Jakub Jerabek ← → 5e ronde 2019

Signé le 1er mai dernier, Jakub Jerabek s’est amené avec le Canadien, en provenance de la KHL, avec un pacte d’une saison en poche (valeur de 925K). Peu impressionnant au cours du camp d’entraînement estival, on l’a envoyé faire ses classes dans la Ligue américaine. Avec le Rocket, le Tchèque a rapidement retrouvé ses repaires, en récoltant 11 points (+10) en seulement 17 joutes; ce fut suffisant pour convaincre le grand club de le rappeler.

Le gaucher de 26 ans a disputé sa première joute dans le Circuit Bettman, le 22 novembre contre les Preds. Il a alors terminé la partie avec un différentiel de +1, malgré qu’il n’ait obtenu aucun point. Par la suite, il a sauté son tour à quelques reprises, dans une sorte de jeu musical le mettant en vedette avec Joe Morrow. Puis, le 1er février, contre les Canes, il a disputé son dernier match dans l’uniforme du Tricolore. Benché depuis, Jerabek avait tout de même pris le soin d’exprimer le souhait de prolonger son séjour à Montréal. Cependant, alors que la date limite approche, et considérant qu’il venait de passer les 3 dernières semaines à regarder ses coéquipiers du haut de la passerelle, personne ne sera surpris de le savoir parti. D’autant plus que son absence à l’entraînement matinal faisait jaser… Au total, l’arrière a récolté 4 points – dont un seul filet – et maintenu un différentiel de -1 en 25 parties dans le show. Visiblement, les Caps – en quête de profondeur à la ligne bleue en prévision des séries – ont soumis la meilleure offre :

 

Nhl.com

Il faut dire que la valeur du défenseur ne devait certainement pas péter des scores. Un choix de 5e ronde n’est pas trop mal, en retour d’un joueur qui n’était plus dans les plans d’ici la fin de cette misérable campagne. J’ignore si Jerabek voudrait revenir pour la saison prochaine, ou même si la Direction le souhaiterait, mais il aura tout de même démontré quelques jolis flashs, ici et là. Dans tous les cas, obtenir un choix – aussi loin soit-il – en retour d’un athlète qui ne jouait pas, est toujours un bon coup. D’autant plus lorsque le joueur en question n’avait rien coûté à obtenir, puisque précédemment signé en tant que joueur autonome.

Conclusion : C’était la chose à faire, dans les circonstances. Je présume qu’on peut y voir le signal officiel – après avoir encaissé 6 défaites à ses 6 dernières sorties – que le Canadien est prêt à vendre. Bien que c’était officiel depuis longtemps.

D’ailleurs, LeBrun nous invite à ne pas exclure la possibilité de voir Jerabek signer un nouveau contrat à Montréal le 1er juillet prochain :

 

 

Chez les Capitals, en chaude lutte avec les Pens pour le premier rang de la Division Métropolitaine, on s’assure d’ajouter une belle profondeur au sein de la brigade défensive. Après l’acquisition de Michal Kempny, que MacLellan voit comme un partenaire parfait pour Carlson, le DG des Caps a pris le soin d’ajouter un autre bon morceau à faible coût. Dans le cas de Kempny (3e ronde 2018), comme dans celui de Jerabek (5e ronde 2019), si l’expérience n’est pas concluante, il suffira alors tout simplement de les laisser aller sur le marché des joueurs autonomes.

Conclusion : Bon coup, encore une fois, pour MacLellan, qui ajoute une pièce mobile et dotée d’une belle relance à son groupe déjà solide. Que ce soit en tant que 7e défenseur, ou comme membre régulier, Jerabek apportera une belle profondeur, malgré son manque d’expérience en Amérique du Nord. Les Caps se donnent les munitions pour renverser la tendance, après avoir rencontré quelques difficultés récemment, tel que l’indique leur fiche de 4-4-2 à leurs 10 derniers matchs.

Qu’en pensez-vous; qui sera le prochain à quitter le Tricolore, et MacLellan a-t-il déjà terminé son magasinage ?
Fait à noter, maintenant que Bergevin a libéré une place de son roster, il peut librement réactiver Andrew Shaw sans envoyer un coéquipier rejoindre Scherbak à Laval. 


Ailleurs dans la LNH : Bien qu’il ait reçu le feu vert des médecins pour renouer avec l’action, Chris Kreider n’accompagnera pas ses coéquipiers à Montréal pour l’affrontement de demain. Les rumeurs lui collent à la peau depuis déjà fort longtemps… serait-on sur le point de le transiger ? 

 

Crédit image entête, Getty

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: