tout de même) et de Teravainen, lors des étés 2015 et 2016. Dans le cas de Teravainen, il fut sacrifié pour permettre de passer le contrat de Brian Bickell (à qui il ne restait qu’une seule année à écouler). Un prix lourd à payer qui aurait pu facilement être évité n’eut été du terrifiant poids de 21M combiné des contrats des numéros 88 et 19 sur la masse salariale. À tout ça, il faut ajouter les échanges de joueur comme Sharp ou encore Oduya, avant sa réacquisition pour les séries de cette année. Des pertes qui auront, malgré tout, tout de même affecté l’équipe. Équipe qui a d’ailleurs subi l’élimination en 4 petites parties en première ronde. Une élimination face aux Champions de l’Ouest, certes… mais, il s’agit quand même d’un énorme constat d’échec pour cette organisation qui désire ajouter encore quelques Coupes à son palmarès.

Pourtant, Chicago n’est pas encore au bout de ses (très récentes) peines puisque, cet été encore, l’organisation devra à nouveau naviguer avec la masse capricieuse s’ils veulent parvenir à faire s’emboiter tous leurs morceaux. Heureusement pour eux, avec l’arrivée des Golden Knights, ils ont une nouvelle option pour parvenir à faire passer un autre contrat. Le bruit court que le dirigeant des Hawks tenterait de se départir de Kruger (+/- 3.1M jusqu’en 2019) ou de Hossa (5.275M jusqu’en 2021) et il devrait y parvenir sans trop de problème. Cependant, il y a lieu de se questionner quant à savoir combien de temps exactement une telle manœuvre pourra fonctionner. Combien de temps Bowman parviendra-t-il à passer des joueurs qu’il ne veut plus, tout en perdant d’autres qui sont solides ?

Probablement suffisamment longtemps pour passer au travers de la présente sécheresse qui affecte la montée de la masse salariale. Il ne pourra cependant pas toujours compter sur des Panarin et des Anisimov pour sauver la situation… Mais, rendu à ce point, les deux contrats auront déjà causés des dégâts. Toews et Kane auraient peut-être dû envisager de laisser un peu d’argent sur la table. Suivant ainsi l’exemple de Crosby (ou encore de Stamkos) dans l’optique d’aider l’équipe à les aider. Mais, ça, c’est une autre histoire. Pour finir, en ce qui me concerne, bien que j’admette qu’il était capital de conserver Toews et Kane, je pense que le montant octroyé pour se faire est démesuré et que les contrats en question causent, pour l’heure, plus de dommages que ce qu’ils rapportent. Je pense, cependant, qu’ils parviendront tout de même à s’en sortir et à traverser les premiers remous qu’ils rencontreront en quelques 10 ans. Telle est mon opinion et je serai ravi de prendre connaissance de la vôtre. Merci d’avoir pris le temps de nous lire et n’hésitez pas à partager et commenter le présent article.

Lien nhlnumbers offert en commentaire pour consulter la masse.

– Article écrit par Mac

Hockey Herald
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: