Khudobin ramène les Bruins sur le sentier de la victoire

À Boston, alors que la troupe de Don Sweeney connaissait sa part de difficultés depuis le lancement de la saison avec une fiche de 6-7-4, Bruce Cassidy a pris l’audacieuse décision d’accorder du repos à Tuukka Rask. Un pari qui s’avère payant jusqu’à maintenant puisque, depuis, les Oursons ne perdent plus. Ils surfent, en effet, présentement sur une séquence de 3 victoires consécutives. Pendant ce temps, Anton Khudobin, appelé à prendre la relève de Rask, s’est montré intraitable en accordant seulement 4 filets, tout en stoppant 96,3% des lancers dirigés vers lui. Face aux surprenants Devils (12-5-4), hier, le gardien a arrêté 40 des 42 tirs qu’il a reçu, en plus de bloquer 10 des 11 essaies de la fusillade. Au total, en 9 apparitions devant la cage des Bruins en 2017-18, Khudobin, 31 ans, affiche une moyenne de 2.13 et un pourcentage de .938, tout en conservant une excellente fiche de 6-0-2. À vie, le natif de Ust-Kamenogorsk, au Kazakhstan, revendique 57 victoires, une moyenne de 2.43 et un pourcentage de .918, en 125 contributions.

Il faut dire que les 5 dernières sorties de Rask auront facilité la tâche au pilote de l’équipe. Durant ces 5 rencontres, le portier n’a obtenu qu’une seule victoire, tout en conservant un pourcentage d’arrêts de .882, accordant du même coups 16 buts.  Depuis le lancement de la campagne, le cerbère numéro 1 du Massachusetts est méconnaissable, avec seulement 3 victoires en 12 sorties, et une moyenne de buts alloués de 2.89, accompagné d’un pourcentage de .897, bon pour une piètre fiche de 3-7-2. Le récipiendaire du Vézina de la saison 2013-14 ne pourra que bénéficier de ce moment pour faire le vide et revenir au sommet de sa forme. Le mental étant peut-être encore plus important que le talent à cette position, la décision de l’écarter me semble être la bonne. Du même coup, si l’équipe en a profité pour se regrouper et resserrer le jeu, tout le monde en sortira gagnant.

Les Bruins (9-7-4) sont installés au 4e rang de la Division Atlantique, chauffés par les Sens (8-6-6) qui ont également 22 points mais une victoire en moins, et 3 points devant le Canadien, qui a toutefois disputé 3 matchs de plus. Boston est également à 1 seul petit point du 3e rang, occupé par les Wings (10-9-3) avec 2 matchs de plus, et à 7 points du 2e rang des Leafs (14-8-1) avec 3 matchs supplémentaires. C’est donc dire, considérant la faiblesse relative de cette Division, qu’une fois passé les Bolts (16-3-2), le portrait des séries est toujours pleinement accessible pour les B’s. Dans les circonstances, la lutte pour l’accès au rendez-vous printanier sera assurément captivante à suivre.  Évidemment, Rask finira par récupérer son filet… la question est quand ? Quand sera-t-il en mesure de retirer son nom de la (trop) longue liste des partants qui en arrachent cette saison ?

Qu’en pensez-vous, les Ours, peu menaçants jusqu’à maintenant, bien que souvent affectés par les blessures, sont-ils sortis pour de bon de l’hibernation ? Le prochain rendez-vous des Bruins, sera demain, dès 13h, face aux Pens (11-9-3)

Crédit image entête, Getty

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: