1

La bande à Ovi fait fi de l’arbitrage et remporte un 2e match

Devant à nouveau composer sans les services de Nicklas Backstrom (blessé à la main, 13 points en 11 joutes), les Capitals étaient en Floride pour y affronter les puissants Bolts, pour la 2e fois en 3 soirs. Il y avait seulement 28 secondes d’écoulées à la première période que Tom Wilson venait déjà secouer les cordages en déviant le tir de Niskanen :

Punis quelques minutes plus tard, les visiteurs ont vu leurs adversaires profiter de l’absence de Wilson pour égaliser la marque par l’entremise de l’étonnant Brayden Point, avec son 10e point des séries 2018… le gros attaquant des Caps purgeait alors un 2min pour obstruction sur le gardien, après un contact accidentel :

Comme si ça ne suffisait pas, les hommes de Barry Trotz ont rapidement écopé d’une deuxième pénalité discutable, tandis qu’on envoyait T.J. Oshie au cachot pour bâton élevé...

Ovi a pris soin de bien démontrer à quel point il appréciait le spectacle offert par les officiels :

…Steven Stamkos n’en demandait pas tant et il s’est assuré de profiter à son tour des largesses d’un arbitrage déficient.

Heureusement pour les Capitals, bien qu’ils tiraient de l’arrière 2-1 en retraitant au vestiaire, ils ont pu compter sur l’apport de DSP pour venir égaliser le pointage en début de 2e, puis prendre l’avance, grâce à un filet de Lars Eller, alors que la période tirait à sa fin (18:58)… avant de voir Kuznetsov profiter du peu de temps restant au cadran – et d’une supériorité numérique – pour venir en remettre, avec son 8e but des séries, avec 3 secondes à faire à l’engagement médian… WOW !

Tôt en 3e, le Tsar a, à son tour, participé à la marque, avec son 10e but, et à un show autrement plus plaisant que celui donné par les hommes en uniformes rayés… Un peu plus tard, à 12:57, c’est Brett Connolly qui a ajouté son grain de sel au match, fermant du même coup les livres de ce festival offensif, sur une aide de Lars Eller. En obtenant également une passe sur le but de Kuznetsov, le Danois a terminé la rencontre avec une jolie récolte de 3 points. Après des printemps 2015 et 2017 assez tranquilles (1 but, 3 points, en 12 et 0 but, 5 passes en 13, respectivement), on peut dire que le gros centre s’est réveillé. Avec actuellement 11 points, dont 5 filets, en seulement 14 duels éliminatoires, il est en bonne voie pour surpasser son excellente production de 13 points en 17 matchs des séries 2014, alors qu’il s’alignait le Canadien. Tant mieux pour lui, mais il devrait arrêter de rejeter la faute sur les autres, pour ses moins bonnes performances entre ces deux parcours éliminatoires…

Entre les poteaux, Braden Holtby a eu le dessus sur son vis-à-vis, en parvenant à arrêter 33 des 35 tirs reçus (.943), tandis qu’Andrei Vasilevskiy cédait à 6 reprises sur 37 lancers (.838)… Après Pekka Rinne, voilà un autre candidat au Vezina 2017-18 qui éprouve des ennuis en séries… Depuis le début des éliminatoires, le gardien de Tampa montre une moyenne de 2.74 et un pourcentage de .912… Pis encore, en 2 parties contre Washington, il a accordé 10 buts, cédant même sa place à Louis Domingue, lors du premier affrontement… 

Maintenant en avance 2-0, les Caps retourneront à la maison pour y recevoir les Bolts pour les 2 prochaines rencontres… Depuis la Finale de l’Est 1982, seules deux équipes sont parvenues à combler avec succès un déficit de 2-0 : les Islanders de 1984 et les Penguins de 1991. Dans les deux cas, les formations victorieuses ont remporté les 4 matchs suivants… De son côté, le Lightning montre une fiche de 1-2, après avoir échappé les 2 premiers matchs à domicile, en 3 occasions, toutes rondes confondues… Fait rassurant; leur seule réussite est venue en 2003, alors qu’ils se mesuraient aux… Capitals ! Pour sa part, jusqu’à présent, Washington a remporté pas moins de 7 parties sur la route, égalant leur record d’équipe datant de 1998, alors qu’ils se sont qualifiés pour la grande Finale. Voilà qui promet ! 

…Encore une fois, merci à nos amis de HSL de nous avoir transmis plusieurs statistiques intéressantes… ce qui réduit considérablement la charge de travail à faire pour effectuer les recherches, en plus de pimenter l’article de quelques faits très intéressants. N’hésitez pas à vous abonner en suivant le lien ci-haut.


Crédit image entête, Dirk Shadd/Times via Tampabay.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Stéphan - mai 14, 2018

Quel gaffe de nos arbitre ,on voyait très bien à la reprise que s est son propre joueur qui là accroché mais comme ont dit je répondre par la bouche de mes canon. Quel passe sur le but d Ovi wow bravo .

Reply

Leave a Reply: