1

Des Oilers à court de solutions

Alors que les Oilers (8-13-2), qui s’apprêtent à affronter les Bruins (10-7-4) – sur une lancée de 4 victoires de suite depuis que Khudobin a pris les choses en mains-, peinent à cumuler les victoires, Todd McLellan, le pilote de la formation, est à court de solutions et a décidé de brasser la soupe.

En effet, à travers le compte Twitter de Jim Matheson, journaliste couvrant les activités des Huiles depuis 1972, on apprend que McLellan a enfin décidé de replacer Leon Draisaitl au centre. Il s’agit d’une première cette saison, pour l’Allemand qui pivotera une ligne complétée par Drake Caggiula et Ryan Strome. Pendant ce temps, Connor McDavid, séparé de son habituel comparse, formera un trio avec Milan Lucic et Mike Cammalleri. Fait intéressant à noter, durant l’entraînement, on a tenté l’expérience de placer Cammy au centre et McJesus à l’aile droite. Maintenant, est-ce que l’entraîneur-chef de ces jeunes loups aura l’audace de transposer cet essai dans le cadre d’une situation de partie réelle ? Avec 28 points, dont 10 filets et un différentiel de -1 en 23 parties, on ne peut pas exactement se permettre d’accuser McDavid de ne pas produire, bien que certains fans lui reprochent quelques lacunes en défensive. Rappelons que –  plus tôt cette saison – le visage de la concession avait subit une démotion en plein milieu d’une partie : McLellan avait alors justifié son audacieuse décision par un besoin de secouer les troupes…

Enfin, toujours est-il que le reste de l’attaque sera vraisemblablement complété par Ryan Nugent-Hopkins (désire-t-on toujours l’échanger, celui-là ?) au centre de Patrick Maroon et d’Anton Slepyshev, tandis que IIro Pakarinen et Zack Kassian (seulement 4 passes cette saison) patrouilleraient les flancs du vétéran Mark Letestu. De son côté, Jesse Puljujarvi, avec 2 buts, aucune passe et un différentiel de +2 en 8 rencontres, devrait accompagner Jujhar Khaira , blessé au bas-du-corps, sur la passerelle.

À la ligne bleue, Oscar Klefbom, qui a raté la dernière joute des siens en raison d’un virus, bien que sur la 1ere vague de powerplay, s’est entraîné avec Andrej Sekera (blessé au genou depuis mai dernier), sur la paire d’extras. Matheson en déduit que Klefbom devrait être une game-time decision. Bien qu’il ne connaisse pas un grand début de saison (22 : 2-4-6  -14), à l’image de la plupart de ses coéquipiers, l’apport du Suédois serait sûrement apprécié, si les Oilers désirent venir à bout des B’s. Advenant que Klefbom doive à nouveau s’absenter, la défensive serait formée comme suit : Nurse-Larsson, Benning-Russell, et Auvitu-Gryba. Devant le filet, Cameron Talbot en arrache, peinant à se maintenir au-dessus du .900 (.901), tout en accordant en moyenne un peu plus de 3 buts par matchs (3.13). C’est encore pire pour Laurent Brossoit, le gardien substitut, avec une moyenne de 3.31 et un pourcentage de .881, alors qu’il n’a savouré aucune victoire en 6 apparitions devant la cage des siens, jusqu’à maintenant.

Avec une fiche de 4-5-1 à ses 10 derniers matchs, McLellan commence peut-être à sentir la soupe chaude – d’où son besoin de la brasser, forcément – et il doit espérer que ses poulains se ressaisissent avant que Peter Chiarelli ne commence à peser ses options. Il faut dire que ce dernier n’a pas nécessairement aidé son entraîneur, en décidant de troquer Jordan Eberle (0.73 points par match) contre Ryan Strome (0.443 ppm). Est-ce que cette décision, jumelée à celle de transiger Taylor Hall en retour de l’arrière Adam Larsson, pourrait venir hanter le DG accueilli en sauveur il y a un peu plus de 2 ans seulement ? Pendant ce temps, Lucic, à qui on a consenti un pont d’or au cours de l’été 2016 qui lui rapportera annuellement 6M par campagne pendant 7 (!!) ans, se dirige vers une autre campagne de 50 points, mais de seulement 14 buts. À toutes ces décisions, on peut ajouter l’étrange idée d’avoir procédé à l’acquisition du défenseur Griffin Reinhart (maintenant avec le club-école des Golden Knights) en retour de sélections de 1er et de 2e tour… Qu’en pensez-vous, McLellan paiera-t-il le prix, et McDavid saura-t-il ramener ses coéquipiers sur la voie de la victoire ?

Quoiqu’il en soit, la rencontre sera diffusée, dès 17h, sur les ondes de TVA Sports. Compte-tenu de la dernière sortie plus difficile de Khudobin (3.00 et .850), il y a des bonnes chances pour que nous revoyons Tuukka Rask devant la cage des Oursons.

Crédit image entête, NHL.com 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Les Sabres lancent la serviette avec Matt Moulson | Hockey Herald - décembre 4, 2017

[…] à noter, il est assez intéressant d’imaginer que les Oilers (11-14-2) et les Sabres, tous deux en lice pour la loterie McDavid en 2015, pourraient maintenant […]

Reply

Leave a Reply: