Dossier Marleau, direction le désert pour terminer sa carrière ?

Avec une panoplie de gros dossiers à régler à Toronto cet été, Kyle Dubas devra impérativement trouver une façon de passer Patrick Marleau et sa dernière année de contrat à une autre équipe afin de pouvoir ajouter un précieux 6.5M à sa marge de manœuvre pratiquement inexistante. En ce sens, il est tout à fait normal de voir le nom du vétéran ressortir un peu partout à travers la ligue. Après les Kings et les Av’s, les plus récentes rumeurs avancent que Marleau pourrait rejoindre les Coyotes :

À mon avis, il s’agirait d’un bien meilleur fit que LA. Les Kings ayant déjà quelques vétérans sur le déclin (Kovalchuk, Brown, Carter), l’ajout de Marleau n’y aurait pas le même impact qu’avec les deux autres jeunes équipes. De plus, après son bon travail avec les jeunes loups de Toronto, le vétéran pourrait faire de même avec les jeunes talents du Colorado ou ceux de l’Arizona avant de prendre sa retraite. Certes, McLellan, le nouveau pilote des Kings, le connaît bien, mais ça risque de prendre un peu plus que ça. On parle quand même d’un joueur qui aura 40 ans en septembre prochain ! Ils voudront peut-être d’abord essayer de se débarrasser de Kovalchuk… mais ça risque d’être un peu plus compliqué.

Du côté de l’Arizona, il y a bien Grabner, Richardson et Stepan, mais on ne parle pas du tout du même genre de vétérans. Aussi, autant les Yotes que les Av’s pourraient se montrer intéressés par l’ajout de Nikita Zaitsev dans le deal. Ce dernier a demandé une transaction pour des raisons personnelles, et Kyle Dubas a d’ores et déjà confirmé qu’il travaillait fort afin d’exaucer le souhait du défenseur. Par contre, à eux deux, Marleau et Zaitsev pèsent pour 11M sur la masse salariale… En plus d’ajouter un élément (choix, espoir) pour favoriser un tel mouvement, les Leafs devraient donc trouver le moyen de prendre un peu de salaire en retour. Avec de la créativité, il n’y a cependant rien d’impossible. 

D’une façon ou d’une autre, ce dossier devrait incessamment connaître son dénouement. C’est nécessaire afin de pouvoir bien entamer les dossiers suivants. On risque évidemment de patienter après les séries pour en faire l’annonce, mais je m’attends à ce que ça ne tarde pas trop.

Personnellement, je le verrais bien prendre la direction du Colorado. D’autant plus que Marleau dispose d’une NMC complète. À son âge, il risque de favoriser une destination disposant d’un certain niveau de compétitivité. Et sinon, il pourrait sans aucun doute faire office d’excellent mentor pour les jeunes attaquants du désert de l’Arizona. Enfin, il n’est évidemment pas exclu de voir une ou plusieurs autres équipes signifier de l’intérêt dans les prochains jours/semaines. Par contre, Marleau a mentionné qu’il désirait se rapprocher de la maison, tandis que sa famille retourne s’installer à San Jose. Par conséquent, il semblerait que le vieux routier favorisera une formation de la côte Ouest. D’où la possibilité de le voir préférer Los Angeles. Si les Leafs y sont forcés, ça risque toutefois de coûter plus cher en termes d’avenir, puisque Marleau n’irait pas réellement y combler un besoin. Surtout, il serait plus difficile de faire caser son salaire dans la masse :

Pour vous abonner au Herald, suivez ces liens : Facebook et Twitter


En Prolongation

Maple Leafs, l’été 2019 s’annonce chaud à Toronto !


Crédit image entête, TheLeafsNation.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: