Fletcher, l’homme des Flyers/Les Leafs bougent…

À peine quelques jours après avoir fait le ménage, Paul Holmgren semble avoir mis la main sur son homme :

La semaine dernière, le Président de l’équipe avait affirmé que le nouveau DG viendrait de l’extérieur de l’organisation, jetant ainsi aux oubliettes la candidature de Daniel Brière…. Holmgren a tenu parole, en embauchant l’ancien architecte du Wild. Le nom de ce dernier revenait de plus en plus dans les rumeurs, au cours des derniers jours.


Chuck Fletcher a ses détracteurs, mais il a tout de même cumulé plusieurs bons coups au Minnesota. Certains trouvent que Parise et Suter sont surpayés, et c’est peut-être vrai… Mais il faut à peu près toujours surpayer lorsqu’on acquiert des joueurs par la voie du marché des joueurs autonomes. Qui plus est, Parise (22 points, 2e meilleur pointeur de l’équipe derrière Granlund et ses 26 points) et Suter (20 points, +2, meilleur défenseur de l’équipe devant l’excellent Matt Dumba) continuent de rendre de précieux services à leur équipe. Qui sait où serait le Wild sans ces deux grosses acquisitions ?

La signature de Staal vient également compenser l’erreur commise sur le dossier Vanek… Un dossier qui se défendait quand même très bien au moment de le signer. N’oublions pas Devan Dubnyk, un gardien acquis pour un choix de 3e ronde. Au moment de son acquisition, en 2014-15, Dubnyk a fait passer son ancien DG pour un génie, en contribuant à ramener l’équipe dans le portrait des séries. Dans l’ensemble, je crois qu’on peut affirmer qu’il s’agissait d’un bon coup, même si c’est plus difficile dernièrement…

Bref, plusieurs fans des Flyers seront heureux de savoir que les décisions de l’équipe ne reposeront déjà plus sur les épaules de Holmgren. On constate beaucoup de déception chez certains d’entre eux, suite au congédiement de Ron Hextall, et on craignait que Paul Holmgren ne profite de l’occasion pour faire quelques mouvements qui auraient pu nuire au futur de l’équipe. Maintenant, il reste à savoir combien de temps Dave Hakstol pourra survire au DG qui l’avait embauché.

Selon plusieurs observateurs, Hextall serait peut-être toujours en fonction, s’il avait su prendre la décision de changer d’entraîneur… Une chose est sûre, avec une fiche de 4-5-1 au cours des 10 derniers matchs et une formation qui traîne actuellement dans les bas-fonds de la Division Métropolitaine, Fletcher aura des décisions importantes à prendre.

Autre bonne nouvelle pour les Flyers; Brian Elliott, sur la sellette depuis le 15 novembre dernier, se rapproche d’un retour au jeu… Avant de se blesser, il était –et de loin ! – le gardien de l’organisation qui offrait le meilleur rendement. C’était encore plus vrai, plus récemment :

Brian Elliott, NHL.com




Toujours dans l’Association de l’Est, les Maple Leafs ont expédié l’ailier Joshua Leivo aux Canucks, en retour d’un autre ailier : Michael Carcone. Ce dernier, à 22 ans, en est à sa 3e campagne dans la LAH. Avec déjà 17 points en 20 matchs, il est en voie d’y connaître sa meilleure saison. Jamais repêché, Carcone devrait toutefois demeurer encore un bon moment dans la Ligue américaine, si tant est qu’on puisse vraiment supposer le voir débarquer dans la LNH un jour. En ce qui concerne Leivo, en 84 matchs depuis la saison 2013-14, il a cumulé 28 points avec l’équipe qui l’a repêché en 2011 (3e ronde, 86e au total).

On apprend qu’on lui avait promis de l’échanger, advenant qu’on finisse par ne plus avoir de place pour lui… Avec le retour récent de l’enfant-terrible, William Nylander, Leivo n’avait plus sa place à Toronto. Il est agréable de constater que les décideurs de Toronto ont tenu parole, même s’il s’agit d’une transaction mineure. À 25 ans, on le comprend de vouloir avoir l’occasion de faire ses preuves. Chose difficile à concrétiser dans l’alignement des Leafs…


Ailleurs dans la LNH le Junior : 
Les Voltigeurs de Drummondville seront très bien représentés au prochain camp de Team Canada !  :

Par ailleurs, en 2 matchs depuis que les Duck l’ont retourné dans le junior, Maxime Comtois a déjà amassé 3 points, tout en maintenant un différentiel de +2. Auparavant, il a eu le temps de cumuler 7 points en 10 matchs dans la LNH, en plus d’ajouter un but dans la Ligue américaine… Comtois en aura endossé des uniformes, cette année !




Crédit image entête, NHL.com



Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: