1

Des moments difficiles pour Braden Holtby

Dans l’intention de relancer son gardien étoile, Barry Trotz a décidé d’accorder du repos à son partant, préférant envoyer l’Allemand Philipp Grubauer dans la mêlée face aux Kings hier soir. Dans la défaite (3-1), le portier de 26 ans a bien fait, en bloquant 26 des 28 tirs dirigés vers lui (.928). Grubauer montre de belles statistiques, cette saison (2.35 et .923) en 26 matchs, dont 19 amorcés, pour une fiche de 8-7-3.

Toutefois, il ne s’agissait pas d’un désaveux envers le récipiendaire du Vezina de la campagne 2015-16; Trotz a encore pleinement confiance envers son numéro 1 :

Maintenant (hier), c’est probablement la meilleure chose à faire que de lui accorder un peu de repos. Tous les gardiens élites connaissent de mauvaises séquences. Regardez à travers la Ligue, plusieurs gros noms ont passé par là.

Il faut dire que, loin de connaître ses standards habituels, malgré une jolie fiche de 29-15-4 cette saison, Braden Holtby a quelque peu forcé la main de son entraîneur qui a dû se résoudre à le retirer à pas moins de trois reprises au cours de ses 6 derniers départs :

Retiré le  6 mars, après avoir alloué 3 filets sur 9 tirs (.667) en un peu plus d’une période face aux Mighty Ducks
Retiré le 26 février, après avoir alloué 4 filets sur 16 tirs (.750) en moins d’une période face aux Jackets
Retiré le 17 février, après avoir alloué 6 filets sur 33 tirs (.818) en deux périodes face aux Hawks

Bien qu’il n’ait pas été retiré – sauf pour l’ajout d’un 6e patineur en fin de match -, on pourrait ajouter à cette séquence la joute du 20 février, qui les opposait aux Bolts, où il a accordé 4 buts sur seulement 19 tirs (.789).

Il ne s’agit là que d’un petit échantillon qui démontre les problèmes que rencontre Holtby cette saison… en 48 matchs, il montre une moyenne de buts alloués de 3.03 et un pourcentage de .909. En carrière, en incluant la présente campagne, on s’aperçoit que le portier originaire de la Saskatchewan ne se montre pas à la hauteur des normes auxquelles il nous a habitué : 2.41 et .920.

Stats en carrière, via HockeyDb

Pour revenir au duel d’hier soir, le pilote des Caps a tout de même pris la peine de souligner sa confiance envers Grubauer et laissé planer le doute sur l’identité du partant de la prochaine joute (demain, 16h00, à San Jose)

Grubi est bon pour nous, alors nous allons y aller avec Grubi (hier). Nous prendrons (les décisions) un match à la fois. Nous allons accorder une remise à zéro/repos (reset), et passer beaucoup de temps individuel avec Braden, et je pense qu’il reviendra parmi l’élite, comme il l’a toujours été. Il n’a pas perdu quoi que ce soit, il s’agit ici simplement d’une mauvaise séquence. 

Quoiqu’il en soit, il sera tout de même très intéressant de voir qui il choisira d’envoyer dans la mêlée demain… Si Holtby ne se remet pas prochainement de ses difficultés, les Capitals devront sérieusement envisager la possibilité de s’en remettre à Grubauer pour les séries d’après-saison. Mais bon, les Caps et Holbty ont encore 15 parties devant pour se raplomber… il n’est pas minuit moins une… pas encore.

Fait à noter : Même si Holtby cède à son second l’avantage au niveau des statistiques, le premier gagne plus de matchs qu’il n’en perd (et de loin), alors que le second en perd plus qu’il n’en gagne… Intéressant !

Néanmoins, à mon avis, la décision de Trotz est/était la bonne… après 48 matchs, cette saison, Holtby a eu le loisir de rebondir. Forcé de constater que la situation n’allait pas en s’améliorant, lui accorder du repos/recul devenait carrément une obligation, avant de foncer droit dans un mur. Qui sait, peut-être répondra-t-il de la même façon que Rask, mis de côté plus tôt cette saison, qui est revenu au jeu avec la forme de ses meilleurs jours. Parfois, c’est ce qu’il faut, tout simplement… appuyer sur le bouton reset.

… et parfois, ça ne suffit pas… qui vivra, verra.


Crédit image entête, Russianmachineneverbreaks.com

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments
Ce sera Grubauer ! | Hockey Herald - avril 10, 2018

[…] cette année… forçant ainsi Barry Trotz, loin de jeter son partant sous l’autobus, prenant même la défense de son portier lorsqu’il s’est résolu à le laisser de côté, a miser sur Philipp Grubauer pour entamer leur première joute éliminatoire, alors qu’ils […]

Reply

Leave a Reply: