De Jordan Eberle à Ryan Spooner !

Désirant probablement secouer ses troupes, Peter Chiarelli a transigé Ryan Strome (25 ans) aux Rangers en retour de Ryan Spooner (26 ans) :

En gros, il a échangé un gars Ryan qui a 2 points pour un autre gars Ryan qui a 2 points aussi… Au moins, Chiarelli est parvenu à faire retenir une partie du salaire de Spooner, afin que le mouvement n’ait pas d’impact sur sa masse salariale.


En effet, après des débuts intrigants avec les Rangers, avec qui il a amassé 16 points en seulement 20 matchs (!) une fois la dernière date limite des échanges passée, Spooner n’a jamais été capable de prendre sa place avec les Blueshirts. Ces derniers n’ont visiblement pas tardé à regretter de lui avoir allonger un contrat de 2 ans. Souhaitons-leur d’avoir plus de succès avec leur nouveau Ryan… Dans l’ensemble, Spooner demeure une belle surprise pour un choix de milieu de 2e ronde (45e au total).

Quant à ce dernier, si on s’attendait à ce qu’un changement d’air soit bénéfique lorsqu’on l’a amené à Edmonton durant l’été 2017, ça ne s’est toutefois jamais concrétisé. Sa récolte de 34 points de l’année dernière était loin de ses 50 points à sa saison recrue, à l’époque où il s’alignait avec les Islanders. Peut-être que de revenir dans le giron New Yorkais lui fera du bien… il s’agit quand même d’un ancien 5e choix au total qui n’a jamais vraiment su justifier sa sélection !

Le hic, c’est que pour en faire l’acquisition, Chiarelli a alors cédé un certain Jordan Eberle. Ce dernier, après une campagne de 59 points avec les Isles, totalise déjà 10 points cette saison… en route vers une campagne de 45 à 50 points. Pas de quoi s’énerver, mais tout de même plus excitant que 2 petits points.

Peut-être que Spooner sera en mesure de trouver ses repaires à Edmonton… peut-être. À l’heure actuelle, il s’agit surtout d’un échange de problème qui ne devrait pas avoir de réel impact. Mais bon, sait-on jamais ! 

En tout cas, ça prenait bien Peter Chiarelli pour échanger Hall et Eberle pour Larsson et Spooner… J’ai hâte de voir ce qu’il parviendra à obtenir pour Adam Larsson. Je blague. Ou pas. Quand même, si on désire absolument le conserver à son poste, on devrait peut-être envisager d’engager quelqu’un chargé d’approuver ses transactions…




Ailleurs dans la LNH
Un point tournant pour la saison de Price (et du Canadien) ? :

Une débandade qui tombe à point…




Crédit image entête, AFP via TVASports.ca



 

Tom L.D. MacAingeal
 

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: