1

Kovalchuk choisirait les Rangers

Selon Igor Eronko, un journaliste russe suivant les activités de la KHL, l’attaquant étoile Ilya Kovalchuk, aurait déjà arrêté son choix sur sa prochaine destination dans la LNH…

Eronko couvre également les activités de la Ligue nationale pour la version russe du site NHL.com… Évidemment, quand on cite une source, on prend un risque, puisqu’au final c’est uniquement les parties concernées qui peuvent prendre la décision. Ainsi, lorsqu’Eronko annonçait que Markov s’enlignait vers la Floride, quelques heures avant que ce dernier annonce qu’il préférait retourner en Russie, ça ne signifie pas pour autant que le journaliste n’avait pas une source fiable concernant l’intérêt du Russe pour les Panthers. Donc, si la source d’Eronko ne peut évidemment  pas s’entendre sur les termes d’un pacte à la place de Kovalchuk et des Rangers, ça ne veut pas dire que celle-ci n’a pas obtenu de solides infos concernant l’intérêt mutuel entre les deux clans.

Conséquemment, puisque le contexte entourant les Blueshirts me semble favorable à la venue de ce talentueux ailier de 34 ans, je pense que cette info est suffisamment crédible pour qu’on prenne le temps de s’y attarder. En effet, ayant liquidé bon nombre de vétérans depuis l’été dernier (Stepan, Girardi, Nash, McDonagh, entre autres), les Rangers auront besoin d’ajouter un ou deux bons joueurs qui ont déjà vu neiger, pour bien encadrer la flopée de nouveaux jeunes joueurs qui ont fraîchement débarqué, ou qui débarqueront prochainement, dans la Grosse Pomme.

Qui plus est, Jeff Gorton dispose d’une agréable marge de manœuvre salariale, en vue de la prochaine campagne. En effet, si on se réfère à l’excellent site Capfriendly.com, on constate que les NYR disposeront d’à peu près 25M pour boucher les trous. Ça, c’est sans compter d’autres potentiels inévitables mouvements, lorsque les séries seront terminées et que le repêchage approchera… 25M pour signer une dizaine de joueurs, ce n’est pas trop mal.

Encore qu’il faudra d’abord renouveler à la hausse les ententes de certains joueurs (Hayes, Vesey, Namestnikov, Spooner et Skjei). Malgré tout, à mon avis, ils sont en bonnes positions pour déposer une offre pouvant satisfaire les demandes potentielles de Kovalchuk. Je crois qu’il n’est pas improbable de penser que ce franc-tireur pourrait accepter un contrat semblable à ce qu’il empochait au moment de sa « retraite » au cours de la campagne 2012-13 – en raison de son profond désaccord avec l’entente collective en place -… soit environ 6.5M par saison. Ce qui est, à peu près, le salaire qu’empoche actuellement son compatriote Alexander Radulov (6.25M), avec qui il est – vous en conviendrez – assez facile de dresser des parallèles.

En joignant les rangs des Rangers, Kovalchuk serait également assuré d’avoir un rôle de premier plan, au sein d’une équipe qui mise sur plusieurs jeunes talents. En outre, il évoluerait dans un milieu glamour, certainement très prisé par les joueurs autonomes… malgré un taux d’imposition très semblable à celui de Montréal. Cela dit, il ne risque probablement pas de se faire huer après une ou deux mauvaises parties là-bas. Sans compter qu’il ne devrait pas y avoir 30 journalistes lui posant perpétuellement les mêmes questions, à chaque jour…

Pour ma part, j’avoue que j’aime assez l’idée d’imaginer Kovalchuk évoluer au Madison Square Garden, à moins de 30 min du domicile de son ancienne équipe… En terminant, si vous voulez savoir, bien sûr que j’aimerais voir ce marqueur débarquer à Montréal. Après tout, on sait déjà que le bleu, le blanc et le rouge lui vont bien… 

Quant au renvoi de Vigneault, je trouve la décision douteuse… l’expérimenté entraîneur a fait ce qu’il pouvait avec ce qu’il avait. Lorsque la Direction a annoncé qu’elle lançait la serviette sur la saison en cours, le groupe d’Alain Vigneault luttait encore pour une place en séries, et ils avaient d’assez bonnes chances d’y parvenir. Je ne vois pas trop comment, dans les circonstances, un autre entraîneur aurait pu faire mieux. Mais bon, seul un Sith raisonne dans l’absolu. 


Crédit image entête, Getty Images 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Deux nuances de jaune | Hockey Herald - avril 13, 2018

[…] dans la LNH (enfin, presque) Ilya Kovalchuk a tenu à démentir les informations, que nous avons en partie rapporté ici, concernant ses liens avec les NYR […]

Reply

Leave a Reply: